Changer d'édition

Réunion mardi entre le CIO et les fédérations
Sport 16.03.2020 Cet article est archivé

Réunion mardi entre le CIO et les fédérations

Le président du CIO Thomas Bach devrait apporter des réponses aux fédérations internationales quant à la tenue des JO de Tokyo.

Réunion mardi entre le CIO et les fédérations

Le président du CIO Thomas Bach devrait apporter des réponses aux fédérations internationales quant à la tenue des JO de Tokyo.
Photo: AFP
Sport 16.03.2020 Cet article est archivé

Réunion mardi entre le CIO et les fédérations

A moins de cinq mois des Jeux olympiques de Tokyo, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, fera le point sur la situation lors d'une conférence téléphonique.

(AFP) - La réunion téléphonique entre le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach et les fédérations internationales se tiendra mardi à 13h et a pour but de «les tenir informées de la situation, tout comme les Comités nationaux olympiques et les sportifs». Le CIO «va faire un point des actions menées» pour répondre aux conséquences de la crise du coronavirus «et les fédérations auront l'opportunité de poser des questions», a ajouté une source au sein d'une fédération internationale.

Alors que de très nombreux événements sportifs internationaux ont été reportés ou annulés, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a promis vendredi que Tokyo accueillerait bien comme prévu en juillet les Jeux olympiques, malgré les interrogations suscitées par la pandémie liée au nouveau coronavirus. Thomas Bach a indiqué de son côté jeudi que son organisation suivrait les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au sujet d'un éventuel report. Il a toutefois reconnu que l'annulation, en raison de l'épidémie, de certaines compétitions sportives servant d'épreuves qualificatives, posait déjà «de sérieux problèmes».

La question des qualifications devrait être au centre de la réunion téléphonique de mardi alors que l'organisation de nombreux tournois de qualification est encore en suspens. Début mars, M. Bach avait assuré que le CIO ferait preuve de «flexibilité» concernant les qualifications pour les JO de Tokyo 2020 et avait encouragé «tous les athlètes à continuer à se préparer» pour les JO de Tokyo.    


Sur le même sujet

Le report historique des Jeux olympiques de Tokyo 2020 à l'été 2021, en raison de la pandémie mondiale de coronavirus, laisse les organisateurs face à une montagne de questions dont beaucoup sont encore sans réponses.
(FILES) In this file photo taken on April 23, 2020 a woman wearing a face mask rides her bike in front of the Tokyo 2020 Olympic games logo outside the Tokyo Metropolitan Government Building. - The International Olympic Committee, thanks to its vast reserves, and international federations, many of which have borrowed money, can cope with the postponement of the Tokyo Games, but a cancellation would have disastrous consequences, experts say. Cushioned by a dozen or so wealthy sponsors, including the French IT group Atos which has just extended its partnership until 2024, and with marketing contracts and television rights still on the rise, the IOC's future looks steady. (Photo by Philip FONG / AFP)
C'est désormais officiel: les Jeux olympiques se dérouleront à Tokyo du 23 juillet au 8 août 2021. Le Comité international olympique (CIO) et le comité organisateur des JO ont trouvé un accord ce lundi.
(FILES) In this file photo taken on March 27, 2020 people take pictures of the Olympic Rings outside the closed Japan Olympic Museum in Tokyo. (Photo by Philip FONG / AFP)
La flamme olympique est arrivée vendredi dans l'archipel nippon. L'accueil festif prévu a été réduit à sa plus simple expression en raison de la pandémie de coronavirus, qui jette le doute sur la tenue même des Jeux de Tokyo cet été.
Japanese three-time Olympic gold medallists Saori Yoshida (L) and Tadahiro Nomura (R) light a Tokyo 2020 Olympic cauldron with the Olympic flame, after transporting the flame from Greece, at the Japan Air Self-Defense Force Matsushima Base in Higashimatsushima, Miyagi prefecture on March 20, 2020. - The Olympic flame arrives in Japan on March 20, with what should have been a joyous celebration dramatically downscaled as doubts grow over whether the Tokyo Games can go ahead during the coronavirus pandemic. (Photo by Philip FONG / AFP)
«Atterré», «il faut les reporter»: plusieurs figures du sport mondial s'opposent à la décision du Comité international olympique (CIO) de maintenir les Jeux olympiques de Tokyo en dépit de la pandémie de coronavirus.
Toshiro Muto, chief executive officer of the Tokyo 2020 Olympic Games, speaks during a press conference about the details of the handover ceremony of the Olympic flame, in Tokyo on March 18, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
CIO, UEFA, ministère des Sports: confrontées à l'épidémie du nouveau coronavirus, les autorités du sport s'interrogent sur le maintien des compétitions sportives et sur les mesures de précaution à prendre, mais ne prennent pas de décision hâtive.
Mask-clad people pose with an installation of the Olympic rings in Tokyo on February 28, 2020. - The International Olympic Committee is "committed" to holding the 2020 Games in Tokyo as planned despite the widening new coronavirus outbreak, the body's president has pledged. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)