Changer d'édition

Promotion d'Honneur: ils rêvent de prendre de la hauteur
Sport 3 min. 16.08.2018 Cet article est archivé

Promotion d'Honneur: ils rêvent de prendre de la hauteur

Serge Wolf et le Swift prêts à franchir un cap?

Promotion d'Honneur: ils rêvent de prendre de la hauteur

Serge Wolf et le Swift prêts à franchir un cap?
Photo: Hans Krämer
Sport 3 min. 16.08.2018 Cet article est archivé

Promotion d'Honneur: ils rêvent de prendre de la hauteur

Plusieurs clubs aspirent livrer une excellente saison 2018-2019 et ne seraient pas contre retrouver la BGL Ligue. Rodange, l’US Esch, Canach, Käerjéng, Wiltz et le Swift sont concernés. On parle peu de Mühlenbach mais Fahrudin Kuduzovic a de la suite dans les idées.

Par Vincent Lommel

Descendant de BGL Ligue, Rodange ne tient pas à mettre la charrue avant les boeufs. Wiltz, le Swift et l’US Esch sont ses premiers adversaires. Le programme du mois d’août permettra de voir ce que le FCR 91 a dans le ventre. Un bon départ conditionne la suite.  

«Le mercato a été agité avec une dizaine de départs et huit, neuf arrivées. L’osmose doit être trouvée», souligne l’inoxydable Yvon Dietz, directeur sportif. Blessés, les attaquants El Guerrab et Lacour sont sur la touche. Pour le moins embêtant. «Impossible de prétendre le contraire.»

L’effectif de Domenico Micarelli est-il armé pour jouer la montée? «Je le pense. Le niveau de la PH est, comme toujours, relevé» estime Yvon Dietz. La PH, l’US Esch la connaît pour l’avoir survolée en 2016-2017 sous l’égide de Pedro Resende parti exercer son savoir au Victoria Rosport. Vitor Pereira le relaie. Le passage au sein de l’élite fut réduit à sa plus simple expression: douze mois (de galère).

L’important pour les Eschois est de retrouver le plaisir du jeu, le goût de la victoire, sevrés de succès qu’ils furent la saison passée. Le choc face à Canach sera un bon test dimanche après-midi. Entraîneur en chef de la Jeunesse depuis le 1er janvier 2018, Olivier Ciancanelli avait espéré un deuxième tour de meilleure facture (décevant 8e de classe).

Les compteurs sont remis à zéro. «L’objectif numéro 1 est d’intégrer le maximum de jeunes.» Le retour d’anciens de BGL - Vitali (Habay) et Leoni (Messancy) passés par la Belgique - est intéressant. Intégrer le Top 6, rendre le stade de la rue de Lenningen un bastion inexpugnable sont des envies ciblées par le T1. Le seul bémol a trait au défenseur central Mamadou Djikiné (Covilha au Portugal) blessé au genou et qui n’est toujours pas entraîné.

Jean-Paul Makasso est l'un des rares cadres de Rodange à être resté fidèle au club de la Chiers.
Jean-Paul Makasso est l'un des rares cadres de Rodange à être resté fidèle au club de la Chiers.
Photo: Christian Kemp

La surprise Mühlenbach?

Le spectateur neutre aura son attention rivée sur le duel entre le promu Wormeldange et l’ambitieux Mühlenbach. Fahrudin Kuduzovic (34 ans) est joueur-entraîneur. «Il s’agit de ma première expérience. J’ai des principes stricts. Le groupe les accepte et, je l’avoue, je suis agréablement surpris. Mais c’est tous ensemble que nous parviendrons à changer le club, à l’amener à performer.»

Un vent nouveau souffle sur le stade Mathias Mamer. «Le comité, le staff et les joueurs ont consenti beaucoup d’efforts cet été.» La vérité du terrain est seule juge. «J’espère voir mon équipe se mêler à la bagarre en haut du classement.»

La concurrence est rude au sein d’un effectif où tous les postes sont (quasiment) doublés. «J’aurais aimé recruter d’autres garçons. Chacun a l’obligation, en semaine et le week-end, d’être à 100%. Cela vaut aussi pour moi.» Le FCM Blue Boys suscite bien des interrogations.

Kaërjéng et Wiltz doivent une revanche

Intraitable premier de classe fin novembre 2017, l’UN Käerjéng 97 a tout perdu entre mars et mai 2018. La démission du duo Klein-Remy suivie de l’intérim de David Zenner n’a pas permis de changer la donne avec une défaite contre Rosport en barrage. La chute libre au classement fut autant incroyable qu’imprévisible. Disputer une seconde campagne de rang en PH était inévitable.

Une sacrée claque. L’UNK s’appuie sur le dynamisme de son nouveau président, Jim Thomes, mais aussi le retour au bercail de Roland Schaack (janvier 2010-février 2015) pour se relancer. Retrouver, tôt ou tard, l’élite s’impose comme une évidence. Erpeldange et Sandweiler sont au menu avant la visite de Mühlenbach le 2 septembre.

Dan Huet dirige Wiltz pour la troisième année consécutive. Les résultats des deux premières ont été mitigés. La régularité a manqué. Les leçons ont-elles été retenues?

 Le Swift toujours un peu plus haut

Cinquième en 2016-2017, quatrième en 2017-2018, le Swift signerait des deux mains pour une place sur le podium. Plus facile à dire qu’à faire. «Effectivement», sourit Serge Wolf. «On sait que cela sera compliqué car ce championnat est difficile, athlétique, demande de la rigueur. Les équipes savent toutes jouer au football. Mon noyau a connu un petit renouvellement. » L’inconnue subsiste avant les trois coups. « On établira un bilan après les premières journées. »


Sur le même sujet

Mário Ferreira (US Sandweiler): «La situation est difficile»
Mário Ferreira (57 ans) est l’homme à tout faire de l’US Sandweiler. Treizième du classement, son club de coeur n’a plus gagné depuis le... 16 septembre contre Erpeldange, ... un adversaire qu’il retrouve dimanche. «Nous pouvons encore accrocher les barrages, mais la situation est compliquée», fait-il remarquer.
Avant la reprise en PH (3/3): la lutte pour la montée
Clairement, le Swift et Rodange ambitionnent de retrouver la BGL Ligue dès cet été. Derrière ce duo, Mühlenbach, Käerjéng et l’US Esch entendent déjouer les pronostics. Dan Theis, entraîneur à succès depuis son arrivée au Holleschbierg, et Jim Thomes, président de l’UNK, évoquent le deuxième tour des cadors de l'antichambre.
Rodange à la régulière, Wiltz sombre à Käerjéng
En visite à Junglinster, Rodange a débloqué la situation par Diakhaby. Lacour a rassuré ses couleurs (2-0, 83e). Vainqueur 3-2 de Bissen, Mühlenbach conserve son leadership avec Rodange. Mertert/Wasserbillig est là. Mamer plonge.
Football Promotion d'honneur stade FC jeunesse junglister 07/10/2018 fotos:Zineb Ruppert-Maghraoui