Changer d'édition

René Thill: «Offrir à nos coureurs la possibilité de se produire à l'étranger»
Sport 3 min. 28.02.2019

René Thill: «Offrir à nos coureurs la possibilité de se produire à l'étranger»

 René Thill est à la base du projet de création d'une équipe régionale luxembourgeoise

René Thill: «Offrir à nos coureurs la possibilité de se produire à l'étranger»

René Thill est à la base du projet de création d'une équipe régionale luxembourgeoise
Photo: Serge Waldbillig
Sport 3 min. 28.02.2019

René Thill: «Offrir à nos coureurs la possibilité de se produire à l'étranger»

C'est en 2018 que le projet d'une équipe régionale luxembourgeoise a vu le jour. Dans une structure pourtant encore provisoire, un coureur comme Misch Leyder avait signé de bons résultats. Cheville ouvrière du projet, René Thill s’est livré à l'aube de la première saison complète pour cette équipe régionale.

Propos recueillis par Hugo Barthelemy

  • René, comment s'est bâtie cette équipe régionale luxembourgeoise?

Pour former l’équipe, on a d'abord parlé du projet à un peu tout le monde autour de nous, et on a ensuite fixé une deadline pour les inscriptions. On se doit d’avoir un cadre d’équipe fixe pour toute l’année, car nous avons reçu une autorisation permanente pour rouler à l’étranger et nous devons inscrire nos coureurs à différentes épreuves. L’équipe se compose de douze coureurs Espoirs et de neuf coureurs Elites. Après, il est vrai que l'on s’entend bien avec Markus Zingen, et on pourrait ainsi avoir l’autorisation de prendre l'un ou l'autre de ses coureurs sur certaines courses, tandis que Raphaël Kockelmann, du Team Differdange, nous rejoindra également en certaines occasions. Mais si d'aventure nous prenons des coureurs issus d’équipes continentales, ce ne pourront être que des Espoirs. La seule exception pourrait être Larry Valvasori, du Team Vorarlberg, que l’on va peut-être emmener en Rad-Bundesliga sur deux courses.

  • L’an dernier, l’équipe roulait sans afficher de sponsor, avec les anciens maillots de l’équipe nationale. Cette année, vous arborez votre propre maillot et vos sponsors. Ces sponsors ont-ils été compliqués à trouver?

Tom Klein est le moteur principal de la structure pour aller dénicher des sponsors; c’est lui qui s’est occupé de tout ça. L’an dernier, tout était encore un peu improvisé: par exemple, lors du Championnat national, on avait lancé un financement participatif qui s'est avéré être un... flop complet! A l’époque, nous pensions peut-être recevoir un support de la fédération, mais il n'en fut rien. Et donc cette année, nous disposons de nos propres sponsors pour faire marcher l’équipe.

  • Sur quelles épreuves verra-t-on l’équipe régionale en 2019?

L’équipe va rouler essentiellement en Belgique, mais aussi en France et en Allemagne. Au Luxembourg, nos coureurs devront rouler avec le maillot de leur club respectif.

L'équipe régionale luxembourgeoise arborera de tout nouveaux maillots en 2019
L'équipe régionale luxembourgeoise arborera de tout nouveaux maillots en 2019
  • Quelle a été la motivation pour mettre sur pied ce projet?

Ce projet a vu le jour parce qu’il n’y avait plus assez de courses au pays. Il faut s’imaginer qu’au Luxembourg, un coureur s’entraîne toute l’année pour ne faire que... huit courses s’il ne participe pas au Tour de Luxembourg, ni à la Flèche du Sud. Or, huit jours de compétition sur toute une année ce n’est pas assez pour les Espoirs, ce n’est pas comme cela qu’ils vont pouvoir évoluer. Donc, avec cette équipe, on va offrir la possibilité à nos coureurs de rouler à l’étranger.

  • Quels sont vos objectifs?

Les premières courses seront pour nous des courses d’entraînement. Le but est déjà de rouler à l’étranger avant même l’ouverture de la saison au Luxembourg, programmée le 24 mars avec le Grand Prix Ost Fenster. Les Espoirs de l’équipe participeront aux U23 road Series en Belgique et aux Pays-Bas. Le tout est orchestré par la fédération belge, qui nous a d'ores et déjà annoncé vouloir organiser une manche au Luxembourg à partir de 2020; mais pour cette année, tout se passera encore en Belgique et aux Pays-Bas. Nous ne faisons néanmoins pas partie des équipes qui participeront à toutes les courses (il y en a 22 au total, 11 belges et 11 néerlandaises), puisque nous avons obtenu des wild-cards pour quatre courses (trois en Belgique et une aux Pays-Bas). Cela signifie donc que nous ne pourrons pas jouer le classement général. L’objectif sera de se montrer lors de ses courses, et de faire de notre mieux. Une des courses pour lesquelles nous sommes inscrits se courra en concomitance avec le Tour des Flandres Espoirs, et on devrait ainsi retrouver un plateau moins relevé: c'est ce genre d’opportunité que nous devrons saisir au cours de la saison.

Pour les deux premières courses programmées ce week-end, l'équipe s'alignera dans les compositions suivantes:

GP Raygeo (2 mars) à Villers-le-Temple / Nandrin: Tim Diederich, Sandro Dostert, Eric Meyers, Steven Nederveen et Maxime Weyrich.

Bruxelles - Opwijk (3 mars) -  première manche des U23 Road series: Rik Karier. Gilles Kirsch, Cédric Pries, Misch Leyder (Leopard Pro Cycling), Colin Heiderscheid (Leopard Pro Cycling) et Arthur Kluckers (Leopard Pro Cycling).

L’effectif complet sera dévoilé le jeudi 7 mars à 18h30 lors de la présentation officielle de l'équipe au Garage Losch Truck Van & Bus, 59, rue Gabriel Lippmann, à L-6947 Niederanven.


Sur le même sujet

Larry Valvasori: «Je pourrai exprimer mon potentiel»
Après quatre saisons au sein du Team Differdange, Larry Valvasori change d'horizon et rejoint l'équipe autrichienne Team Vorarlberg. Une nouvelle structure au sein de laquelle il nourrit de nouvelles ambitions. Coup de projecteur.
Larry Valvasori loue l'esprit d'équipe qui règne chez Vorarlberg.
Christian Swietlik: «Un Top 20, voire mieux, à l'Euro de Brno en juillet»
Avec le Championnat d’Europe Espoirs à Brno (République tchèque) les 13 (contre-la-montre) et 15 juillet (course en ligne), et le Tour de l’Avenir (17 - 26 août) au menu, l'été s'annonce caniculaire pour la sélection Espoirs luxembourgeoise. Le moment est donc idéal pour faire le point en compagnie de l'entraîneur national, Christian Swietlik.
Christian Swietlik / Sicherheit im Radsport 
/ San Marino, GSSE 2017, JPEE 2017, Spiele der kleinen europäischen Staaten, Jeux des petits etats d'Europe, Games of the small states of Europe 
/ 29.05.2017
/ San Marino, San Marino / 
Foto: Yann Hellers
Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»
Le champion du Luxembourg en catégorie Espoirs, Ivan Centrone (22 ans) avait remporté l'année dernière la course d’ouverture luxembourgeoise, le Grand Prix Ost Manufaktur. Actuellement arrêté par une blessure à un genou, il revient sur cette victoire et préface sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch.
Ivan Centrone (CCI Differdange - Team Losch Differdange)
/ 25.06.2017 Radsport, Velo, Saison 2017 / 25.06.2017 /
Nationale Meisterschaften, Elite / 
Remerschen /
Foto: Ben Majerus
Saison 2018: Le Team Differdange vise le Top 20 en Europe Tour
Le Team Differdange-Losch avait terminé sa saison avec 80 Top 10 UCI, deux titres nationaux et une 49e place au Ranking UCI Europe Tour. L'équipe est de retour pour la saison 2018 avec de nouvelles ambitions et une nouvelle tête d’affiche: Olivier Pardini.
Olivier Pardini, la recrue-phare du Team Differdange-Losch.