Changer d'édition

Rugir dans un Marakana désert
Sport 6 min. 14.11.2019

Rugir dans un Marakana désert

Maurice Deville avait eu fort à faire avec la défense serbe lors du match aller, le 10 septembre au stade Josy-Barthel

Rugir dans un Marakana désert

Maurice Deville avait eu fort à faire avec la défense serbe lors du match aller, le 10 septembre au stade Josy-Barthel
Photo: Ben Majerus
Sport 6 min. 14.11.2019

Rugir dans un Marakana désert

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
C'est dans un stade vide, en raison du huis clos imposé par l'UEFA, que la Serbie accueille ce jeudi (20h45) à Belgrade la sélection luxembourgeoise dans le groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020. Aux hommes de Luc Holtz d'en tirer profit.

Les consignes des coaches, les coups de sifflet de l'arbitre, les cris et appels de balle des joueurs qui résonnent dans une enceinte de 55.000 places vide: voilà l'atmosphère aussi surréaliste qu'intimiste dans laquelle la sélection luxembourgeoise se produira ce jeudi soir (20h45) à Belgrade.

En cause: la sanction disciplinaire de huis clos infligée par l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA à la Fédération serbe suite aux incidents racistes survenus lors du match perdu (2-4) contre le Portugal le 7 septembre.

Et puisque l'enfer du Marakana, rebaptisé stade Rajko Mitić en 2014, ne leur est pas promis, les Roud Léiwen doivent tirer profit de cette absence de 12e homme serbe, même s'il est convenu d'admettre que l'ambiance est nettement plus chaude lorsque l'Étoile rouge se produit plutôt que la sélection nationale.

D'ordinaire bouillant comme une marmite, le Marakana sonnera bien creux ce jeudi à l'occasion de Serbie - Luxembourg
D'ordinaire bouillant comme une marmite, le Marakana sonnera bien creux ce jeudi à l'occasion de Serbie - Luxembourg

Pour cet ultime déplacement de la campagne 2020, avant l'apothéose dimanche (15h) au Josy-Barthel contre le Portugal, Luc Holtz (50 ans) doit composer sans non pas un, mais ses... deux numéros 6 attitrés.

Christopher Martins (22 ans, 38 sélections) commence seulement à se remettre d'une pubalgie tenace. Hélas, le jeune (19 ans) Leandro Barreiro (15 sélections), qui avait occupé le poste de pare-chocs devant la défense plutôt avec bonheur contre la Serbie (10 septembre, 1-3) et au Portugal (11 octobre, 0-3) a écopé d'un carton jaune dans chacun de ces deux matches et est donc suspendu pour celui de ce jeudi.

Lars Gerson est devenu un élément incontournable dans l'axe central défensif luxembourgeois
Lars Gerson est devenu un élément incontournable dans l'axe central défensif luxembourgeois
Photo: Ben Majerus

Pour pallier cette double défection, on pense en priorité à Lars Gerson (29 ans, 72 sélections), mais le joueur qui vient de boucler sa saison avec l'IFK Norrköping n'a jamais été aussi rayonnant que depuis son recul dans l'axe central défensif, associé à Maxime Chanot. Mais Luc Holtz pourrait bien opter pour la solution Chris Philipps (25 ans, 53 sélections), certes taulier en équipe nationale, mais dont personne ne connaît exactement l'état de forme vu son manque de temps de jeu au plus haut niveau avec le Legia Varsovie.

Au-delà d'un simple switch poste pour poste, le sélectionneur pourrait privilégier un changement tactique, comme le 4-4-2, peu concluant au demeurant, adopté en amical au Danemark (défaite 0-4) le 15 octobre, voire un 4-2-3-1 avec une double lame devant le quatuor défensif.


Dirk Carlson (en blanc, à g.) tente d'effacer le Danois Robert Skov
Des courants d'air dans le couloir gauche
Trahi par un flanc gauche en frigolite, le Luxembourg a subi une lourde défaite (0-4), mardi soir à Aalborg en match amical face à un Danemark de grande qualité.

Au niveau offensif, l'Ettelbruckois récupère Stefano Bensi (31 ans, 49 sélections, 5 buts) et Aurélien Joachim (33 ans, 78 sélections, 14 buts).

Malgré un temps de jeu inexistant à Virton, le meilleur buteur contemporain des Lions Rouges est toujours capable de trouver l'ouverture et n'a pas besoin de nombreuses occasions pour faire parler la poudre. 


Aurelien Joachim (Luxemburg #22)

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Joachim et Bensi retrouvent la sélection
Le sélectionneur national Luc Holtz a communiqué ce jeudi la liste du cadre qui sera amené à croiser la route de la Serbie et le Portugal dans le cadre des qualifications de l'Euro 2020. Absent des rendez-vous du mois d'octobre, Aurélien Joachim est de retour dans le groupe.

De quoi dynamiser la ligne d'attaque d'une formation muette dans quatre de ses cinq derniers matches et auteure d'un seul malheureux but (Dave Turpel contre la Serbie) en 450 minutes?

Holtz semble cette fois bien paré offensivement avec les Dave Turpel (27 ans, 49 sélections, 5 buts), en passe de fêter sa 50e cape, Maurice Deville (27 ans, 39 sélections, 3 buts), Danel Sinani (22 ans, 19 sélections, 3 buts) et autre Gerson Rodrigues (24 ans, 22 sélections, 2 buts).

Gerson Rodrigues devra faire attention de ne pas ramasser de carton jaune. Sous peine de manquer le Luxembourg - Portugal de dimanche...
Gerson Rodrigues devra faire attention de ne pas ramasser de carton jaune. Sous peine de manquer le Luxembourg - Portugal de dimanche...
Photo: Ben Majerus

Le rasta du Dynamo Kiev devra toutefois veiller à ne pas recevoir de carton jaune, sans quoi il manquera la réception de «son» Portugal dimanche au Josy-Barthel.

Enfin, sur le plan émotionnel, la rencontre de ce jeudi revêt un cachet tout particulier pour les deux Lions Rouges d'origine serbe, Danel Sinani, né à... Belgrade, et Vahid Selimovic, qui a disputé en 2016 un match avec l'équipe U19 de Serbie.

Danel Sinani (en rouge, ici face au Serbe Sasa Lukic lors du match aller) est de retour dans sa ville natale
Danel Sinani (en rouge, ici face au Serbe Sasa Lukic lors du match aller) est de retour dans sa ville natale
Photo: Ben Majerus

En face, même sans public hostile, c'est à une opposition très consistante à laquelle le Luxembourg aura droit. La Serbie (33e au ranking de la FIFA; le Luxembourg est 96e), qui clôture ces éliminatoires par deux débats à la maison (Luxembourg jeudi, puis l'Ukraine dimanche) aura à cœur de finir sur une bonne note, surtout que les gars de Ljubiša Tumbaković (67 ans) pointent à une longueur du Portugal et ambitionnent toujours d'accrocher la deuxième place qualificative du groupe B derrière l'inaccessible Ukraine. Ils ne sont cependant plus maîtres de leur sort.

A l'aller le 10 septembre au stade Josy-Barthel, les Roud Léiwen, qui avaient fait preuve de courage, d'audace et de discipline, avaient bousculé cette équipe serbe, manquant de revenir de 0-2 à 2-2 avant de finalement s'incliner 1-3 avec les honneurs. 


Laurent Jans (Luxemburg - 2) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
«On était très proche du 2-2»
Le Luxembourg a subi mardi soir sa troisième défaite des qualifications pour l'Euro 2020, 1-3 contre la Serbie. Mais au-delà des chiffres, les joueurs de Luc Holtz voulaient retenir le contenu.

Le cadre serbe exhale une fragrance de talent dans la lignée des belles équipes yougoslaves du XXe siècle.

A surveiller particulièrement, les bourreaux du match aller, les dangereux Aleksandar Mitrovic (2 buts) et le Marseillais Nemanja Radonjic, mais aussi les «Romains» Sergej Milinkovic-Savic (Lazio) et Aleksandar Kolarov (Roma), toujours redoutable sur son flanc gauche.

Attention, cet homme est dangereux. L'Ajacide Dusan Tadic (à dr.), absent au match aller, figure cette fois bien dans le cadre de Ljubiša Tumbaković
Attention, cet homme est dangereux. L'Ajacide Dusan Tadic (à dr.), absent au match aller, figure cette fois bien dans le cadre de Ljubiša Tumbaković
Photo: AFP

En plus, l'Ajacide Dusan Tadic est de retour dans le cadre, au même titre que deux adversaires de Danel Sinani et du F91 Dudelange en Europa League, le milieu Nemanja Gudelj (FC Séville) et l'attaquant Andrija Pavlovic (APOEL Nicosie).

Plus de trace par contre dans la sélection de Tumbaković des expérimentés défenseurs Stefan Mitrovic, Matija Nastasic et Antonio Rukavina, pas davantage que des milieux de Manchester United, Nemanja Matic, et de Francfort, Filip Kostic. La star du Real Madrid, Luka Jovic, blessé à la hanche, brille lui aussi par son absence.


Vincent Thill (Luxemburg – 10) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
La Serbie vient gâcher la fête
Le sort est souvent cruel pour les Roud Léiwen. Au terme d'un match enlevé, l'équipe nationale s'est inclinée 1-3 face à la Serbie ce mardi soir au stade Josy-Barthel. Rendez-vous au Portugal, le 11 octobre, pour la suite de la campagne.

Dans le passé, les deux déplacements de la sélection grand-ducale se sont soldés par autant de défaites: 1-3 en 1964 et 2-6 en 2001 pour la dernière apparition de Paul Philipp comme sélectionneur. Qu'en sera-t-il en 2019?



Sur le même sujet

Joachim et Bensi retrouvent la sélection
Le sélectionneur national Luc Holtz a communiqué ce jeudi la liste du cadre qui sera amené à croiser la route de la Serbie et le Portugal dans le cadre des qualifications de l'Euro 2020. Absent des rendez-vous du mois d'octobre, Aurélien Joachim est de retour dans le groupe.
Aurelien Joachim (Luxemburg #22)

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les Lions Rouges chutent au classement mondial
Conséquence directe des deux revers subis en octobre au Portugal (0-3) et au Danemark (0-4): la sélection nationale luxembourgeoise descend de trois marches au ranking de la FIFA, pour se retrouver à la 96e place.
Daniel Da Mota et Laurent Jans en sont fort marris: le Luxembourg vient de chuter de cinq places au classement mondial en l'espace de deux mois
Le Luxembourg s'incline avec les honneurs
Deux buts de Bernardo Silva et Guedes et une 94e réalisation de Cristiano Ronaldo avec le Portugal ont permis à la Seleção de venir à bout d'une sélection luxembourgeoise dominée mais entreprenante.
Portugal's forward Bernardo Silva celebrates after scoring a goal during the Euro 2020 qualifier football match between Portugal and Luxembourg at the Jose Alvalade stadium in Lisbon on October 11, 2019. (Photo by CARLOS COSTA / AFP)
«Un niveau de performance historique»
La sélection nationale a pris ses quartiers au Portugal pour y défier la Selecção vendredi. En préface à cette sixième sortie des éliminatoires de l’Euro 2020, Luc Holtz revient sur la probante première partie de campagne des Roud Léiwen.
Luc Holtz (Trainer Luxemburg) bei der Nationalhymne

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
«On était très proche du 2-2»
Le Luxembourg a subi mardi soir sa troisième défaite des qualifications pour l'Euro 2020, 1-3 contre la Serbie. Mais au-delà des chiffres, les joueurs de Luc Holtz voulaient retenir le contenu.
Laurent Jans (Luxemburg - 2) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
La Serbie vient gâcher la fête
Le sort est souvent cruel pour les Roud Léiwen. Au terme d'un match enlevé, l'équipe nationale s'est inclinée 1-3 face à la Serbie ce mardi soir au stade Josy-Barthel. Rendez-vous au Portugal, le 11 octobre, pour la suite de la campagne.
Vincent Thill (Luxemburg – 10) / Fussball, Qualifikation Europameisterschaft 2020, Gruppe B, Spieltag 6 / 10.09.2019 / Luxemburg – Serbien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers