Changer d'édition

Premier League: Arsenal s'accroche grâce au chef-d'oeuvre de Giroud
Sport 1 3 min. 01.01.2017 Cet article est archivé

Premier League: Arsenal s'accroche grâce au chef-d'oeuvre de Giroud

Sport 1 3 min. 01.01.2017 Cet article est archivé

Premier League: Arsenal s'accroche grâce au chef-d'oeuvre de Giroud

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Arsenal, victorieux 2-0 de Crystal Palace grâce à une ouverture du score magistrale de son Frenchie Olivier Giroud dimanche, continue de s'accrocher en Premier League, troisième du classement à l'issue d'une 19e journée étalée sur trois jours qui a vu Manchester City perdre quasiment toute chance de titre.

(AFP) - Arsenal, victorieux 2-0 de Crystal Palace grâce à une ouverture du score magistrale de son Frenchie Olivier Giroud dimanche, continue de s'accrocher en Premier League, troisième du classement à l'issue d'une 19e journée étalée sur trois jours qui a vu Manchester City perdre quasiment toute chance de titre.

Devant, Chelsea avait maintenu son rythme infernal en dominant Stoke City 4-2 samedi. Et Liverpool a conforté sa place de dauphin en s'offrant les Citizens de Pep Guardiola (1-0) pour conclure 2016.

Arsenal facile 

La formation d'Arsène Wenger a disposé 2-0 de Crystal Palace, dimanche à l'Emirates Stadium, et termine ainsi la phase aller en troisième position, mais à neuf points du leader Chelsea.

Ce premier match de l'année 2017 face au dix-septième du championnat a toutefois permis aux Gunners de retrouver la confiance après un mauvais mois de décembre, marqué par deux défaites à Everton et Manchester City (2-1 à chaque fois).

Le fait du match est le but d'Olivier Giroud (17e), peut-être le plus beau de sa carrière. Son aile de pigeon, accomplie au niveau du point de penalty, a conclu un magnifique mouvement collectif et permis à Arsenal de prendre définitivement le contrôle du match.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Tottenham aussi

Dans le premier derby londonien de dimanche, en début d'après-midi, Tottenham l'a emporté 4-1 à Watford. Les joueurs de Mauricio Pochettino ont fait la différence dès la première période, «l'une de nos meilleures cette saison», s'est félicité l'entraîneur argentin. Kane et Alli ont inscrit un doublé chacun.

Tottenham se repositionne ainsi au quatrième rang, à seulement un point du podium, une première depuis le mois d'octobre, quand la trêve internationale l'avait coupé dans son élan (sept matches sans victoire en championnat et en coupes).

Le prochain défi, mercredi, est de taille : la réception du leader Chelsea, qui reste sur treize victoires consécutives en Premier League. Tottenham est le dernier obstacle qui sépare les Blues d'un record historique de succès consécutifs dans une même saison.

Liverpool, 45 heures chrono

Seulement quarante-cinq heures après son succès samedi devant Manchester City (1-0), qui a conclu la meilleure première partie de saison du club en Premier League (43 points), Liverpool rejoue dès lundi, à Sunderland, à l'occasion de la 20e journée qui démarre déjà.

Si les Reds font le nécessaire au Stadium of Light et obtiennent ensuite un bon résultat sur le terrain de Manchester United le 15 janvier, les joueurs de Jürgen Klopp pourraient se trouver en position de force à la fin du mois lors de la réception de Chelsea, pour l'instant leader avec six points d'avance.

City groggy

La défaite de Manchester City à Liverpool semble avoir clarifié la course au titre, puisque les Citizens comptent maintenant dix points de retard sur Chelsea et quatre sur Liverpool, deux équipes qui, en outre, ne disputent pas de Coupe d'Europe.

Le véritable enjeu de la deuxième partie du championnat pour les joueurs de Pep Guardiola, désormais cinquièmes et qui reçoivent Burnley lundi, sera la qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Quatre points seulement séparent le troisième et le sixième : quatre équipes sont ainsi bien placées pour se disputer les deux places qualificatives (dont une pour le barrage).

Arsenal (3e) a systématiquement obtenu un strapontin depuis vingt ans. Tottenham monte en puissance au fil des saisons. Quant au Manchester United de José Mourinho, qui se déplace lundi soir à West Ham, il semble avoir trouvé une cohésion inédite depuis le départ en retraite d'Alex Ferguson, en 2013, puisqu'il reste sur six victoires consécutives et douze matches sans défaite. City doit donc rapidement se ressaisir.


Sur le même sujet

Boxing Day: à Noël, Liverpool veut faire durer le plaisir
Leader invaincu à Noël, Liverpool tiendra-t-il jusqu'au printemps pour décrocher son premier titre en Premier League depuis près de trente ans? Les Reds peuvent y croire avant le traditionnel Boxing Day et la réception de Newcastle ce mercredi.
Naby Keita, ici aux prises avec Marouane Fellaini et Liverpool marchent actuellement sur l'eau. Newcastle sera-t-il en mesure d'enrayer la machine?
Premier League: Chelsea dense, Manchester United valse
Derrière Chelsea, le champion en titre à l'effectif toujours dense, le club des prétendants au sacre en Premier League ne devrait pas s'agrandir, avec Arsenal et Manchester City restés calmes au mercato tandis que Manchester United s'est démené tout l'été, sans lever toutes les questions.
Manchester United  a dépensé sans compter, mais pour l'heure Wayne Rooney  est le seul attaquant axial de l'effectif de Louis van Gaal.