Changer d'édition

Sejdovic (Mühlenbach): «Aaah, ces deux points perdus contre Belvaux...»
Sport 3 min. 02.05.2016 Cet article est archivé
Après la 23e journée de Division 1

Sejdovic (Mühlenbach): «Aaah, ces deux points perdus contre Belvaux...»

Nihad Sejdovic, le cornac des Blue Boys Mühlenbach, regrette amèrement les deux points perdus par son équipe contre Belvaux
Après la 23e journée de Division 1

Sejdovic (Mühlenbach): «Aaah, ces deux points perdus contre Belvaux...»

Nihad Sejdovic, le cornac des Blue Boys Mühlenbach, regrette amèrement les deux points perdus par son équipe contre Belvaux
Photo: Imagify
Sport 3 min. 02.05.2016 Cet article est archivé
Après la 23e journée de Division 1

Sejdovic (Mühlenbach): «Aaah, ces deux points perdus contre Belvaux...»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
De l’après-midi spéciale de Fabrice Spoiden (Wincrange) à la seconde période amère de Frédéric Cicchirillo (Walferdange), qui regrette un arbitrage tendancieux, en passant par les espoirs de Samuel Scholer (Schifflange), qui attend des retours le week-end prochain, c'est le passage en revue des réactions des techniciens de D1 après la 23e journée.

De l’après-midi spéciale de Fabrice Spoiden (Wincrange) à la seconde période amère de Frédéric Cicchirillo (Walferdange), qui regrette un arbitrage tendancieux, en passant par les espoirs de Samuel Scholer (Schifflange), qui attend des retours le week-end prochain, c'est le passage en revue des réactions des techniciens de D1 après la 23e journée.

Propos recueillis par Daniel Pechon

  • Rasmin Kalabic (Orania Vianden): «Nous avons décroché un bon point face à une équipe de Schieren qui a fini fort. Mais je nourris le petit regret de ne pas être pas parvenu à faire le break en première mi-temps.» Schieren – Vianden 2-2
  • Samuel Scholer (FC Schifflange): «On a joué contre plus fort que nous. Je comptais trop d’absents pour espérer rivaliser face à cette équipe de Mühlenbach. Mais les garçons se sont bien battus, et c'est une satisfaction néanmoins. Je vais récupérer pas mal de cadres le week-end prochain.» Mühlenbach – Schifflange 5-0
  • Nihad Sejdovic (Mühlenbach): «C'est un match que l’on a gagné relativement facilement. Dommage notre début de saison. Je suis arrivé en juillet, et la période d’adaptation des joueurs à ma manière de fonctionner et à la tactique ont pris du temps. Surtout avec les retours de vacance tardifs. Mais je regrette surtout les deux points perdus voici peu face à Belvaux, qui n’a passé le milieu de terrain pour ainsi dire qu’une seule fois pour inscrire son seul but sur penalty.» Mühlenbach – Schifflange 5-0
  • Frédéric Cicchirillo (Walferdange): «Je tiens à féliciter les supporters de Kehlen qui ont encouragé leur équipe de bout en bout. Ensuite, je dois parler de l’arbitre, qui a tout sifflé contre nous en seconde période et gâché le spectacle d’un match agréable. Avec des conséquences lourdes pour mon équipe, puisque  mon arrière central, important dans l’équipe, s’est fait exclure (75e)  après un tacle très propre et a ensuite un peu pété les plombs, surpris par la lourdeur de la sanction. Il risque donc d’être au repos un certain temps et de nous manquer.» Walferdange – Kehlen 1-2
  • Thomas Berens (Mertert-Wasserbillig): «Ce fut un gros match! Avec de la discipline. Notre tactique a bien gêné Bertrange, qui n’a pratiquement pas obtenu d’occasion, alors que nous aurions pu mettre trois à cinq buts.» Mertert-Wasserbillig -  Bertrange 2-0
  • Fabrice Spoiden (AS Wincrange): «Quel match spectaculaire à souhait! J’avoue avoir passé une après-midi spéciale. Pourtant, Mersch était prévenu après nos succès précédents. Mais c’est la victoire d’un bloc avec deux flèches devant, le panache de la jeunesse,  une reconversion offensive rapide. Mersch n’a pas hérité de nombreuses occasions et nous avons été réalistes devant. J’ai un peu douté à 4-4. J’ai longuement hésité à remplacer mes attaquants, car ils avaient beaucoup donné, mais ils continuaient à faire mal.  A présent, on a notre sort entre nos mains, en affrontant nos adversaires directs dans les prochains matches. Buts de Davide Mascolo (4), Larbi Bekar, Tiago Silva et Justino Mendes.» Wincrange -  Mersch 7-4
  • Patrick Gloden (Koeppchen Wormeldange): «Je trouve que ce fut un excellent match de la part de mes joueurs, face à une équipe agressive et sur une pelouse pas en bon état. Depuis le début du second tour, l’équipe s’est structurée, développe un meilleur jeu, le tout dans une bonne mentalité.» Bettembourg – Wormeldange 0-2
  • Pascal Fabrri (Sporting Bertrange): «Le but encaissé avant la pause nous a fait mal. On a réagi en seconde période, mais on a dû affronter un bloc de Mertert-Wasserbillig bien en place. On encaisse ensuite sur un contre.» Mertert-Wasserbillig – Bertrange 2-0

Sur le même sujet

Cette 23e journée fut une journée en or pour Bissen, qui trône désormais seul en tête de la Série 1. Feulen est officiellement relégué, comme, du reste, le CS Oberkorn et Echternach en Série 2. En tête de la série du sud, Mertert-Wasserbillig garde ses distances sur l’US Esch... et Mühlenbach qui repointe le bout de son nez.
Torfreude / 23 Hodzic Jasmin (Blue Boys) , 22 Merino François (Schifflange) , 26 Eboa Ebounge Mike Murph (Schifflange) , 25 Ferreira de Oliveira Jose Eduardo (Schifflange) , 4 Hot Mithat (Blue Boys) , 13 Fernandes Barreto de Oliveira Martins Wilson Marcelo (Blue Boys) , 5 Tutic Nihad (Blue Boys) / Fussball /Muhlenbach Blue Boys - FC Schifflange 95 / Saison 2016 / 30.04.2016 / Muhlenbach Blue Boys - FC Schifflange 95 / Luxembourg /  Foto: Julien Ramos / Imagify
Le week-end a été favorable aux formations d'Antonio Teixeira. Fabrice Spoiden, Mike Varnier et Samuel Scholler. Quant à Frank Lessure, il va pouvoir préparer la venue de Wiltz dans le cadre de la Coupe de Luxembourg.
Mike Varnier et ses hommes ont signé un succès important contre Echternach.
Les entraîneurs reviennent sur cette dix-neuvième journée de Division 1. Frank Lessure (Schieren) ne boude pas son plaisir, Pascal Fabbri (Bertrange) se félicite de la tactique et de la discipline. Christian Joachim (Mersch) met en garde ses joueurs.
Pour Christian Joachim (Mersch), les dimanches se suivent et se ressemblent
Serge Breyer a vu Saint-Nicolas, Frédéric Cicchirillo, un miracle et Tino Marasco, trois beaux buts. Jeannot Reiter a juste eu peur la première demi-heure et Thomas Berens a adoré la dernière demi-heure de son équipe. Retour sur la 8e journée de D1.
Jean-Claude Freichel et Norden 02  restent au contact de Bissen dans la série 1.