Changer d'édition

Pour l'Histoire, le prestige, le jackpot et le pays!
Sport 4 min. 29.08.2018 Cet article est archivé

Pour l'Histoire, le prestige, le jackpot et le pays!

Joubert ne sera pas là, mais Toppmöller va galvaniser ses troupes pour les porter vers l'exploit.

Pour l'Histoire, le prestige, le jackpot et le pays!

Joubert ne sera pas là, mais Toppmöller va galvaniser ses troupes pour les porter vers l'exploit.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 29.08.2018 Cet article est archivé

Pour l'Histoire, le prestige, le jackpot et le pays!

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le F91 peut s'ouvrir les portes de la phase de groupes de l'Europa League ce jeudi soir, changer le cours de son histoire et décrocher la timbale financière. Le champion doit gérer un avantage de deux buts face à un CFR Cluj qui n'envisage que la qualification. Chaud devant!

Envoyé spécial à Cluj

Le match d'une vie. Celui qui vous transporte vers un nouveau monde. Celui qui conduit votre club dans des contrées qui lui sont encore étrangères. Dudelange est à 90 minutes d'un bouleversement majeur dans son existence.

Vingt-sept ans après sa naissance, le F91 ne va pas connaître le même funeste sort que celui de ces artistes disparus à l'âge dit de la maturité. Le champion du Luxembourg va basculer dans le club des 48 ou dans celui des recalés de dernière minute à qui un retour à la normale est promis.

Au terme de son match aller, la première hypothèse tient la corde. Elle est renforcée par un passé récent maîtrisé. Dudelange ne doit sa présence à ce stade de la compétition qu'à lui-même. Et un peu à l'UEFA dont la réforme a profité à des champions nationaux éliminés rapidement de la Ligue des champions et à qui on a lancé une bouée.

Il s'agit désormais de ne pas se noyer si près du rivage. Fort d'une avance de deux buts, le F91 a des statistiques qui plaident en sa faveur. Mais les chiffres sont volatils. Bien plus que les codes que s'apprête à marteler Dino Toppmöller dans sa causerie d'avant-match.

Sans Joubert ni Kruska

«Je viens bien sûr leur dire de jouer leur match comme s'il n'y avait pas eu de rencontre aller», a expliqué un entraîneur très détendu à la veille de la rencontre.

«Je ne sais pas si nous aurons besoin de marquer pour nous qualifier car nous avons très bien défendu au match aller. De Cluj, je ne m'attends pas à ce qu'ils se jettent sur notre but car si on marque en contre, ça deviendra compliqué pour eux. Ils vont proposer plusieurs temps forts. A nous de bien les négocier. Mais c'est clair qu'ils vont mettre davantage d'agressivité avec le soutien de leur public.»

Cluj a pris un sacré uppercut au menton il y a une semaine. Le résultat a fait le tour du pays en moins d'une heure, jetant l'opprobre sur le champion national. Il n'en faut pas plus pour aiguiser les couteaux et piquer à vif l'orgueil d'un groupe qui n'imagine pas un seul instant quitter la scène européenne ce jeudi soir.

Il va pourtant falloir faire beaucoup mieux qu'au Josy Barthel pour déculotter ce chenapan dudelangeois qui a marqué lors de toutes ses rencontres européennes dans cette campagne. Il va carrément falloir lui flanquer la frousse.

Toppmöller va parler à Frising

Joe Frising a le soutien de son coach. A lui de lui rendre cette confiance.
Joe Frising a le soutien de son coach. A lui de lui rendre cette confiance.
Photo: Stéphane Guillaume

Dans la ligne de mire des attaquants roumains, Joe Frising. Le gardien est au centre de toutes les conversations depuis qu'il a remplacé Jonathan Joubert au pied levé dans le but. «Je vais lui parler en tête-à-tête. J'ai confiance en lui. A lui de montrer qu'il est capable d'assumer son rôle.»

Dino Toppmöller devra trouver les mots justes. Ce sera là son principal casse-tête car très peu de choses vont changer sur l'échiquier du tacticien allemand. Il n'est pas question de changer la façon de défendre ni de remplacer des garçons au comportement exemplaire. Malget a été très bon dans son couloir droit, la charnière Schnell-Prempeh est actuellement indéboulonnable et El Hriti monte en puissance à gauche.

Là où forcément l'entraîneur devra opérer, c'est dans l'entrejeu. Kruska est suspendu mais a tenu à se joindre au groupe. Le complément idéal de Stelvio dans le cœur du jeu va manquer, mais les solutions sont là. Couturier, le caméléon de service, en est une. Mélisse, que l'on a vu brillant à ce poste jadis au FC Liège, en est une autre. Jordanov et Sinani peuvent sauter dans la brèche sur les côtés si nécessaire. C'est probablement ce dernier qui occupera le poste de Couturier à gauche. A charge du duo Turpel-Stumpf de créer des brèches pour fragiliser la défense locale.

L'enjeu est énorme (2,92 millions d'euros en cas de qualification) mais ne semble pas encore paralyser un groupe qui dégage une certaine sérénité. Les nombreux messages qui ont afflué ces derniers jours prouvent à quel point le pays est en train de prendre conscience de l'exploit. Le F91 va devoir une nouvelle fois se montrer à la hauteur de l'événement. Comme il l'a si bien fait à Varsovie!

Le cadre: Esposito, Frising;  Bisevac, Couturier, Cruz, El Hriti, Ibrahimovic, Jensen, Jordanov, Malget, Mélisse, Perez, Pokar, Prempeh, Schnell, Sinani, Stolz, Stumpf, Turpel.

Absents: Agovic (malade), Kruska (suspendu), de Sousa, Joubert, Kenia (blessés).

Arbitres: Davide Massa (ITA), Filippo Meli, Fabiani Preti.

Coup d'envoi au stade Constantin Radulescu ce jeudi à 20h (19h au Luxembourg)


Sur le même sujet

Olympiakos - F91: avis de tempête au Pirée
Dudelange défie ce jeudi soir une équipe de l'Olympiakos qui a retrouvé la confiance. En bordure de mer Egée, le danger d'une avarie guette le F91 qui est toujours à la recherche d'un résultat significatif en Europa League.
En l'absence d'Aniss El Hriti, Bryan Mélisse devrait être confirmé sur le flanc gauche dudelangeois.
Les dix chiffres à retenir avant Cluj - F91
De l'indéracinable Prempeh aux jokers sortis du banc pour conforter un résultat ou inverser une tendance, coup d'oeil sur quelques repères avant le match retour entre le CFR Cluj et le F91 ce jeudi à 19h (20h au Luxembourg). La malédiction roumaine enfin vaincue?
Stelvio Cruz a saisi sa chance dans l'entrejeu dudelangeois au point d'en devenir un pilier.
Le CFR Cluj prêt à laver l'affront
Surpris par sa défaite (0-2) au stade Josy Barthel lors de la première manche du barrage de qualification pour la Ligue Europa, le CFR Cluj s'est donné les moyens de renverser la tendance jeudi face au F91 Dudelange.
Toni Conceicao a aligné une équipe bis ce dimanche en championnat. Le technicien portugais a besoin de fraîcheur jeudi.
Un bloc défensif imperméable et un réalisme implacable
En s'imposant 2-0 contre le CFR Cluj, jeudi soir, le F91 a fait un grand pas vers la phase de poule de l'Europa League dont rêvent les Dudelangeois. Turpel et Sinani ont marqué, Prempeh a sauvé les siens mais Joubert est sérieusement blessé.
Dave Turpel passe entre Constantin Paun et Ovidiu Hoban. L'attaquant dudelangeois a été le détonateur de cette rencontre contre Cluj.