Changer d'édition

Pas d'arbitre au Racing, Junglinster sort Niederkorn
Sport 3 min. 21.04.2019

Pas d'arbitre au Racing, Junglinster sort Niederkorn

Daniel Nunes (Bettembourg) donne ses consignes...en vain. L'arbitre ne viendra pas.

Pas d'arbitre au Racing, Junglinster sort Niederkorn

Daniel Nunes (Bettembourg) donne ses consignes...en vain. L'arbitre ne viendra pas.
Photo: Michel Dell’Aiera
Sport 3 min. 21.04.2019

Pas d'arbitre au Racing, Junglinster sort Niederkorn

Junglinster, Mamer et l'Entente Wormeldange-Munsbach-CSG se sont qualifiées pour le dernier carré de la Coupe de Luxembourg, le Racing et Bettembourg sont restées en salle d'attente... faute d'arbitre.

Par Gérôme Henrionnet

L'affiche entre le Racing et Bettembourg n'a pas eu lieu faute d'arbitre. Les deux équipes présentes au stade Camille Polfer ont attendu en vain qu'un directeur de jeu arrive. Ce report n'arrange pas du tout les deux équipes qui vont certainement être obligées de jouer en semaine.

Elodie Martins et Julei Wojdyja prennent leur mal en patience.
Elodie Martins et Julei Wojdyja prennent leur mal en patience.
Photo: Michel Dell'Aiera

A l'issue d'un match peu spectaculaire et très fermé, Junglinster grâce à un but de Hayette Ghodbane à la 80e minute poursuit son aventure en coupe et élimine par la même occasion Niederkorn. Les joueuses du Progrès peuvent néanmoins nourrir quelques regrets après notamment la grosse occasion ratée par Alexia Moock. 

Comme la saison dernière au même stade de la compétition, l'Entente Wormeldange-Munsbach-CSG et Ell se rencontraient. Les partenaires d'Andreia Faria l'avaient emporté sur le score 1-3 à l'époque. Pour ce remake, les joueuses de Nicolas Bevilacqua n'ont pas failli, et grâce à des réalisations de Jessica Becker (22e) et Marta Estevez (85e) elles se hissent dans le dernier carré.

Dans le seul quart de finale qui n'opposait pas des équipes de Ligue 1, Mamer a peiné une mi-temps avant de s'imposer sur le score sans appel de 0-6 face au petit poucet, pensionnaire de Ligue 3, l'Union Mertert-Wasserbillig. Il aura fallu attendre la deuxième période pour que les joueuses d'Evariste Kabongo se qualifient grâce à un quadruplé de Marisa Soares et des réalisations de Susana Garcia et Rita Leité.

Les résultats

Racing - Bettembourg remis

Progrès - Junglinster 0-1

E. Wormeldange-Munsbach-CSG - Ell 2-0

Union Mertert-Wasserbillig - Mamer 0-6

ILS ONT DIT

Serge Bix (RFCUL): «Nous ne pouvons malheureusement que subir cette situation. Nous aurions bien voulu jouer ce match car nous étions bien préparés. Maintenant nous sommes obligés de jouer pendant la semaine, ce qui est embêtant pour tout le monde surtout lorsque vous avez des filles qui travaillent ou qui sont à l’université.»

Serge Bix est furieux. Il devra composer une équipe un soir en semaine. Pas toujours facile.
Serge Bix est furieux. Il devra composer une équipe un soir en semaine. Pas toujours facile.
Photo: Michel Dell'Aiera

Dani Nunes (Bettembourg): «Les deux équipes sont très déçues et je trouve que c’est irrespectueux envers le foot féminin. Dommage, maintenant on devra jouer un mercredi soir et ça n’arrange aucune des deux équipes mais que pouvons-nous faire? Nous sommes complètement démunis face à une telle situation.»

Daniel Nunes cherche une solution... mais aucun arbitre ne se présentera.
Daniel Nunes cherche une solution... mais aucun arbitre ne se présentera.
Photo: Michel Dell'AIera

Nicolas Bevilacqua (E. Wormeldange-Munsbach-CSG): « Nous avons souffert, l’enjeu du match nous a fait faire des erreurs inhabituelles. Mes joueuses étaient trop nerveuses, elles voulaient absolument aller en demi-finale et ça les a crispées. Dans un match de coupe tout est possible mais ce soir nous avons gagné et c’est l’essentiel. Seul bémol mais ça ne concerne pas notre match. Quand je vois qu’il n’y a pas d’arbitre pour Racing-Bettembourg, je me dis que la fédération doit se poser des questions.»

Steve Senisi (Niederkorn): «Par rapport au dernier match de championnat, nous avions décidé de jouer plus haut. Nous avons eu des opportunités d’ouvrir le score en deuxième période avec notamment Maïté Machado et Alexia Moock. Malheureusement il ne manquait pas grand-chose pour remporter ce match. De plus pour des raisons diverses nous avons dû mettre une joueuse de champ, Sonia Tremont, dans les buts. Je voudrais la féliciter pour son courage et son sens du sacrifice puisqu’en plus de nous dépanner, elle a joué 80’ avec une double fracture à la main.»


Sur le même sujet

Bettembourg seul en tête, Junglinster répond présent
Dans le choc de la quatrième journée, Bettembourg a signé une quatrième victoire en autant de rencontres mais a surtout pris seul la tête du championnat. La défaite du Racing permet à Wormeldange, à Junglinster et à Niederkorn de revenir à la hauteur du club de la capitale.
Victorieuses de l'Entente Rosport, Tamara Cardoso et Junglinster sont revenus à la hauteur du Racing.