Changer d'édition

Sébastien Thill régale, le Progrès remporte le derby et rejoint le F91
Sport 4 min. 18.03.2018

Sébastien Thill régale, le Progrès remporte le derby et rejoint le F91

Sébastien Thill a été le grand artisan du succès du Progrès sur les terres de Differdange.

Sébastien Thill régale, le Progrès remporte le derby et rejoint le F91

Sébastien Thill a été le grand artisan du succès du Progrès sur les terres de Differdange.
Photo Yann Hellers
Sport 4 min. 18.03.2018

Sébastien Thill régale, le Progrès remporte le derby et rejoint le F91

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
En clôture de la 18e journée de BGL Ligue, ce dimanche soir, le Progrès, emmené par Sébastien Thill, a remporté le derby de la Cité du Fer, et rejoint Dudelange en tête du classement alors que Differdange perd sa troisième place.

Jouera? Jouera pas? Le nom de Nicolas Perez était sur toutes les lèvres avant ce derby tant attendu. Après un court essai à l'abri des regards, l'attaquant aux treize buts au compteur est finalement présent au coup d'envoi. Sa cheville douloureuse depuis le match face au RM Hamm Benfica a subi une infiltration. Mais le pari de faire jouer le précieux attaquant français est risqué, sera-t-il payant face à une formation de Niederkorn qui a perdu son leadership depuis la fin d'après-midi au profit de Dudelange?

Les Differdangeois sont aussi sous pression. Victorieuse des Aigles du Cents (3-0), la Jeunesse en a profité pour s'installer sur le troisième marche du podium. Des circonstances qui expliquent aussi la titularisation d'Almeida qui était annoncé en phase de reprise.

Même touché, Perez reste dangereux et le prouve d'entrée en enroulant une frappe du droit qui passe de peu à côté du but de Flauss (4e). Une première action offensive pour les locaux qui devront attendre la 44e minute pour se montrer plus pressants, mais le rush de Holter suivi d'une frappe à ras de terre n'aura pas d'effet sur le marquoir. Un marquoir que les visiteurs niederkornois ont fait bouger, et de quelle manière!

Omniprésent à la manœuvre, Sébastien Thill nous a sorti de son chapeau un but somptueux, une réalisation tout en feinte, en accélération et en touché de balle. Parti plein centre à 25 mètres du but de Worré, il élimine trois joueurs pour se présenter devant l'ancien portier de Mondorf et le mystifie à son tour (0-1, 20e).  

Jänisch KO, 18e but pour Karapetian, rouge pour Franzoni

Un avantage tout à fait mérité à la pause, tant le Progrès s'était montré mieux en place, dans sa configuration en 4-1-4-1, et surtout plus incisif et inspiré en reconversion offensive. Si Françoise avait davantage appuyé son coup de tête (9e), si Karapetian avait pu redresser le centre de Lafon (23e) et, surtout, si Worré ne s'était pas interposé avec brio devant Karapetian (29e) et Sébastien Thill (33e) , le score aurait pris une autre envergure.

Mounir Hamzaoui  à la poursuite d'Aleksandre Karapetian, le résumé de ce derby qui a tourné à l'avantage des visiteurs.
Mounir Hamzaoui à la poursuite d'Aleksandre Karapetian, le résumé de ce derby qui a tourné à l'avantage des visiteurs.
Photo: Yann Hellers

Les entrées en jeu de Malouda et Ribeiro à la place de Fleurival et Hamzaoui, trop peu en vue, donnent davantage de consistance à l'entrejeu du FCD03 à l'entame du second acte, mais le club du président Bei va connaître de nouveaux avatars. Jänisch, d'abord, complètement sonné, va devoir quitter prématurément ses partenaires à la suite d'un duel avec Françoise (62e), avant que Karapetian ne double la mise cinq minutes plus tard.

Bien lancé par Vogel, celui qui a inscrit 17 buts auparavant gonfle son total d'une unité (0-2, 67e). En prolongeant un coup franc d'Olivier Thill, Matias venait juste de toucher du bois. Sébastien Thill, suite à un corner frappé par son frère, place aussi le ballon sur la transversale (78e). Les visiteurs sont alors en supériorité numérique après le carton rouge adressé à Franzoni pour une faute suivie d'une altercation avec Karayer (71e).

Dans ces conditions, Differdange, malgré un dernier rush de Vandenbroeck (90+2), doit à nouveau céder le derby à son voisin, vainqueur à l'aller 1-0. Niederkorn rejoint Dudelange à la première place avec 41 points, mais possède un moins bon goal-average que son rival pour le titre. Dans le temps additionnel, Ramdedovic avait pourtant ce fameux but au bout du pied... mais c'est Perez qui a eu le dernier mot. Score final 1-2, Differdange perd sa troisième place avec un point de retard sur la Jeunesse.

Nicolas Perez a finalement tenu sa place pendant toute la rencontre malgré une cheville blessée.
Nicolas Perez a finalement tenu sa place pendant toute la rencontre malgré une cheville blessée.
Photo: Yann Hellers

FC Differdange 03 - FC Progrès Niederkorn 1-2

Parc des Sports d'Oberkorn, pelouse praticable, temps froid, arbitrage de M. Kopriwa assisté de MM. Da Costa et Quiterio, 1135 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 S. Thill (20e), 0-2 Karapetian (67e), 1-2 Perez (90+7).

Corners:  4 (2+2) pour Differdange; 5  (2+3) pour le Progrès.

Cartons jaunes: Vandenbroeck (80e, faute sur Ferino) pour Differdange; Ferino (58e, faute sur Perez), Karayer (71e, poussée sur Franzoni), Vogel (71e, contestation), O. Thill (75e, faute sur Malouda) pour le Progrès.

Carton rouge: Franzoni (71e, faute sur O. Thill et altercation avec Karayer) pour Differdange.

DIFFERDANGE (4-3-3):  Worré; Franzoni, Vandenbroeck, Siebenaler, Jänisch (cap.) (62e Rodrigues); Holter, Fleurival (46e Malouda),  Hamzaoui (46e Ribeiro); Amri, Perez, Almeida.

Joueurs non utilisés: Weber; Caron.

Absents: Bastos, Bei, Bettmer,Ikene, Jackson et  Yéyé (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Pascal Carzaniga.

PROGRÈS (4-1-4-1): Flauss; Schneider, Ferino, Matias, Karayer; Vogel;  Françoise (85e Kerger), O. Thill (78e De Almeida); S. Thill (cap.) (89e Ramdedovic), Lafon; Karapetian. 

Joueurs non utilisés: Schinker; Watzka.

Absents: Barbaro, Borges, Fiorani, Soares, Sully (choix de l'entraîneur); Mutsch (en phase de reprise) .   

Entraîneur: Paolo Amodio.

Mathias Jänisch, KO après un choc avec Manu Françoise, a été conduit à la clinique pour des examens.
Mathias Jänisch, KO après un choc avec Manu Françoise, a été conduit à la clinique pour des examens.
Photo: Yann Hellers

 Réaction

Aleksandre Karapetian: «Quant à mon but, j'ai souvent testé cette action avec Ben Vogel à l'entraînement. Je suis un peu déçu de Differdange, nous étions clairement dominateurs, après le 2-0 nous aurions pu mettre le troisième, le quatrième et le cinquième, cela aurait été important pour notre goal-average. Nous sommes très heureux de la victoire, mais c'est dommage de ne pas avoir marqué davantage. Je dirai aussi que pour moi, c'est important d'être meilleur buteur. Je vais essayer de marquer à chaque match. C'est le boulot de tous les attaquants.»


Sur le même sujet

Dudelange fait le métier avec son équipe bis
En s'imposant lundi soir sur la pelouse du RM Hamm Benfica (3-1) avec une équipe bis, le F91 Dudelange a assuré l'essentiel et profite à plein des faux départs du Progrès et du Fola, deux de ses principaux rivaux pour le titre.
Nicolas Perez a inscrit le deuxième but dudelangeois et mis son équipe à l'abri avant la pause.
Buteurs de BGL Ligue: doublés pour Turpel et Hadji
Alexandre Karapetian (Progrès) ne s'est pas laissé impressionner par les doublés de Dave Turpel (F91) et Samir Hadji (Fola). L'attaquant arménien y est allé de son but hebdomadaire pour crucifier Differdange.
Et de deux pour Dave Turpel solide deuxième au côté de Nicolas Perez au classement des buteurs.
Le F91 dissipe ses doutes, le Fola spectaculaire vainqueur
La défaite à la Jeunesse est dans le rétroviseur pour un F91 souverain contre Rosport (4-0). Le Progrès a battu pour la deuxième fois le FC Differdange cette saison. La Jeunesse et le Fola ont gagné de concert alors que Strassen a sonné le réveil dans cette 18e journée.
Les Dudelangeois ont repris de la hauteur
Le débrief: «Progrès: une efficacité à toute épreuve»
Le Progrès s'est adjugé le derby en distançant Differdange 1-0. Niederkorn n'a pas toujours donné l'impression de maîtriser son sujet, mais les lacunes differdangeoises en zone de conclusion ont permis aux Jaune et Noir de poursuivre leur parcours sans faute.
Football: La bonne opération du Progrès
Le Progrès, qui a encore manqué son entame de match, s'est fait surprendre par Strassen mais est parvenu à arracher un précieux succès face au promu sur le score de 4-2. Un résultat qui lui permet de passer son adversaire du jour au classement pour prendre la cinquième place et revenir à un point de la Jeunesse.
Dzenid Ramdenovicet ses partenaires du Progrès ont pris la cinquième place à l'UNA Strassen d'Edis Agovic.