Changer d'édition

René Roller: «Rosport peut vivre avec un point»
Sport 3 min. 19.04.2018 Cet article est archivé

René Roller: «Rosport peut vivre avec un point»

Face à un adversaire direct, la défaite est interdite pour les hommes de René Roller.

René Roller: «Rosport peut vivre avec un point»

Face à un adversaire direct, la défaite est interdite pour les hommes de René Roller.
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 19.04.2018 Cet article est archivé

René Roller: «Rosport peut vivre avec un point»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Rosport et Rodange jouent gros ce dimanche à l'occasion de la 22e journée de BGL Ligue. Engagées dans la course au maintien, au même titre que Strassen, ces deux formations s'apprêtent à livrer un match couperet selon le technicien du Victoria.
  • René, Rosport est passé tout près de la victoire la semaine dernière contre le RM Hamm (1-1).

On peut nourrir quelques regrets. La chance n'était pas de notre côté, nous avons eu deux, trois possibilités d'inscrire le 2-0, mais nous n'y sommes pas parvenus. Le RM Hamm s'est montré très réaliste, nos adversaires ont égalisé (85e minute avec un but de Mokrani) sur leur seule occasion de la seconde période. L'ambiance dans le groupe reste positive, mais si nous avions gagné dimanche, ce serait encore mieux. Mes joueurs croient toujours en nos chances de maintien.

  • Depuis le début de saison, Rosport n'a gagné que cinq matches dont seulement deux au stade du Camping alors qu'il y a quelques années le Victoria était intraitable à domicile. Avez-vous une explication?

Pour être honnête, je n'ai pas d'explication, mais je dois constater qu'au fil des années, le niveau de la BGL Ligue augmente. Rosport a toujours eu la réputation d'être une équipe difficile à battre à domicile ce n'est malheureusement plus le cas depuis quelque temps. Durant l'été, le club a recruté des éléments de qualité mais sans expérience de la Division Nationale. Ils ont eu besoin d'un certain temps d'adaptation.

  • Que vous inspire ce duel contre Rodange?

C'est un match clé pour le Victoria. La victoire est même impérative, mais, à mes yeux, Rosport peut vivre avec un point (dans le même temps Strassen se déplace à Dudelange). L'issue du match risque d'orienter notre fin de saison en cas de revers. Si nous sommes battus, ce sera très difficile de sauver notre peau.

  • Quels seront les atouts à mettre en évidence pour signer un résultat positif?

Le mental et la combativité seront indispensables pour décrocher les trois points. J'espère également que la chance sera de notre côté, cela n'a pas toujours été le cas cette saison. Je sens le groupe concerné par la situation du club. Je suis confiant, nous restons sur un bilan de 4 sur 6 (2-0 contre l'US Esch et 1-1 contre le RM Hamm). Strassen se déplace à Dudelange, je le répète, rien n'est perdu. 

  • Que craignez-vous chez votre adversaire?

Le secteur offensif de Rodange est de qualité. C'est une équipe qui joue très bien les contre-attaques. C'est un élément dont nous devrons tenir compte dimanche. L'élimination en coupe (2-3 à Wiltz) va peut-être leur donner un coup au moral. Nos adversaires alignent les semaines anglaises, cela risque peut-être d'être déterminant à un moment donné (Rodange doit encore se déplacer à Mondorf le mercredi 25 avril).

  • Un petit mot sur la suite du programme et le programme de vos rivaux dans la course au maintien?

Que ce soit Rosport, Rodange ou Strassen, le programme est sensiblement le même, on ne peut pas tabler là-dessus.

  • Vous avez annoncé que vous ne poursuivriez pas l'aventure à la tête du Victoria la saison prochaine, pourquoi?

J'ai le sentiment que le groupe a besoin de changement, de quelque chose de nouveau. Je ne serai plus à Rosport même si on ne peut jamais dire jamais. J'aimerais tout de même rester dans le milieu du football, je suis ouvert à toutes les propositions.

Les pronos de René Roller pour la 21e journée (dimanche 22 avril à 16h)

Jeunesse - Racing 3-0 

Rodange - Rosport 1-2

RM Hamm Benfica - Progrès 0-3

Mondorf - Fola 1-1

Differdange 03 - Union Titus Pétange 2-1

Dudelange - Strassen 4-0

US Esch - Hostert 1-3



Sur le même sujet

Canach (11e, 18 points) reçoit Käerjéng (13e, 16 points) ce dimanche, pour le compte de la 20e journée en BGL Ligue. Un duel qui pourrait donner la tendance de la fin de saison dans le bas du classement. Mickaël Negi, le défenseur central de la Jeunesse, nous livre ses sentiments avant cette rencontre et nous offre ses pronostics.
Mickael Negi
Portrait, Porträt
/ Fussball, BGL Ligue Luxemburg, Saison 2016-2017 / 14.07.2016 /
Mannschaftsfoto, Teampraesentation, Teamfoto FC Jeunesse Canach /  Stade rue de Lenningen, Canach /
Foto: Ben Majerus
Mathias Jänisch aurait souhaité une autre fin de saison pour son équipe de Differdange, mais à défaut de jouer le titre le défenseur international entend finir la saison en beauté. Il nous livre aussi ses pronostics pour la 24e journée de BGL Ligue.
Mathias Jänisch retrouve Dudelange ce dimanche, un club qui aurait aimé s'attacher ses services.
Prêté par le Racing à Strassen cet été, Christopher Rondel va retrouver la pelouse du stade Achille Hammerel, dimanche, sans désir de revanche mais avec la ferme intention de conquérir les trois points pour que Strassen réaffirme son statut de n°1 des promus. Par la même occasion, l'ancien attaquant de Villerupt nous livre ses pronostiques pour la 10e journée de BFGL Ligue.
Christopher Rondel, ici devant le Rosportois Artur Poloshenko, espère jouer un mauvais tour à ses anciens partenaires du Racing.