Changer d'édition

Patrick Hesse n'est plus l'entraîneur du F91 Dudelange
Patrick Hesse avait succédé à Didier Philippe au mois de novembre dernier.

Patrick Hesse n'est plus l'entraîneur du F91 Dudelange

Photo: Fernand Konnen
Patrick Hesse avait succédé à Didier Philippe au mois de novembre dernier.
Sport 4 min. 30.05.2013

Patrick Hesse n'est plus l'entraîneur du F91 Dudelange

Le F91 et Patrick Hesse ont décidé de stopper leur collaboration avec effet immédiat.

(DH) Le F91 Dudelange et Patrick Hesse, son entraîneur,  ont convenu d’un commun accord d’arrêter leur collaboration avec effet immédiat.

C'est par un communiqué que le club de la Forge du Sud, détenteur de dix titres de champion mais qui vient d'abandonner son sceptre au Fola Esch cette saison, a annoncé la rupture de contrat de l'entraîneur français

Les raisons de cette décision sont avant tout le constat de ne pas avoir atteint les objectifs définis (le titre de champion entre autres) lors de la prise de fonction du technicien qui avait pris la relève de Didier Philippe au mois de novembre 2012.

"Nous avons discuté et tiré cette conclusion. A sa décharge, je dois souligner qu'il ne disposait pas de tous les atouts pour réussir sa mission: le début d'exercice avait été légèrement pourri et le groupe était difficile à gérer", a commenté le président Romain Schumacher.

Ce dernier a tenu à souligner aussi les qualités de son désormais ex-technicien: "Au cours de notre entretien, il nous a fait une remarque intéressante: avec lui à sa tête, Dudelange a pris plus de points que les autres équipes luxembourgeoise (31 points sur 42 possible)."

Mais la défaite face à Differdange et les deux matches nuls contre Canach et le Progrès ont pesé lourds dans la balance. Tout comme "certains détails techniques".

Sans l'avouer clairement, les dirigeants dudelangeois ont aussi reproché à l'ancien adjoint de Dominique Bijotat au FC Metz un certain manque de panache dans le jeu de son équipe et même parfois une certaine frilosité dans ses choix tactiques.

"Il faut aussi ajouter que nous avons perdu un élément offensif de poids avec le départ d'Aurélien Joachim en été et que Karapatian, qui devait le remplacer après la trêve, a été victime d'une véritable agression contre la Jeunesse."

Short list: Guy Hellers et...                                                  un entraîneur luxembourgeois

Le F91 reprendra l'entraînement entre le 12 et le 17 juin, autant dire que le temps presse pour les dirigeants de la Forge du Sud.

"Une décision sera prise au début de la semaine prochaine", a encore indiqué le président Schumacher.

Le club a reçu diverses propositions qui sont à l'étude. "Certains entraîneurs allemands ont posé leur candidature." Mais une short list semble avoir été définie.

Un entretien avec Guy Hellers, le responsable de l'académie des jeunes du F91, sera très bientôt organisé. Sébastien Grandjean, entraîneur de la Jeunesse Esch pendant une saison et demie et ex-technicien de La Louvière est une autre piste chaude. Et ce d'autant plus, qu'il est libre depuis son départ du club de D3 belge.

Par contre la piste menant à Pascal Carzaniga semble refroidie d'après le président du F91. Mais ce dernier a fait ses adieux à Amnéville. "Je suis fier de quitter le CSO Amnéville la tête haute", a-t-il indiqué après le dernier match du championnat de CFA, son club étant assuré du maintien.

L'ancien entraîneur de Bleid se retrouve tout à fait libre de choisir son point de chute. De plus, il connaît bien Guy Hellers pour avoir passé ses diplômes d'entraîneur avec lui. Un atout de plus pour un technicien qui ne sera pas confronté un "un choc des cultures".

Le dernier technicien sur la short list dudelangeoise est un entraîneur luxembourgeois qui a officié la dernière saison sur le banc d'un club de BGL Ligue et qui a une grande expérience internationale.

Il pourrait s'agir... de Jeff Strasser qui a mené le Fola à son premier titre de champion depuis 83 ans et qui vient de partir en vacances au Mexique. Débaucher l'ex-international aux 98 sélections serait assurément un rude coup porté au rival le plus dangereux du F91.

Affaire à suivre.