Changer d'édition

Pascal Carzaniga: «Première fois que je me fais virer en 17 ans»
Sport 3 min. 09.04.2018 Cet article est archivé

Pascal Carzaniga: «Première fois que je me fais virer en 17 ans»

Pascal Carzaniga et Differdange, c'est fini. L'entraîneur français n'hésitera pas à replonger au plus tôt.

Pascal Carzaniga: «Première fois que je me fais virer en 17 ans»

Pascal Carzaniga et Differdange, c'est fini. L'entraîneur français n'hésitera pas à replonger au plus tôt.
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 09.04.2018 Cet article est archivé

Pascal Carzaniga: «Première fois que je me fais virer en 17 ans»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
«Je n'ai fait que des choix sportifs»

Convoqué par le président Bei dans la matinée de ce lundi, Pascal Carzaniga, l'entraîneur du FC Differdange 03 depuis le début de la saison 2016-2017, s'est vu signifier son renvoi du club de la Cité du Fer.

  • Pascal, avez-vous été surpris de la décision prise par votre président et son comité de mettre fin à votre mission avec effet immédiat?

Oui étant donné que notre objectif d'être européen est encore largement réalisable, que ce soit par le biais du championnat ou via la Coupe de Luxembourg. La troisième place n'est qu'à six points et lorsque l'on regarde les grosses cylindrées du championnat, nous n'avions plus que Dudelange à affronter. La Jeunesse doit se coltiner Niederkorn et le Fola, et, de son côté, le Fola devra encore jouer Dudelange et la Jeunesse. Avec un match nul dans le derby, nous n'étions pas si loin que ça. J'insiste vraiment sur notre cinquième place en championnat qui nous ouvrait encore beaucoup de possibilités avec 21 points en jeu lors des dernières rencontres. Pour ce qui est de la Coupe, nous avons tiré Grevenmacher avec une quasi certitude de nous retrouver en demi-finale. Pour un groupe comme le nôtre, gagner deux matches pour s'emparer de la Coupe de Luxembourg était tout à fait dans nos cordes, étant donné aussi que les quatre formations qui nous devancent n'y sont plus.

  • Avez-vous essayé de défendre votre cause ce lundi matin?

Non car la décision du club était prise. J'ai commencé à entraîner en mars 2001,  et c'est la première fois de ma carrière que je me fais virer en 17 ans. J'ai connu une année sabbatique le lendemain de mon titre avec Dudelange car j'étais encore sous contrat pour un an avec le F91. Cela m'avait permis de souffler un petit peu. Ça me fait drôle... mais les joueurs je peux tous les regarder dans les yeux, et c'est le plus important pour moi.

  • En interprétant vos propos cela veut dire que ce n'est pas le cas de tout le monde?

Effectivement! Quand je vais serrer la main aux joueurs ce lundi soir sur le coup de 18h30, je vais tous les regarder droit dans les yeux, surtout ceux qui vont se sentir minables. Mais je ne donnerai pas de noms.

  • On a parlé de problèmes avec les joueurs luxembourgeois, est-ce cela qui vous a coûté votre tête?

Le problème est qu'on a dit beaucoup de choses fausses sur moi, notamment des choix de cartes d'identité françaises ou luxembourgeoises. Tout cela est faux! Je n'ai fait que des choix sportifs. La preuve, il suffit de lire les feuilles de match des deux derniers matches: au Racing nous avons sept titulaires luxembourgeois, et contre le Fola cinq. Contrairement à Dudelange, par exemple, avec cinq sur le banc et deux sur le terrain. Ma réflexion a aussi été compliquée par le fait de laisser un Luxembourgeois du club sur le banc, ce qui entraînait une certaine rébellion des autres. Certains n'ont toujours pas compris que ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas contents que leurs copains ne jouent pas que je vais changer mon fusil d'épaule. J'ai une règle: je fais toujours jouer les onze meilleurs.

  • Maintenant qu'allez-vous faire?

Je vais d'abord souhaiter bonne chance au club pour qu'il réalise les objectifs déterminés en début de saison, aller décrocher cette place sur le podium, et surtout de gagner la Coupe pour participer à l'Europa League. Ma déception à Dudelange était énorme car je sortais d'une belle aventure avec un beau titre à la clé, j'avais encore une année de contrat, et ça m'aurait été difficile de replonger de suite. Mais là, j'ai la "bave", il faut absolument que je regagne quelque chose rapidement. Dans ma tête, je suis libre, ce qui n'était pas le cas au F91, et j'envisage de reprendre rapidement . L'envie est toujours là!



Sur le même sujet

Kevin Sommer (Jeunesse): «Efficace avant d'être propre»
La Jeunesse a beaucoup encaissé depuis le début de saison, mais Kevin Sommer ne s'en formalise pas. Le gardien français souligne les progrès effectués par les Bianconeri dans ce secteur. La finalité reste la victoire et une troisième place qualificative pour l'Europe.
Kévin Sommer et Milos Todorovic restent sur un 15/15 en championnat. Qu'importe les clean sheet!
Differdange: Carzaniga et Zitelli limogés
Pascal Carzaniga et David Zitelli n'ont pas survécu à la défaite contre le Fola ce dimanche (0-2). Dans un communiqué de presse, le FC Differdange précise que le club s'est séparé de son duo d'entraîneurs. Il le remercie pour le travail effectué.
Pascal Carzaniga s'arrête là. Differdange vient de limoger son entraîneur.
David Vandenbroeck: «Chacun fait son petit numéro»
Le défenseur differdangeois David Vandenbroeck n'a pas fui ses responsabilités au terme de la défaite contre le Fola (0-2) ce dimanche. Le Belge a tenu des propos durs, invitant ses coéquipiers à se remettre en question.
David Vandenbroeck est contrarié. Et il ne se prive pas de le dire!