Changer d'édition

Routes sinueuses pour le peloton des Luxembourgeois
Sport 4 min. 01.02.2021

Routes sinueuses pour le peloton des Luxembourgeois

Pour Bob Jungels (à droite) et Ben Gastauer (en arrière-plan), la saison sera loin d'être ordinaire.

Routes sinueuses pour le peloton des Luxembourgeois

Pour Bob Jungels (à droite) et Ben Gastauer (en arrière-plan), la saison sera loin d'être ordinaire.
Photo: Ag2r-Citroën
Sport 4 min. 01.02.2021

Routes sinueuses pour le peloton des Luxembourgeois

La liste des courses cyclistes annulées s'allonge chaque jour. Pour les pros du vélo luxembourgeois, le début de saison s'annonce déjà bien bouleversé.

(pj avec Joe Geimer) Qu'ont en commun le Tour de l'Algarve, le Tour de Valence, le Grand Prix Denain et la Ruta del Sol? Ce sont quelques-unes des courses cyclistes en Europe qui n'auront pas lieu en 2021. La crise covid faisant toujours mauvais ménage avec le peloton professionnel. Et les mesures sanitaires changeant sans cesse ne facilitent pas la tâche des équipes et des sportifs. «Nous devons être flexibles», résume Alex Kirsch.


Philippe Gilbert (B/Deceuninck) und Nils Politt (D/Katusha) - Paris-Roubaix 2019 - Men Elite - Foto: Serge Waldbillig
Paris-Roubaix annulé pour cause de coronavirus
L'édition 2020 de la «reine des classiques» cyclistes, a été annulée en raison de la crise du covid-19, a annoncé ce vendredi ASO, la société organisatrice.

Premier exemple pour le jeune Luxembourgeois de 28 ans : pas question de s'attaquer au Tour de l'Algarve, du 17 au 21 février prochains. Les étapes ont été annulées, et le voilà privé d'un retour à la compétition sous le soleil portugais. Pour avaler officiellement des kilomètres il faudra patienter jusqu'à la semaine suivante, en retrouvant des routes belges. En attendant, son équipe Trek-Segafredo, organisera un camp d'entraînement à Denia (en Espagne)

Jempy Drucker (Cofidis) et Kevin Geniets (Groupama) avaient également prévu de partir en Algarve. «Je vais maintenant commencer au Omloop Het Nieuwsblad (27 février). Je ferai aussi la course Kuurne-Bruxelles-Kuurne le lendemain, ce qui n'était pas prévu initialement», explique Geniets. Avant de reprendre la course, à 24 ans, il sue dans la Sierra Nevada à l'occasion d'un stage en altitude.

Jempy Drucker n'a pas encore de plan B pour remplacer l'Algarve. «En fait, tout dépendra de ce que le gouvernement français décidera et si les courses prévues pourront se dérouler là-bas». Entre les nouvelles mesures annoncées en fin de semaine dernière, le couvre-feu à partir de 18h et le risque d'un prochain reconfinement, l'incertitude est totale.

Dimanche, Ben Gastauer s'est élancé pour sa douzième saison, avec l'équipe Ag2r. Après dix jours d'entraînement à Nice et un stage sur la Costa Blanca espagnole, l'équipier de 33 ans se dit en bonne forme. La fracture de la clavicule d'octobre n'est plus qu'un mauvais souvenir, et la 51ème Etoile de Bessèges (du 3 au 7 février) constitue un terrain sur lequel il pourrait se faire remarquer.


Bob Jungels (r.), Julian Alaphilippe (l.) Deceuninck-Quick Step, Tour Colombia, 2020, Foto: Mario Stiehl / Foto: Mario Stiehl
Le WorldTour ferme une parenthèse de 139 jours
Le cyclisme mondial, à l'arrêt depuis la dernière étape de Paris-Nice, le 14 mars, reprend son fil, ce samedi, avec les Strade Bianche en Italie et la première course française de l'été, la Route d'Occitanie.

En tout cas si les autorités françaises, là encore, donnent leur feu vert. Tout comme pour les rendez-vous suivants : Tour de Provence et Tour des Alpes Maritimes et du Var, qui suivront. Kirsch, lui aussi, compte remonter en selle pour l'Etoile; Michel Ries (Trek) misant, lui, pour un retour dans le peloton lors des quatre jours en Provence.

Et Bob Jungels? Le nouveau venu au sein de l'équipe Ag2r-Citroën a voulu se présenter sous ses nouvelles couleurs à la Ruta del Sol (17-21 février). A 28 ans, il s'attend à un calendrier bouleversé de jour en jour. Cela tout en gardant l'espoir de pouvoir s'aligner sur Paris-Nice (7-14 mars), et y briller surtout.

Cette compétition avait joué un rôle particulier l'an dernier. Elle avait été suivie d'une interruption de près de cinq mois de la course, et à la vérité un scénario pire encore pourrait bien frapper le peloton. Pas de quoi abattre le moral de Bob Jungels : «Nous devons être spontanés». Les reprogrammations, les changements de réservation et les reports feront tout simplement partie du jeu, et pousseront chacun dans ses retranchements.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.