Changer d'édition

Ray Pye: «La mentalité du groupe est exemplaire»
Sport 2 min. 29.06.2016 Cet article est archivé
Avec le sélectionneur de l'équipe nationale dames

Ray Pye: «La mentalité du groupe est exemplaire»

Ray Pye estime que son groupe va encore progresser au cours des deux prochaines années.
Avec le sélectionneur de l'équipe nationale dames

Ray Pye: «La mentalité du groupe est exemplaire»

Ray Pye estime que son groupe va encore progresser au cours des deux prochaines années.
Photo: Serge Daleiden
Sport 2 min. 29.06.2016 Cet article est archivé
Avec le sélectionneur de l'équipe nationale dames

Ray Pye: «La mentalité du groupe est exemplaire»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Avec une moyenne d’âge de 22,5 ans pour le onze qui a débuté le match face aux Emirats Arabes Unis et avec un banc de huit joueuses dont la plus âgée affiche un peu plus de 18 ans, les responsables de l’équipe nationale dames peuvent regarder l’avenir positivement.

Avec une moyenne d’âge de 22,5 ans pour le onze qui a débuté le match face aux Emirats Arabes Unis et avec un banc de huit joueuses dont la plus âgée affiche un peu plus de 18 ans, les responsables de l’équipe nationale dames peuvent regarder l’avenir positivement.

Par Daniel Pechon

De l’effectif qui a disputé en 2011 le tour préliminaire des qualification pour le Championnat d’Europe, seules Amy ThompsonPascale Frising et Jessica Birkel font encore partie du cadre. Ray Pye, l’entraîneur national, s’est  donné comme objectif de  construire une équipe qui doit progressivement devenir plus compétitive.

Comment voyez-vous l’avenir sportif de la sélection dames?

Je suis optimisme. Sur les 12 derniers mois, l’équipe  a bien progressé, apprenant à jouer collectivement et en équipe. Mais une des richesses est son vivier de jeunes joueuses. Il y a du talent mais il faut encore exploiter son potentiel. Je n’aime pas citer des noms car c’est réducteur et je ne souhaite pas mettre une joueuse en avant. Sara Elias (19 ans) est devenue un élément défensif de l’équipe, Sandy Sauber (19  ans) est aussi dans le 11 de base. Kimberley Dos Santos (18 ans) offre beaucoup d’espoirs. Karen Marin (17 ans), il suffit de l’observer jouer pour se rendre compte de ses qualités. Le talent est certainement un avantage mais le  travail et pouvoir se fondre dans un collectif en sont d’autres. Le foot reste un sport d’équipe.

Comment gérez-vous la collaboration entre jeunes et moins jeunes?

Cette jeune génération a de la chance de côtoyer des joueuses, qui n’ont que quelques années de plus mais qui sont déjà expérimentées pour avoir fréquenté l’équipe nationale depuis déjà quelques années. D’ici  deux ans, il n’y a aucun doute, le niveau de l’équipe sera plus élevé. Outre la jeunesse de l'équipe, je veux aussi mettre en évidence la mentalité du groupe. Elle est exemplaire. Les joueuses en veulent, elles travaillent très dur et avec sérieux.

Que manque t-il à ce groupe?

L’équipe a progressé depuis douze mois, dans la possession de balle que ce soit sur le plan défensif ou offensif. Notre faiblesse actuelle reste la gestion d’un match. Sentir quand il vaut mieux presser l’adversaire ou être plus défensif. Si on pouvait encore avoir un doute sur l’aspect offensif, le match de dimanche, face aux Emirats, prouve le contraire. Nous avons été capables de marquer six buts en 90 minutes. Marquer face à un adversaire faible mais replié, n’est pas toujours aisé.

Qu’en est-il des équipes de jeunes filles?

Tout se passe très bien dans toutes les catégories mais les U 17 apparaissent comme une génération très prometteuse.

Quel est le programme de l'équipe A au cours des prochains mois?

Nous allons jouer en octobre face aux îles Féroé. Par la suite, nous allons préparer le tour de pré-qualification de la Coupe du monde qui sera disputé en avril 2017 sous la forme habituelle d'une poule de quatre équipes qui s’affrontent dans un mini tournoi.


Sur le même sujet

Les Roud Léiwen ont rendez-vous, au Stade de Luxembourg, ce mardi contre le Qatar. Cette fois, il s'agira juste d'un match-test. Une belle occasion pour le sélectionneur Luc Holtz de faire tourner son effectif.
Die Mannschaft bei der Nationalhymne, Gerson Rodrigues (Luxemburg #10), Danel Sinani (Luxemburg #9), Sebastien Thill (Luxemburg #21), Leandro Barreiro (Luxemburg #16), Enes Mahmutovic (Luxemburg #3), Mica Pinto (Luxemburg #17 - Michael Goncalves Pinto), Dirk Carlson (Luxemburg #13), Christopher Martins (Luxemburg #8), Anthony Moris (Torwart Luxemburg #1), Laurent Jans (Kapitän Luxemburg #18)

/ Fussball, UEFA WM-Qualifikation 2022, Saison 2020-2021, Gruppe A, European Qualifiers / 01.09.2021 /
Luxemburg - Aserbaidschan (Luxembourg vs Azerbaijan) / 
Stade de Luxembourg, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Fernando Santos est conscient de la valeur de l’équipe nationale, mais le sélectionneur du Portugal et ses joueurs sont focalisés sur la victoire. Le technicien lusitanien compte sur le soutien des supporters de la Seleção pour y parvenir.
Football Soccer - Euro 2016 - Portugal News Conference - Centre National de Rugby, Marcoussis, France - 2/7/16 - Portugal's coach Fernando Santos attends the news conference.  REUTERS/Gonzalo Fuentes
Sur la pelouse du Stadio Olympico de Serravalle, Mario Mutsch devrait fêter sa 99e sélection avec les Roud Léiwen et devenir l'international le plus capé de toute l'histoire du football luxembourgeois. Rencontre avec un «monument» qui accompagne une génération dorée.
Mario Mutsch se félicite de l'amalgame entre jeunes et joueurs expérimentés comme lui.
Le joueur d’Anderlecht a fait une arrivée remarquée chez les Espoirs. Titulaire à l’aller contre la Slovénie pour son baptême chez les U21, il est sorti du banc contre la Bulgarie pour donner la victoire au Luxembourg. Rencontre avec un jeune homme pressé.
Loris Tinelli aborde ces deux rencontres internationales avec un capital confiance au zénith.
Le Luxembourg s’apprête à accueillir la France le samedi 25 mars au stade Josy-Barthel. Une belle affiche dans le cadre des rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Chris Philipps sera l’une des sentinelles du milieu grand-ducal chargées de freiner le jeu français. Propos.
Chris Philipps respecte la France, mais pas question de signer pour une courte défaite avant l'affrontement!