Changer d'édition

Pékin tremble à 100 jours des JO d'hiver
Sport 2 2 min. 27.10.2021
Covid-19

Pékin tremble à 100 jours des JO d'hiver

Depuis le début de la pandémie, la Chine n'a reconnu que 96.874 cas de contamination et 4.636 décès. Officiellement..
Covid-19

Pékin tremble à 100 jours des JO d'hiver

Depuis le début de la pandémie, la Chine n'a reconnu que 96.874 cas de contamination et 4.636 décès. Officiellement..
Photo : AFP
Sport 2 2 min. 27.10.2021
Covid-19

Pékin tremble à 100 jours des JO d'hiver

Des millions d'habitants confinés un peu partout en Chine à trois mois de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver. Le covid-19 sera «le défi numéro un» de ces JO de février 2022, ont reconnu mercredi les organisateurs.

(AFP) - «»La cité impériale va devenir la première ville du monde à accueillir à la fois des Jeux d'été (en 2008) et d'hiver, du 4 au 20 février 2022. La semaine dernière, la flamme olympique a été remise à la Chine lors d'une cérémonie à Athènes, qui a donné lieu à une manifestation de militants dénonçant la présence du régime communiste au Tibet.


Workers produce national flags at a factory ahead of the National Day in Wuyi, in China's eastern Zhejiang province on September 28, 2021. (Photo by STR / AFP) / China OUT
La Chine aux prises avec des coupures de courant
Du charbon qui se raréfie, des limitations environnementales et des usines tournant à plein régime: Pékin fait face à des pénuries électriques qui pourraient freiner la croissance de la deuxième économie mondiale.

Mais outre les questions de droits humains, les compétitions risquent d'être dominées par la lutte contre le covid six mois après les Jeux d'été de Tokyo repoussés d'un an pour cause de pandémie (et où avait brillé le coureur luxembourgeois Charles Grethen). «La pandémie est le défi numéro un pour le déroulement des Jeux d'hiver», a résumé devant la presse le vice-président du comité d'organisation, Zhang Jiandong.

Dans ce contexte, les autorités chinoises, qui suivent une politique de zéro contamination, ont ressorti les grands moyens pour éradiquer une flambée épidémique très limitée ces derniers jours dans le nord du pays. Mardi, la grande ville de Lanzhou, située à 1.700 km de Pékin, a placé en quarantaine ses 4 millions d'habitants. Une population invitée à rester chez elle sauf nécessité impérieuse, à la suite de la découverte de quelques dizaines de cas.


This photo taken on December 23, 2020 shows employees working on photovoltaic products at the workshop of a renewable energy company in Tonglu, in eastern China's Zhejiang province. (Photo by STR / AFP) / China OUT
La fortune sourit aux entrepreneurs chinois
La Chine n'a jamais autant compté de milliardaires en dépit de la pandémie qui ébranle l'économie mondiale. Et c'est un producteur d'eau qui détient la plus grosse fortune du pays.

Une dizaine de provinces, soit le tiers du total, ont renforcé les mesures de prévention, y compris la ville de Pékin où 20 cas de contamination ont été dénombrés depuis une semaine. Les mesures prévues lors des Jeux «réduiront le risque et l'impact du coronavirus», a promis M. Zhang, tout en avertissant que les participants qui n'observeraient pas les règles seraient sanctionnés.

Les Jeux 2022 se dérouleront dans une «bulle» destinée à enrayer tout risque de contamination au reste de la Chine. Les 2.900 athlètes attendus devront soit avoir été entièrement vaccinés soit se soumettre à une quarantaine stricte de 21 jours à leur arrivée dans le pays. Et seuls les spectateurs déjà présents en Chine pourront assister aux épreuves.

Tremplin de saut à ski ou piste de patinage de vitesse : les installations sont dans la dernière ligne droite.
Tremplin de saut à ski ou piste de patinage de vitesse : les installations sont dans la dernière ligne droite.
Photo : AFP

Les autorités ont prévu 300 ambulances à pression négative pour transporter d'éventuels patients, sans risque de propagation d'air contaminé vers l'extérieur. La province du Hebei, qui entoure Pékin, a annoncé la mise en place pendant les Jeux de laboratoires mobiles qui pourront effectuer jusqu'à 40.000 tests de dépistage par jour.

Premier pays touché par la pandémie, la Chine a pratiquement enrayé le virus dès le printemps 2020 après l'adoption de mesures drastiques de contrôle des habitants. Le pays a quasiment fermé ses frontières au reste du monde.


Sur le même sujet

Inlassablement, ce sont les mêmes images qui se répètent : la ville chinoise de Shijiazhuang est coupée du monde depuis mercredi matin. Le gouvernement tente d'endiguer un nouveau rebond de l'épidémie de coronavirus dans la cité, qui a enregistré 117 nouvelles contaminations.
Toutes les voies de communication menant à la ville de Shijazhuang, au sud de Pékin, ont été coupées pour isoler la cité, nouveau foyer de contaminations.
Les mesures drastiques se multiplient dans le monde pour combattre la propagation du nouveau coronavirus qui fait plonger les Bourses. Le Japon décide de fermer ses écoles et l'Arabie saoudite d'arrêter d'accueillir les pèlerins à La Mecque. L'Italie est devenue un nouveau foyer de diffusion.
Mask-clad commuters make their way to work during morning rush hour at the Shinagawa train station in Tokyo on February 28, 2020. - Tokyo's key Nikkei index plunged nearly three percent at the open on February 28 after US and European sell-offs with investors worried about the economic impact of the coronavirus outbreak. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)