Changer d'édition

Pascal Lebrun: le premier fusible
Sport 2 min. 18.12.2014 Cet article est archivé
Football / Commentaire

Pascal Lebrun: le premier fusible

Pascal Lebrun a peut-être payé pour d'autres. Affaire à suivre...
Football / Commentaire

Pascal Lebrun: le premier fusible

Pascal Lebrun a peut-être payé pour d'autres. Affaire à suivre...
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 18.12.2014 Cet article est archivé
Football / Commentaire

Pascal Lebrun: le premier fusible

Pascal Lebrun n'a pas survécu à la fin d'année claudiquante du Racing. Pourtant, le club de la capitale est toujours dans le bon wagon pour rejoindre la BGL Ligue et s'est payé le scalp de Rosport en Coupe de Luxembourg avant de tomber face au RMHB. Et si l'entraîneur belge n'avait servi que de fusible?

Pascal Lebrun n'a pas survécu à la fin d'année claudiquante du Racing. Pourtant, le club de la capitale est toujours dans le bon wagon pour rejoindre la BGL Ligue et s'est payé le scalp de Rosport en Coupe de Luxembourg avant de tomber face au RMHB. Et si l'entraîneur belge n'avait servi que de fusible?

Car finalement, ils ne sont pas légion ces cas où un entraîneur qui répond aux objectifs chiffrés du club doit faire ses valises parce que l'équipe ne séduit pas. On se souvient de Luka Peruzovic, alors en tête du Championnat de Belgique avec Anderlecht en 1991, d'Antoine Kombouaré, pas assez bling-bling pour les nouveaux dirigeants du PSG alors qu'il avait viré en tête à mi-championnat en 2011 ou encore de Pascal Carzaniga, remercié à Dudelange après le titre en 2014!

Mais revenons à la Promotion d'Honneur cuvée 2013-2014. On ne peut pas dire qu'on s'y amuse follement et que le niveau atteint des sommets. Mais il faut reconnaître qu'avec le RM Hamm Benfica et Strassen, le Racing a trouvé à qui parler. Le club du Cents fait feu de tout bois et compte en la personne de Patrick Stumpf un buteur de premier plan. Strassen, toujours invaincu, s'appuie lui sur le duo Jager-Ruppert pour secouer les défenses adverses.

Et le Racing dans tout ça? On souligne davantage la qualité de son organisation défensive que son efficacité devant le but. La faute à qui? Pas à Pascal Lebrun, privé du très fragile Mokrani et dépourvu de solutions de rechange pour faire mal même si Rondel a montré de belles choses et que Vairelles est capable de flamber épisodiquement. C'est là que le bât blesse car c'est le paramètre qui permet à un club de s'extirper de la PH comme Rosport l'a fait la saison dernière avec Jeff Lascak, meilleur buteur de l'exercice.

Le club de la capitale a d'abord voulu bâtir un socle autour de piliers comme Ménétrier, Sabotic, Stojadinovic et Lacroix qui ont rejoint Bellini. Une politique louable, mais qu'il faut accompagner par la recherche d'une perle rare en attaque. Et même sans ça, même sans briller, le Racing s'est mis en ordre de bataille pour jouer les premiers rôles. Sans jamais survoler les débats, c'est vrai. Mais il fallait être sacrément naïf pour croire le contraire!

On s'étonnera dès lors que Daniel Masoni, qui a toujours soutenu Jean-Marc Furlan à Troyes malgré la culbute en Ligue 2, perde aussi rapidement confiance en Pascal Lebrun. Et si le technicien belge n'était que le premier fusible à sauter? Car à la lumière d'un dernier mercato hivernal très peu convaincant et d'une campagne de recrutement à l'intersaison pas assez ciblée, on se dit que les responsabilités sont partagées. Et que d'autres doivent mal dormir en ce moment...

Christophe Nadin


Sur le même sujet

Dans une lettre ouverte adressée dimanche à la Fédération, les clubs critiquent les récentes décisions prises par l'organe faîtier du football grand-ducal. Notamment celle de faire disputer le championnat 2021-2022 de BGL Ligue avec un nombre impair de 15 équipes.
LFL, Letzebuerger Football Ligue, Podest, Zierbild, Schmuckbild, Ligaverband
/ Fussball, Ligapokal, Coupe de la Ligue,  LFL, Saison 2015-2016 / 31.07.2016 /
US Mondorf-les Bains - F91 Duedelingen / 
Stade Municipal, Ruemlingen /
Foto: Ben Majerus
Déjà évoqué le printemps dernier pour succéder à Marc Thomé, le Français Noël Tosi (60 ans) reprend cette fois les rênes de la Jeunesse jusqu'à la fin de la saison.
Après Nicolas Huysman et l'intérim de Sébastien Grandjean, Noël Tosi est le troisième entraîneur de la Jeunesse cette saison
Avant RM Hamm Benfica - F91 (dimanche 16h)
Le RM Hamm Benfica accueille ce dimanche les champions dudelangeois. Un match particulier pour les Aigles qui retrouvent pour l'occasion leur ancien mentor: Dino Toppmöller. L'entraîneur allemand n'a laissé que d'excellents souvenirs au Cents. Témoignages.
Dino Toppmöller défend les intérêts du F91 depuis cet été mais l'Allemand n'a laissé que de très bons souvenirs du côté de Hamm.
Football / Promotion d'Honneur
Le nom du futur entraîneur du Racing est connu. Fabien Matagne nous a confirmé qu'il allait reprendre en main l'équipe de la capitale. Il s'est engagé pour cette fin de saison et les trois prochaines.
Fabien Matagne s'apprête à prendre le relais de Pascal Lebrun à la tête du Racing