Changer d'édition

Quatre questions à...: Aldin Dervisevic (Canach): «On a été un peu mous»
Sport 2 min. 17.02.2017

Quatre questions à...: Aldin Dervisevic (Canach): «On a été un peu mous»

Pour Aldin Dervisevic, pressé ici par le Rosportois Timo Heinz, il n'y a pas encore le feu au lac.

Quatre questions à...: Aldin Dervisevic (Canach): «On a été un peu mous»

Pour Aldin Dervisevic, pressé ici par le Rosportois Timo Heinz, il n'y a pas encore le feu au lac.
Photo: Yann Hellers
Sport 2 min. 17.02.2017

Quatre questions à...: Aldin Dervisevic (Canach): «On a été un peu mous»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Fessé par le Titus Pétange (0-4) pour son retour à la compétition, Canach part en appel contre le RM Hamm Benfica. Aldin Dervisevic peine à trouver les causes de cet échec, mais reste persuadé que la Jeunesse dispose du potentiel pour s'en sortir.

Fessé par le Titus Pétange (0-4) pour son retour à la compétition, Canach part en appel contre le RM Hamm Benfica. Aldin Dervisevic peine à trouver les causes de cet échec, mais reste persuadé que la Jeunesse dispose du potentiel pour s'en sortir.

Propos recueillis par Christophe Nadin

Aldin, avez-vous mis le doigt sur les raisons de cet échec face à l'Union Titus Pétange dimanche dernier?

On a été dans le coup pendant une demi-heure puis on prend but sur but en deux minutes. Le moral est touché. Tout ce que le Titus Pétange a entrepris, il l'a réussi. C'est une bonne équipe, ça circule bien, ça se bat. Mais ce n'est pas normal de perdre 0-4. Surtout à la maison où il souvent difficile pour notre adversaire de gagner.

Où situez-vous le problème?

C'est difficile à dire. On était tous un peu mous. Enfin... pas comme d'habitude. Il y avait pourtant de l'envie. Je ne sais pas, j'ai du mal à expliquer ce qui s'est passé. La pause hivernale ne nous a pas fait du bien. Oui, elle nous a permis de vider notre infirmerie, mais on a pris des points en fin d'année. Elle nous a brisé notre élan. On s'est entraîné tout le temps sur le synthétique ensuite avant de disputer deux matches sur gazon en préparation. Mais bon, ce ne sont pas des excuses. Ce fut le lot de plusieurs équipes. 

C'est un déplacement au Cents qui vous attend dimanche face à une équipe hammoise que vous aviez sévèrement battue à l'aller (4-1). Un match référence?

Non, on l'a gagné 4-1, mais on était mené. On est parvenu à revenir au score avant d'en mettre trois autres. On a été fort mentalement, mais ça pouvait très bien tourner dans l'autre sens. On a eu la chance d'égaliser de suite.

Ce dimanche, ce n'est pas un match capital, mais au regard du classement, à part les quatre premiers et peut-être encore Niederkorn, tout le monde est concerné par le maintien. Tout le monde peut battre tout le monde. C'est celui qui prendra le bon chemin le plus vite possible qui sera sauvé. Après ça deviendra difficile mentalement si on ne décolle pas. Mais nous, on reste confiant. On a le potentiel pour se maintenir.

Pouvez-vous pour conclure nous donner vos pronostics?

Dimanche à 15h30

Fola - Rosport 2-1

Dimanche à 16h

RM Hamm Benfica - Canach 1-2

Racing - Jeunesse 1-1

Differdange - Strassen 2-0

Rumelange - Progrès 1-1

Käerjéng - Mondorf 1-2

Dudelange - Titus Pétange 2-0


Sur le même sujet

Le point en BGL Ligue: L'incroyable faux pas du F91
Coup de tonnerre sur la BGL Ligue pour la reprise! Kaërjéng est venu perturber la marche en avant du F91 Dudelange, tenu en échec sur la pelouse du dernier de la classe (1-1). C'est Differdange, vainqueur 2-1 à Niederkorn samedi, qui se frotte les mains.
David Turpel  (F91 Dudelange – 77) - Luca Ivesic (UN Käerjéng 97 – 22) / Fussball BGL Ligue Luxemburg, 14. Spieltag Saison 2016-2017 / 12.02.2017 / UN Käerjéng - F91 Dudelange / Käerjénger Dribbel / Foto: Yann Hellers
BGL Ligue: François Thior (USR): «Siebert nous a beaucoup manqué»
En position inconfortable en championnat (11e, 5 points), Rumelange se rend à Pétange (9e, 6 pts), ce jeudi soir, lors de la septième journée de BGL Ligue. L'occasion de faire le point avec François Thior, l'expérimenté (31 ans) milieu défensif du club de la Cité des Roches Rouges, qui nous donne aussi ses pronostics.
Francois Thior (Ruemlingen - 22)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg 18. Spieltag, Saison 2014-2015 / 22.03.2015 /
US Ruemlingen - US Mondorf-les-Bains / 
Stade Municipal, Ruemlingen /
Foto: Ben Majerus