Changer d'édition

Real-City à l'affiche, le PSG hérite de Dortmund
Sport 2 min. 16.12.2019

Real-City à l'affiche, le PSG hérite de Dortmund

Chelsera défiera le Bayern en huitièmes. Un remake de la finale de 2012 perdue par les Bavarois.

Real-City à l'affiche, le PSG hérite de Dortmund

Chelsera défiera le Bayern en huitièmes. Un remake de la finale de 2012 perdue par les Bavarois.
Photo: AFP
Sport 2 min. 16.12.2019

Real-City à l'affiche, le PSG hérite de Dortmund

Le duel entre le Real Madrid et Manchester City figure parmi les rencontres à suivre des huitièmes de finale de la Ligue des champions dont le tirage au sort s'est tenu ce lundi à Nyon. Chelsea-Bayern et Naples-Barça annoncent quelques passes d'armes en perspective.

(ER) -En terminant deuxième de son groupe à l'issue du premier tour derrière le PSG, le Real Madrid s'était exposé à un duel face à l'un des autres principaux favoris à la victoire finale. Ce sont finalement les doubles champions d'Angleterre en titre qui se dresseront sur la route des Merengue.

Si le duel s'annonce alléchant sur la pelouse, il sera aussi scruté sur les bancs de touche avec la venue au Bernabeu de Pep Guardiola, l'ancien entraîneur du FC Barcelone, rival honni du Real.   

Le Barça de Lionel Messi sera opposé à une équipe du Napoli engluée dans une crise de confiance qui a coûté son poste à Carlo Ancelotti. Son successeur Gennaro Gattuso a deux mois pour remonter la pente en championnat (septième à huit points du top 4) avant de se projeter sur la Ligue des Champions.  

Pjanic retrouve Lyon

Du côté des clubs français, le duel PSG-Dortmund sera notamment marqué par les retrouvailles de Thomas Tuchel, l'entraîneur parisien, avec son ancien club. Idem pour Adbou Diallo, l'ex-défenseur du Borussia qui a rejoint le club parisien cet été contre 35 millions d'euros.

Si Dortmund, irrégulier aussi bien en C1 qu'en Bundesliga cette saison, parait être un tirage séduisant sur le papier pour l'équipe de Neymar et Kylian Mbappé, il reste toutefois toujours périlleux d'aller chercher un résultat dans son enceinte de la Ruhr, connue mondialement pour son ambiance et son «mur jaune».    

Lyon, qui était condamné à tomber sur l'un des grands favoris à la victoire finale, a hérité de la Juventus de Cristiano Ronaldo. Privé sur blessures de son capitaine Memphis Depay et son espoir Jeff Reine-Adélaïde, le club lyonnais est condamné à l'exploit contre le champion d'Italie sortant. 

Les huitièmes de finale débuteront dans deux mois, puisque les matches aller se joueront les 18-19 et 25-26 février, alors que les matches retour auront lieu les 10-11 et 17-18 mars 2020.  

Le programme

Dortmund (GER) - PSG (FRA)

Real Madrid (ESP) - Manchester City (ENG) 

Atalanta Bergame (ITA) - Valence (ESP) 

Atlético Madrid (ESP) - Liverpool (ENG)

Chelsea (ENG) - Bayern Munich (GER)

Lyon (FRA) - Juventus (ITA)

Tottenham (ENG) - RB Leipzig (GER)

Naples (ITA) - FC Barcelone (ESP)


Sur le même sujet

Ligue des champions: le Paris SG, Lyon et Monaco vont savoir
Un épouvantail? Une destination exotique? Un adversaire méconnu mais accrocheur? Le PSG, Lyon et Monaco, les trois clubs français engagés en Ligue des champions, connaîtront leurs adversaires en groupes ce jeudi un peu après 18 heures, au tirage au sort effectué comme chaque année à Monaco.