Changer d'édition

Real Madrid - Manchester United, du beau monde dans les Balkans
Sport 3 min. 07.08.2017 Cet article est archivé
Supercoupe d'Europe

Real Madrid - Manchester United, du beau monde dans les Balkans

Le Real Madrid de Zinedine Zidane va tenter de décrocher sa quatrième Supercoupe d'Europe.
Supercoupe d'Europe

Real Madrid - Manchester United, du beau monde dans les Balkans

Le Real Madrid de Zinedine Zidane va tenter de décrocher sa quatrième Supercoupe d'Europe.
Photo: AFP
Sport 3 min. 07.08.2017 Cet article est archivé
Supercoupe d'Europe

Real Madrid - Manchester United, du beau monde dans les Balkans

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le Real Madrid de Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo, double tenant de la Ligue des champions, tentera de conserver également la Supercoupe d'Europe face au Manchester United de José Mourinho, mardi soir à Skopje, capitale de la Macédoine (20h45).

(AFP) - Le Real Madrid de Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo, double tenant de la Ligue des champions, tentera de conserver également la Supercoupe d'Europe face au Manchester United de José Mourinho, mardi soir à Skopje, capitale de la Macédoine (20h45).

Après 15 ans passés à Monaco, cette épreuve opposant les vainqueurs des deux coupes d'Europe de la saison dernière continue son périple continental (Prague, Cardiff, Tbilissi, Trondheim, Skopje donc mardi et Tallinn l'année prochaine).

Avec un invité surprise, et pas des moindres: Cristiano Ronaldo a été inclus dans le groupe du Real alors qu'il n'a repris l'entraînement que samedi, de retour de vacances prolongées après la Coupe des Confédérations en Russie où son équipe du Portugal a fini troisième.

Mais pendant que la planète foot n'avait d'yeux que pour Neymar et son transfert record du FC Barcelone au Paris SG acté jeudi (222 millions d'euros), CR7 était mis en examen fin juillet pour fraude fiscale.

Le quadruple Ballon d'Or de 32 ans a déclaré à cette occasion qu'il «aimerai(t) revenir en Angleterre», selon la radio espagnole Cadena Ser, relançant ainsi des rumeurs sur un possible transfert qui avaient défrayé la chronique durant la deuxième quinzaine de juin.

Mourinho fait profil bas

Mais il y a tout de même un premier trophée à aller chercher. Le Real (vainqueur de l'édition 2016 contre Séville, 3-2 a.p.) va tenter de décrocher sa quatrième Supercoupe d'Europe pour se rapprocher du record de cinq codétenu par le Barça et l'AC Milan, tandis que Man U vise un deuxième succès dans l'épreuve.

Les deux clubs n'abordent pas le match dans les mêmes dispositions. «Le Real Madrid est une équipe, un club, une institution qui a faim. Nous savons tous où nous sommes et quand on finit une saison en gagnant comme la saison dernière, ça aide à essayer de faire la même chose», a dit Zidane.

Mourinho et ZZ avaient travaillé ensemble lorsque le Portugais entraînait le Real (2010-2013). Et, une fois n'est pas coutume, «Mou» a fait profil bas: «Nos joueurs n'ont pas beaucoup d'expérience des grands matches européens. C'est un nouveau Manchester United, une nouvelle génération de joueurs» qui va affronter «la meilleure équipe d'Europe», a souligné celui qui n'a lui-même jamais remporté la Supercoupe d'Europe.

«Manchester United est l'un des trois plus grands clubs de football au monde, cela ne fait pas de doute. Le club est une chose, mais les références d'une équipe à l'approche d'une compétition en sont une autre. Actuellement, nous ne comparons pas notre potentiel aux plus grands clubs d'Europe. Donc nous allons y aller étape par étape et rester humbles», a-t-il ajouté, toujours sur le site de la confédération européenne.

Pré-saison madrilène terne

Sur le papier, le statut de favori va au Real. Mais le contexte le relativise. Le club madrilène a connu une pré-saison morne, sans aucune victoire en match de préparation, avec des revers 1-4 et 2-3 contre Manchester City et le FC Barcelone, et des nuls 1-1 face à une sélection de MLS (Championnat nord-américain) et à... Manchester United, le 23 juillet aux Etats-Unis.

Les recrutements ont été modestes (le milieu Dani Ceballos du Betis et l'arrière gauche français Theo Hernandez de l'Atletico), en attendant une éventuelle arrivée du jeune attaquant star français Kylian Mbappé, pour lequel le Real a proposé 180 millions d'euros à Monaco, selon le quotidien sportif Marca.

MU connaît en revanche un bel été: il a disputé plus de matches pour se roder, avec un bilan de cinq victoires, un nul et une défaite, face au Barça. Et il a attiré le défenseur central suédois Victor Lindelof de Benfica mais surtout le milieu serbe Nemanja Matic (ex-Chelsea) et l'attaquant belge Romelu Lukaku, recruté pour 85 millions d'euros estimés en provenance d'Everton.

Et puis, dimanche, pour la reprise du championnat, les Red Devils recevront West Ham. Le Real, lui, ira dimanche au Camp Nou pour le match aller de la Supercoupe d'Espagne contre le Barça...


Sur le même sujet

Reprise du Championnat d'Espagne
Le Real Madrid de Zinédine Zidane, qui a reconquis le trône d'Espagne au printemps, fait figure de monarque absolu avant l'ouverture de la nouvelle saison de Liga ce week-end. D'autant que les prétendants Barcelone, Atletico ou Séville abordent sans certitudes cette campagne 2017-2018.
Real Madrid's French coach Zinedine Zidane gestures on the sideline during the second leg of the Spanish Supercup football match Real Madrid vs FC Barcelona at the Santiago Bernabeu stadium in Madrid, on August 16, 2017. / AFP PHOTO / JAVIER SORIANO
Le Real Madrid de Zinédine Zidane est devenu le premier club à remporter deux fois de suite la Supercoupe d'Europe depuis la fin des années 1980, en dominant aisément le Manchester United de José Mourinho (2-1) dans l'édition 2017, mardi à Skopje.
Real Madrid's players celebrate with the trophy after winning the UEFA Super Cup football match between Real Madrid and Manchester United on August 8, 2017, at the Philip II Arena in Skopje. / AFP PHOTO / Dimitar DILKOFF
Le mercato hivernal est resté très calme dans les grands clubs des principaux championnats européens: seul le FC Séville s'est activé sous la houlette de son directeur sportif, Monchi, tandis que Manchester City enregistre l'arrivée de l'avant-centre de l'équipe du Brésil, Gabriel Jesus.
Britain Soccer Football - Manchester City v Tottenham Hotspur - Premier League - Etihad Stadium - 21/1/17 Manchester City's Gabriel Jesus Reuters / Andrew Yates Livepic EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 45 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account representative for further details.