Changer d'édition

Pereira verni, Rivas maudit
Sport 4 min. 11.08.2019

Pereira verni, Rivas maudit

La réussite était du côté de Dylan Pereira à Zandvoort.

Pereira verni, Rivas maudit

La réussite était du côté de Dylan Pereira à Zandvoort.
Photo: Guy Jallay
Sport 4 min. 11.08.2019

Pereira verni, Rivas maudit

Après un mois d’interruption, la Porsche Carrera Cup allemande reprenait ses droits sur le circuit néerlandais de Zandvoort. Dylan Pereira y a signé une troisième et une quatrième place. Carlos Rivas a remporté la première manche avant d’être tamponné dans la seconde.

Par Andy Foyen

Des places à défendre

Le dernier week-end de compétition avait eu lieu au Norisring en Allemagne et nos pilotes nationaux n’avaient pas été à la fête. Carlos Rivas y terminait deux fois en troisième position de sa catégorie, ne glanant «que» 32, son moins bon total depuis le début de la saison. Il gardait néanmoins la tête du championnat en catégorie amateur.

Victime d’ennuis mécaniques récurrents et sans grande expérience du tracé, Dylan Pereira signait une onzième et dix-huitième position. Il conservait sa quatrième place au classement général au nez et à la barbe de Rettenbacher. Oubliés les tracas de la dernière course, ces deux pilotes lancèrent leur week-end au mieux en réalisant de solides chronos aux essais libres. Ensuite, ils se sont illustrés lors de qualifications étriquées à cause de la pluie. Dylan Pereira devait s'élancer de la cinquième place pour les deux manches, tandis que Carlos Rivas serait premier, respectivement deuxième de sa catégorie au départ.

Le podium inespéré de Dylan Pereira

Dylan Pereira a beaucoup joué de malchance depuis le début de saison. Mais il ne pourra définitivement pas se plaindre de cette première manche à Zandvoort. Le premier piégé n’est autre que ten Voorde. Il anticipe le départ avant de se couper son élan et de repartir. Il perd deux positions dans l’aventure et écope de cinq secondes de pénalité. Lors du retour sur la ligne droite des stands, c’est van Lagen qui ratait son freinage et visitait le bac à graviers. Pereira était alors quatrième physiquement, mais virtuellement sur le podium.

Le trio de tête constitué d’Ammermüller, Andlauer et ten Voorde prenait alors ses distances sans que Dylan Pereira ne puisse suivre leur rythme. Il subissait même la pression de Rettenbacher. Peu après la mi-course, ce dernier tentait un dépassement trop musclé sur le pilote luxembourgeois et l’envoyait hors de la piste. La direction de course ne se faisait pas attendre et imposa à Rettenbacher de rendre la position, ce que le pilote allemand ne fit pas. C’est donc la direction de course qui s’en est chargée.

Dylan Pereira franchissait la ligne en cinquième position, mais dépassait ensuite ten Voorde et Rettenbacher sur tapis vert. Ammermüller, Andlauer, Pereira était le tiercé gagnant. Une aubaine compte tenu de la difficulté du Luxembourgeois à tenir le rythme du peloton de tête. De son côté, Carlos Rivas enchaînait les tours les uns après les autres et se classait finalement 20e et premier de la catégorie des amateurs avec … 15 secondes d’avance sur Rehkopf, son dauphin.

Rivas frappé par la malchance... et Richard Wagner

La seconde course du week-end s’annonçait tout aussi animée. Vingt minutes avant le départ, la pluie s’abattait sur le circuit côtier. Mais la piste séchait vite grâce à des rafales de vent de plus de 70km/h, de quoi semer le doute dans l’esprit des ingénieurs. C’est finalement sur une piste sèche que le peloton de 31 voitures s’élançait. Dylan Pereira gardait sa cinquième position et mettait la pression sur Larry ten Voorde.

Carlos Rivas, qui partait derrière Rehkopf, dépassait son rival au championnat dans les premiers tours, prenant la tête de sa catégorie. Au troisième tour, la direction de course sortait le drapeau rouge parce que Sandro Kaibach s’était retrouvé sur le toit suite à un contact avec son coéquipier Leon Köhler. Le nouveau départ se faisait sous le régime de la voiture de sécurité tandis que la longueur de la course passait de 14 tours restants à 15 minutes.

Une fois la course relancée, Larry ten Voorde lançait une attaque sur Julien Andlauer pour la troisième position. Le Français était envoyé dans le bas-côté et Dylan Pereira en profitait pour passer quatrième. Dans les ultimes moments de la course, Richard Wagner tentait une manœuvre désespérée sur Carlos Rivas. Il percutait le Luxembourgeois qui était alors toujours en tête de sa catégorie. Rivas y perdait gros, puisque le tamponnage de l’Autrichien avait lourdement endommagé la voiture du Luxembourgeois. La course se terminait ainsi sous le régime de la voiture de sécurité. Ammermüller signait une nouvelle victoire devant van Lagen, ten Voorde et Pereira. Mais à l’heure actuelle, il est possible que ten Voorde écope d’une pénalité pour dépassement irrégulier sur Andlauer. Perreira signerait le cas échéant une nouvelle troisième place.

De son côté, Carlos Rivas est reparti en espérant franchir la ligne d’arrivée pour marquer quelques points au championnat. Sa Porsche s’immobilisait à proximité du but. Toujours est-il que moins de 75% de la course ont été courus ce qui signifie que les points seront divisés en deux. Carlos Rivas conserve donc quoiqu’il arrive la tête de sa catégorie. Dylan Pereira solidifie quant à lui sa quatrième place au général. Le prochain rendez-vous aura lieu la semaine prochaine au Nürburgring.


Sur le même sujet

Dylan Pereira et le chat noir
Engagé samedi et dimanche en Porsche Carrera Cup Deutschland, Dylan Pereira a connu un week-end galère. Il est parvenu néanmoins à inscrire cinq points importants dans l'optique du championnat.
Dylan Pereira a connu un week-end difficile.
Dylan Pereira signe deux podiums en Autriche
Après un week-end de pause, c’était l’heure de la reprise pour Dylan Pereira. Défendant ses chances sur le Red Bull Ring en Autriche dans la Deutsche Porsche Carrera Cup, il signait deux podiums lors des deux manches du week-end.
Le circuit de Spielberg a bien réussi à Dylan Pereira.
Dylan Pereira dixième et neuvième à Mexico
A Mexico ce week-end, Dylan Pereira disputait les deux dernières manches du championnat de Porsche Supercup. Et après une première course très engagée au terme de laquelle le Luxembourgeois a pris la dixième place, il a réussi à progresser d'un rang ce dimanche.
Dylan Pereira a connu pas mal de soucis lors de la première course disputée sur le circuit de Mexico.
Latorre s'impose à Silverstone, Pereira pas chanceux
Parti en troisième position sur le circuit de Silverstone, en Angleterre, Dylan Pereira a dû abandonner. Le rookie français Florian Latorre s’impose devant Ammermüller qui conforte son avance en tête du championnat.
Pour Dylan Pereira, cette étape sur le circuit de Silverstone ne restera pas un bon souvenir.
Dylan Pereira au pied du podium en Autriche
Troisième rendez-vous de la saison pour le championnat de Porsche SuperCup et belle remontada de Dylan Pereira seulement dixième et échouant au pied du podium après une course menée le couteau entre les dents.
Dylan Pereira s'est joué des pièges du circuit de Spielberg pour accrocher la quatrième place.