Changer d'édition

Plombés par leur défense, les Lionceaux s’inclinent face au Kazakhstan
Sport 4 min. 28.03.2017 Cet article est archivé
Qualifications pour l'Euro U21

Plombés par leur défense, les Lionceaux s’inclinent face au Kazakhstan

Edvin Muratovic vait pourtant rapidement donné l'avantage aux Lionceaux face au Kazakhstan en transformant un penalty à la septième minute.
Qualifications pour l'Euro U21

Plombés par leur défense, les Lionceaux s’inclinent face au Kazakhstan

Edvin Muratovic vait pourtant rapidement donné l'avantage aux Lionceaux face au Kazakhstan en transformant un penalty à la septième minute.
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 28.03.2017 Cet article est archivé
Qualifications pour l'Euro U21

Plombés par leur défense, les Lionceaux s’inclinent face au Kazakhstan

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Les U21 luxembourgeois peuvent avoir des regrets ce mardi soir. Dominateurs en première mi-temps, ils ont pourtant été renversés par un Kazakhstan sans génie dans ce premier match de qualification vers l’Euro 2019 (1-2).

 Les U21 luxembourgeois peuvent avoir des regrets ce mardi soir. Dominateurs en première mi-temps, ils ont pourtant été  renversés par un Kazakhstan sans génie dans ce premier match de qualification vers l’Euro 2019 (1-2).

Par Thibaut Goetz

Le match. Un seul changement dans le onze de départ luxembourgeois par rapport à la rencontre amicale face à Malte, Gérard Mersch est positionné côté droit, Jan Ostrowski est seul à la récupération dans un schéma en 4-1-4-1 ou Sinani joue le rôle d’électron libre. La rencontre va démarrer idéalement pour les Lionceaux puisque Muratovic obtient un penalty après une bousculade de Mazhitov (6e). Le joueur de Virton ne se fait pas prier pour transformer (1-0, 7e).

Le Luxembourg domine largement et après un bon travail de Muratovic, O.  Thill tente une frappe du gauche qui passe au-dessus (8e). Les Lionceaux remportent la grande majorité des duels et font preuve d’une maîtrise technique supérieure à des Kazakhs bien timides. Skenderovic met le gardien adverse à contribution sur un corner (23e). Le défenseur de Pétange se montre également intraitable derrière. Mais sur une erreur de relance les Kazakhs vont hériter d’un beau cadeau et marquer sur leur seule occasion de la première période, Sokolenko trompe Roulez de près (1-1, 35e).

La défense aux abonnés absents

La deuxième période démarre avec une frappe de Pertsukh depuis l’entrée de la surface repoussée par Roulez (49e). Manuel Cardoni choisit alors de faire entrer Oliveira à la place de Mersch (55e). Malheureusement une autre erreur défensive monumentale va plonger le Luxembourg dans le désarroi, Dublin perd la balle à l’entrée de la surface et Najaryan "fusille" Roulez (1-2, 60e). Le gardien de Mondercange sauve ensuite une balle de 1-3 sur une frappe de Fedin (62e).

Beaucoup plus compact, le Kazakhstan laisse peu d’espaces à son adversaire pour manœuvrer, les occasions d’égaliser sont quasi-nulles pour le Luxembourg qui s’incline donc d’entrée dans ces qualifications pour l’Euro 2019.

Olivier Thill et ses partenaires ont laissé échapper un succès qui leur tendaitles bras.
Olivier Thill et ses partenaires ont laissé échapper un succès qui leur tendaitles bras.
Photo: Fernand Konnen

La note: 11/20. Il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain en première mi-temps… jusqu’à ce que la défense luxembourgeoise remette en selle son adversaire. Même chose en deuxième période, les Kazakhs plus entreprenants ont poussé à la faute l’arrière-garde des Lionceaux.

Le fait du match: deux erreurs défensives fatales. Alors que le Luxembourg dominait de la tête et des épaules cette rencontre, la fébrilité de sa défense lui aura coûté très cher. Après une mauvaise relance en première mi-temps c’est un ballon cafouillé qui a donné au Kazakhstan une trop belle occasion de prendre l’avantage.

L’homme du match: Gevorg Najaryan. Si les Kazakhs ont réussi à reprendre l’avantage ils peuvent remercier la défense luxembourgeoise mais aussi leur numéro 7 plein d’abnégation qui leur a permis d’empocher les trois points sur la pelouse d’Oberkorn.

Luxembourg U21 - Kazakhstan U21 1-2

Stade municipal de la ville de Differdange, pelouse en bon état, arbitrage de M.Karako (HON) assisté de MM.Albert et Georgiou, 620 spectateurs payants. Mi-temps: 1-1.

Evolution du score: 1-0 Muratovic (7e s.p.), 1-1 Sokolenko (35e), 1-2 Najaryan (61e).

Corners : 5 (5+0) pour le Luxembourg; 1 (0+1) pour le Kazakhstan

Cartons jaunes: Skenderovic (39e), Dublin (78e) pour le Luxembourg; Mazhitov (6e, faute sur Muratovic qui amène le penalty) pour le Kazakhstan

LUXEMBOURG U21 (4-1-4-1): Roulez; Ewert (cap.), Dublin, Skenderovic, Sacras; Ostrowski (85e, Bjelic); Mersch (55e, Oliveira), O. Thill, Sinani, Couto Pinto (64e Prudhomme); Muratovic.

Joueurs non-utilisés: Duriatti, Amodio, Brandenburger, Da Graça.

Sélectionneur: Manuel Cardoni

KAZAKHSTAN U21 (4-4-2): Bussurmanov; Abilgazy, Mazhitov, Abiken, Kalmuratov; Sokolenko, Slambekov, Najaryan (79e, Gladchenko), Pertsukh; Fedin (86e, Omirtayev), Zhalmukan (cap.) (90e, Antipov).

Joueurs non-utilisés: Zakirov, Sultanov, Shadmanov, Shamshi.

Sélectionneur: Vladimir Nikitenko.

Ils ont dit

Manuel Cardoni: "On n'était pas bien aujourd'hui, ce n'était pas une bonne journée. Le rythme n'était pas bon, il y a eu trop de mauvais choix et on s'est trop précipité, on a déjoué. Les erreurs individuelles font partie du foot malheureusement. L'entame était correcte, ensuite il y a eu un déchet technique inhabituel chez nos joueurs. L'équipe doit encore s'aguerrir, c'est trois points de perdus."

Olivier Thill: "Ils étaient pas plus forts que nous, après les erreurs ça peut arriver à tout le monde. C'est pas de chance mais il ne faut pas baisser la tête et continuer à travailler".

Danel Sinani à la lutte avec Maxim Fedin.
Danel Sinani à la lutte avec Maxim Fedin.
Photo: Fernand Konnen



Sur le même sujet

Avec leur défaite au Monténégro (0-3), les Lionceaux sont condamnés à la dernière place de la poule 9 des qualifications de l’Euro U21. Deux buts encaissés pendant la première demi-heure ont rapidement douché les espoirs luxembourgeois.
Jan Ostrowski et les Espoirs sont passés à côté de leur rendez-vous monténégrin.
Timorée en première mi-temps, la sélection Espoirs a regardé jouer le Monténégro pendant une vingtaine de minutes après la demi-heure de jeu. La réaction est venue des pieds du néophyte Belmin Muratovic, mais elle ne fut pas suffisante. Le Luxembourg s'incline 1-3 et voit son adversaire revenir à sa hauteur dans le groupe 9 des éliminatoires de l'Euro 2019.
Belmin Muratovic (n°10, en blanc) a inscrit un but pour sa première sélection chez les Espoirs
Après avoir pris la mesure de Charleroi le mois dernier, le Luxembourg a battu l'Union St-Gilloise 2-0 ce mercredi à Koerich. Une victoire acquise au cours d'une première mi-temps intéressante grâce à des buts de Rodrigues et Bensi. Luc Holtz peut préparer sereinement la venue de la France.
Mario Mutsch au four et au moulin. Le capitaine de la sélection a servi de base de lancement à de nombreuses offensives.
Ce vendredi à la Frontière
A l'issue d'un match dominé de la tête et des épaules, le Luxembourg a signé son premier succès dans ces éliminatoires pour l'Euro 2017 (1-0). Une victoire qui permet aux U21 de battre le record de points de la campagne 2011 (6 contre 4). Le Luxembourg est aussi assuré de terminer à l'avant-dernière place du groupe 5.
Milos Todorovic a inscrit l'unique but de la rencontre.
Dernière étape du Tour qualificatif pour les jeunes Lionceaux ce jeudi face à la Lituanie à Mensdorf. Privés de Vincent Thill, suspendu après deux avertissements en deux matchs, les Luxembourgeois récoltent leur troisième défaite en trois matchs après ce revers 2-0.
Yan Bouché et les jeunes Luxembourgeois n'ont pas pu sauver l'honneur dans ce mini tournoi