Changer d'édition

Paroles de techniciens: Sven Loscheider (Aspelt): «Une réaction forte»
Sport 4 min. 02.05.2017

Paroles de techniciens: Sven Loscheider (Aspelt): «Une réaction forte»

Sven Loscheider salue la réaction et la détermination de son groupe.

Paroles de techniciens: Sven Loscheider (Aspelt): «Une réaction forte»

Sven Loscheider salue la réaction et la détermination de son groupe.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 4 min. 02.05.2017

Paroles de techniciens: Sven Loscheider (Aspelt): «Une réaction forte»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Patrick Wagner (Boevange) et Rasmin Kalabic (Useldange) ont presque connu le même scénario dans leur match. Sven Loscheider (Aspelt) a été agréablement surpris par la réaction de ses joueurs. Claude Leogrande (Mensdorf) refuse, lui, de parler de match au sommet.

Patrick Wagner (Boevange) et Rasmin Kalabic (Useldange) ont presque connu le même scénario dans leur match. Sven Loscheider (Aspelt) a été agréablement surpris par la réaction de ses joueurs. Claude Leogrande (Mensdorf) refuse, lui, de parler de match au sommet.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Nuno De Almeida (ASL Porto): «Le moral est comme au premier jour de la saison. Et notre objectif n'a pas changé. Monter et rentrer dans l'histoire du club! Une chose est déjà claire, on est l'équipe du club qui a fait plus de points dans une saison depuis la fusion. On est à douze clean sheet pour le moment. Il y a encore quatre matchs et je pense que c'est au dernier que tout se décidera.» ASL Porto - Bettembourg 3-0

Sven Loscheider (Aspelt): «La réaction a été forte après l'ouverture du score de Mensdorf. Ce qui montre la détermination. Aussi le fruit du travail effectué avant.» Aspelt - Mensdorf 2-1

Manuel Martins (CS Oberkorn): «Cette fois, on a réussi à mettre le ballon au fond des filets malgré une fatigue physique du match difficile joué mercredi. Pour gagner certains matchs, il ne suffit pas de développer du beau jeu mais de concrétiser les occasions, ce que nous avons fait. A noter qu'à la 80e, notre gardien a stoppé un penalty et nous avons joué la fin de match à 10 suite à une double jaune. Heureusement, on a marqué le 3-1 sur un contre.» CSO - Berdorf/Consdorf 3-1

Claude Leogrande (Mensdorf): «Match au sommet? Le deuxième contre le troisième? Au niveau football sûrement pas... plutôt le 10e contre le 11e! Deux mauvaises équipes. De notre côté, une première mi-temps assez correcte avec d'abord  le premier but pour nous. Par la suite, un match dominé à travers les duels. Sur une erreur défensive, Aspelt égalise. Une deuxième mi-temps  mauvaise des deux côtés, avec un ballon plus en l'air qu'à terre. Aspelt a été plus réaliste avec deux occasions et deux buts! Très mauvaise seconde mi-temps de notre part... et Aspelt n'a pas été mieux, mais plus réaliste! Un match à oublier.» Aspelt - Mensdorf 2-1

Claude Leogrande n'a pas vu un match au sommet. Loin de là...
Claude Leogrande n'a pas vu un match au sommet. Loin de là...
Photo: Stéphane Guillaume

Pedro Teixeira (Gilsdorf): «Une mi-temps pour chaque équipe. Le 1-0 tombe après cinq minutes et mon équipe a eu du mal à trouver ses repères sur le terrain.  Heureusement pour nous Useldange ne marque pas le 2-0. A la mi-temps j'ai essayé de réajuster le groupe avec succès. On revient au score et dans les dernières minutes, nous avons de grosses occasions pour gagner. La fraîcheur physique aurait pu jouer. 1-1 est un résultat logique même si...! Le but a été inscrit par Dany Botelho.»   Useldange - Gilsdorf 1-1

Artur Marques (Moutfort): «Pas facile ce match face à Echternach. Une bonne équipe bien en place, très combative. J'avais dit à mes joueurs qu'il fallait rester en place et avoir de la patience, que cela se jouerait sur des détails. Il n'y a pas eu un wagon d'occasions de part et d'autre. A la 72e, Echternach a eu une bonne opportunité de marquer seul face au gardien mais notre gardien Carlides l’a bien géré avec sa sortie. Le réveil a sonné à la 80e avec le penalty. Mich Grethen fait le 1-0. On croyait alors le match plié après le 2-0 mais Echternach a réduit le score (2-1) à la 86e. Et là on perd dans un duel notre arrière Bruno Pereira, victime d’une grave blessure au genou.» Moutfort - Echternach 3-1

Patrick Wagner (Boevange): «Une première mi-temps où l'on aurait pu et dû mener 3 ou 4-0. En seconde, on gère avant un premier incident. Mon gardien a le ballon en main et veut dégager. Il fait rebondir le ballon. Coup de sifflet et carton jaune à mon gardien. Nouvelle règle? Ensuite avec un coup franc indirect dans le rectangle, un joueur de Larochette se poste devant mon gardien. Le coup franc est tiré...et va en corner. Sauf que l'arbitre montre une deuxième jaune à mon gardien pour avoir bousculé (?) le joueur qui était devant lui sur le coup franc indirect. Après plus rien n'a tourné pour nous et Larochette revient au score.» Larochette - Boevrange 2-2

Rasmin Kalabic (Useldange): «Un match que nous aurions dû plier à la pause et mener même 4 ou 5-0. J’avoue ne pas avoir compris l’exclusion de mon gardien. Je ne sais pas si ça valait un rouge. Et si l'arbitre donne un rouge, il ne doit pas accepter le but. Car avec le carton rouge, il stoppe le match et le ballon poursuit sa course et  rentre dans le but suite à l'action. Autrement, on garde les yeux fixés vers la place de barragiste.» Useldange - Gilsdorf 1-1

 


Sur le même sujet