Changer d'édition

Pour Hesperange, c'est l'année ou jamais
Sport 3 min. 06.08.2022
Football

Pour Hesperange, c'est l'année ou jamais

Pascal Carzaniga est de retour aux affaires avec l’ambition de conduire Hesperange au titre de champion.
Football

Pour Hesperange, c'est l'année ou jamais

Pascal Carzaniga est de retour aux affaires avec l’ambition de conduire Hesperange au titre de champion.
Photo: Christian Kemp
Sport 3 min. 06.08.2022
Football

Pour Hesperange, c'est l'année ou jamais

Christophe NADIN
Christophe NADIN
L'ogre de la BGL Ligue veut enfin assouvir son fantasme et devenir champion. Dudelange et le Racing croulent sous les ambitions.

Le palmarès de la BGL Ligue manque cruellement de variétés depuis 2010 et le sacre de la Jeunesse. Dudelange et le Fola ont régné sans partage. Avec huit titres pour le F91 et trois pour le club doyen. Quatre officieusement avec celui non attribué en 2020 en raison de la pandémie.


Düdelingen jubelt, freut sich, Jubel, Freude mit Meisterpokal, Mehdi Kirch (Düdelingen #24), Eliot Gashi (Düdelingen #7), Kevin van den Kerkhof (Düdelingen #3), 
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 30. Spieltag, Saison 2021-2022 / 22.05.2022 /
FC Wiltz 71 - F91 Düdelingen / 
Stade am Poetz, Weidingen /
Foto: Ben Majerus
Dudelange finit le travail, les habitués au rendez-vous européen
Le F91 a fêté son seizième titre sur la pelouse wiltzoise ce dimanche au terme d’une victoire nette et sans bavure (3-0).

Hesperange veut rebattre les cartes et s'installer durablement au sommet de la hiérarchie. Le club tracté par Flavio Becca s'est donné des moyens colossaux pour s'asseoir sur le trône avec un recrutement XXL et le retour de Pascal Carzaniga à la tête de l'équipe. Les matches amicaux ont confirmé que le rouleau compresseur s'était mis en branle. La compétition est toutefois un tout autre sport. La venue de Niederkorn livrera les premiers éléments. Le Swift devra ensuite gérer un noyau de 35 joueurs.

Le Racing n'a pas ce problème, car il a ciblé davantage son recrutement. L'opération séduction débutée en préparation n'a cependant pas trouvé de prolongement sur la scène continentale où le club de la capitale s'est fait doucher. Le premier déplacement de la saison à Oberkorn aura déjà valeur de baromètre face à une équipe de Differdange, elle aussi, frustrée par son aventure continentale. Il tarde au dauphin du F91 la saison dernière à réussir le même tour de force avec son buteur Andreas Buch en moins. Il en faut plus pour impressionner le discret Pedro Resende auteur d'un travail méticuleux ces derniers mois.


Gianluca Bei (77) et Juan Bedouret, FC Differdange 03. Football : FC Differdange 03 - Olimpija Ljubliana, UEFA Europa Conference League.  Stade Municipal, Differdange. Foto : Stéphane Guillaume
Les regrets de Differdange, le naufrage du Fola
Cruelle élimination pour Differdange face à Ljubljana, fin d’aventure peu glorieuse pour le club doyen éliminé à Saint-Marin.

La troisième force majeure de la compétition reste le champion en titre. Dudelange a vécu un été mouvementé. La valse-hésitation de son entraîneur Carlos Fangueiro à prolonger ou pas son mandat. Le départ de piliers comme Delgado, Cools, Van den Kerkhof et Bettaieb et l'urgence d'une scène continentale sans pardon pour les clubs impréparés a fait du F91 une fourmilière. La qualification pour le deuxième tour de la Ligue des champions fut la promesse d'un été pimenté. Il reste à voir comment le champion digérera ces combats sur deux tableaux.

Strassen guette l'ouverture

Niederkorn complète le Big 5 de la BGL Ligue. Le Progrès a tourné la page d'une saison qui a viré au cauchemar et a confié les clefs à Jeff Strasser. Deux étés sans compétition européenne, ça marque un club ambitieux. Pas question pour autant de changer sa philosophie même si la voilure est réduite. Les Jaune et Noir continuent de servir de zone de transit pour des joueurs soucieux de se relancer à l'étranger, mais n'en nourrissent pas moins des ambitions. Le retour aux affaires de David Turpel sera l'une des curiosités, tout comme le comportement d'une défense privée de Lamine Ba, le meilleur Niederkornois la saison dernière.


Jules Diouf devrait être un des titulaires face à Malmö.
Une première occasion de rebondir pour Dudelange
L’aventure européenne se poursuit en Europa League pour le F91 qui défie le club suédois de Malmö au troisième tour.

Strassen jouerait bien les agents de liaison entre les prétendants à l'Europe et ces équipes trop fortes pour regarder dans le rétroviseur. Le club banlieusard n'a pas défrayé la chronique sur le marché des transferts, mais s'est acheté un paquet d'expérience avec la venue de Tom Schnell. Les automatismes sont en place et Christian Lutz a hâte de poursuivre le travail entrepris.

Derrière, c'est la soupe à la grimace. Les deux clubs eschois ont revu leurs ambitions à la baisse. La Jeunesse a dû se réinventer après le départ de ses investisseurs grecs. Henri Bossi est arrivé et a battu le rappel des troupes pour constituer un groupe compétitif. Le Fola a vu la fuite d'une dizaine de titulaires potentiels et s'est abstenu de toute folie dans son recrutement. Quelques fidèles serviteurs comme Klein, Delgado ou Bensi sont restés pour faire vivre cet héritage une première fois torpillé par une sortie de route inacceptable en Coupe d'Europe.

L'Union Titus Pétange semble armé pour rayer le mot maintien de son vocabulaire. Le promu mondercangeois aussi. C'est beaucoup moins sûr pour Rosport, Etzella, Mondorf, Hostert et Käerjéng. Il reste le mystère wiltzois. À l'aube d'une campagne ambitieuse la saison dernière, il n'a dû son salut qu'à une séance de tirs au but épique contre Junglinster en barrage. Que lui réservera donc cette nouvelle saison?

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La crainte de ne voir aucun club grand-ducal franchir un tour sur la scène européenne est bien réelle au cœur d’un été pas comme les autres.
Manuel da Costa,  F91 Dudelange.  Football : Swift Hesperange – F91 Dudelange, amical. Stade Alphonse Theis, Hesperange.  Foto : Stéphane Guillaume
Premier candidat à sa succession, le Fola devra guetter la réaction d'orgueil du F91, l'envie de titre de Differdange et la montée en puissance du Progrès. La Jeunesse tentera, elle, de retrouver son lustre. Si les promus semblent armés, ils n'en demeurent pas moins des candidats au maintien. Comme tant d'équipes...
Les projecteurs seront braqués sur la première journée de BGL Ligue dès ce samedi à 19h30 à Oberkorn