Changer d'édition

Paroles de techniciens: Rodenbour (Schifflange): «Un passage à vide critique de quinze minutes»
Sport 3 min. 06.11.2017

Paroles de techniciens: Rodenbour (Schifflange): «Un passage à vide critique de quinze minutes»

 Le coach du FC Schifflange, Gilles Rodenbour déplore «le passage à vide de 15 minutes» de son équipe contre Bertrange

Paroles de techniciens: Rodenbour (Schifflange): «Un passage à vide critique de quinze minutes»

Le coach du FC Schifflange, Gilles Rodenbour déplore «le passage à vide de 15 minutes» de son équipe contre Bertrange
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 06.11.2017

Paroles de techniciens: Rodenbour (Schifflange): «Un passage à vide critique de quinze minutes»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Patrick Leogrande (Mersch) a nettement préféré la seconde période de ses ouailles à la première. Johann Bourgadel (Junglinster) s'est étonné de la tactique de Berbourg en début de match, tandis que Carlo Schroeder (Vianden) s'est rongé les ongles en comptant les occasions manquées par son équipe, avant d'être soulagé en seconde période.

Patrick Leogrande (Mersch) a nettement préféré la seconde période de ses ouailles à la première. Johann Bourgadel (Junglinster) s'est étonné de la tactique de Berbourg en début de match, tandis que Carlo Schroeder (Vianden) s'est rongé les ongles en comptant les occasions manquées par son équipe, avant d'être soulagé en seconde période.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Patrick Leogrande (Mersch): «Nous avons raté les vingt premières minutes, avec, comme conséquence directe d'encaisser deux fois par Stéphane Piron (11e et 19e). Steinsel nous a été supérieur en première période. Après le repos, il y avait une tout autre équipe de Mersch sur le terrain: on ne perdait plus de duels, la balle circulait beaucoup plus vite, en deux touches, et après quelques occasions ratées, Mika Madeira a fini par lober victorieusement le gardien adverse. On a multiplié les occasions (Argovic, Thill...), mais on s'est fréquemment heurté à un gardien en grande forme, jusqu'à ce que tombe l'égalisation méritée, signée par Frédéric Thill. On a perdu deux points dimanche, mais nous restons invaincus.» Mersch - Steinsel 2-2

Gilles Rodenbour (Schifflange): «J’estime que l’équipe qui a montré le plus de volonté l'a emporté. Nous avons joué une bonne première mi-temps, en étant très réalistes devant le but. Durant quinze minutes en seconde période, nous avons eu un passage à vide, et Bertrange en a profité pour revenir à 3-2. Ce fut une situation critique pour une jeune équipe comme la mienne, car le match aurait très bien pu basculer à ce moment. Le quatrième but nous a définitivement mis à l’abri. Les buts ont été l'oeuvre de Cabral, Oliveira, et un doublé de Bartolozzi.» Schifflange - Bertrange 4-2

Johann Bourgadel (Junglinster): «Mon équipe a eu une maîtrise parfaite en début de match, mais j'ai été très surpris de voir la formation de Berbourg nous attendre et ne jamais sortir. Même après le but d'ouverture de Samel Bibuljica, nous avons continué à jouer sans vraiment être dérangés. Le score aurait très bien pu être plus élevé à la pause, même si Rayane Laouira a eu l'occasion d'égaliser pour Berbourg, mais c'eût été contre le cours du jeu. Après le deuxième but inscrit par Demir Mekic, nous avons inconsciemment reculé: cela devient une habitude quand nous menons facilement au score, et je dois dire que c'est une habitude qui a tendance à m'agacer. Eric Galetto a réduit la marque à 1-2 pour Berbourg. Le terrain était très lourd et gras et nous a fatigués lors des vingt dernières minutes.» Berbourg - Junglinster 1-2

Carlo Schroeder (Vianden): «Certes, nous sommes menés 0-2 après 45 minutes, mais au nombre d'occasions, nous aurions dû mener peut-être 10-1! Boevange n'avait pas de jeu, et d'après ce que j'ai entendu, l'US était privé de nombreux joueurs blessés ou absents. En seconde période, le vent a tourné, et nous avons enchaîné les buts. On manque cependant encore d'un vrai attaquant-buteur qui pousse le ballon au fond. Mais l'ambiance reste bonne et la confiance est toujours présente.» Boevange - Vianden 3-4

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «Nous sommes une équipe imprévisible! Le principal est de jouer avec le plaisir. Dans quelques années, on se souviendra plus d'exploits, comme ce score qui est passé de 2-0 à... 2-6 en quelques dizaines de minutes ou de la bonne ambiance dans l'équipe, plutôt que d'une quatrième ou une sixième place.» Wincrange - Lorentzweiler 2-6

Adis Omerovic (Wormeldange): «Je suis très content de la prestation de mon équipe, mais encore plus de la manière affichée en deuxième mi-temps. Avant le repos, nous avons eu deux ou trois occasions face à un adversaire qui était vraiment bien en place. Mais après, nous avons continué à mettre la pression pour être récompensés par un deuxième but. Mes joueurs ont montré une belle mentalité et du sérieux. Les buts ont été marqués par Michal Mroch et Miguel Rosa Baptista.» Wormeldange - Red-Black Egalité 2-0


Sur le même sujet

Division 1 : Lorentzweiler renversant, Schifflange se fait peur
Ultra efficace dans la dernière demi-heure, Lorentzweiler a écœuré Wincrange en faisant la différence au cours de la dernière demi-heure. Beggen, Vianden et Mersch, muets au cours des 45 premières minutes, ont également profité de la seconde mi-temps pour se remettre dans le sens de la marche.
Landry Mandefu et Daniel De Jesus / Football  Division 1 Serie 2  Luxembourg  / 9ème  journée /  Saison 2017-2018  / 05.11.2017 / FC Schifflange vs Sporting Bertrange / Stade de la Rue Denis Netgen, Schifflange  / Photo : Michel Dell’Aiera
Paroles de techniciens après la 2e journée en Division 1: Pedro Teixeira (Medernach): «Mon équipe manque encore de maturité»
Luc Muller (Berbourg) imaginait l'équipe de Kayl-Tétange plus forte, Jhemp Almeida (Red-Black Egalité) n’a pas compris la décision de l’arbitre central, contestée par son assistant, sur l’égalisation de Belvaux. Quant à Johann Bourgadel (Sanem), il a vécu des sensations folles, tandis que Massimo D’Amaro (Munsbach) a vu une équipe avec un sacré caractère.
Coach Joao Pedro Teixeira Fonseca (Medernach) / Division 1 Serie 1 FC 72 Erpeldange - Blo Weiss Medernach / 28.08.2016 / Erpeldange / Terrain 1 / Luxembourg / Photo Julien Ramos / Imagify