Changer d'édition

Paroles de techniciens: Nesad Omerasevic: «Assurer le maintien de Troisvierges au plus vite»
Nesad Omerasevic et Troisvierges ont subi la loi de Colmar-Berg dans une rencontre marquée par cinq exclusions.

Paroles de techniciens: Nesad Omerasevic: «Assurer le maintien de Troisvierges au plus vite»

Photo: Serge Daleiden
Nesad Omerasevic et Troisvierges ont subi la loi de Colmar-Berg dans une rencontre marquée par cinq exclusions.
Sport 4 min. 15.11.2016

Paroles de techniciens: Nesad Omerasevic: «Assurer le maintien de Troisvierges au plus vite»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Si Claude Leogrande fait la grimace, Fabrice Spoiden est furibard au contraire de Ronny Thill et Frédéric Di Biase qui ont retrouvé le sourire. Retour sur la 10e journée de D2 avec les entraîneurs.

(DP) - Si Claude Leogrande fait la grimace, Fabrice Spoiden est furibard au contraire de Ronny Thill et Frédéric Di Biase qui ont retrouvé le sourire. Retour sur la 10e journée de D2 avec les entraîneurs.

Nesad Omerasevic (Troisvierges): «Notre objectif reste d’assurer le maintien au plus vite. Colmar-Berg ne m’a pas impressionné et je pense que nous avons eu plus d’occasions que notre adversaire, malgré nos quatre absents.  Malheureusement, l’arbitre a perdu le contrôle du match en fin de rencontre. Il a distribué 11 cartons jaunes et cinq rouges dans un match qui avait été avant relativement correct.  Déjà à Larochette, nous dominons la rencontre avant que l’arbitre fausse le match en nous réduisant à dix. Je n’aime pas critiquer les arbitres car ils n’ont pas la vie facile. Mais actuellement, ils ne nous sont certainement pas favorables. J’essaye souvent d’inculquer le respect de l’arbitre à mes joueurs.» Troisvierges - Colmar-Berg 1-2

Ronny Thill (Echternach): «Un match discipliné de mon équipe avec à la clé une victoire méritée. Déjà les dernières semaines, on n'a pas si mal joué mais on a oublié de prendre des points. La première mi-temps était équilibrée et on a entamé la deuxième de la meilleure manière  avec deux buts en 5 minutes. Cela nous a mis en confiance et les gamins ont ensuite bien géré. Je suis heureux de voir cette joie dans les yeux de mes joueurs. Si on continue de cette manière, les points ne feront que suivre.» Echternach - Moutfort  2-0

Emanuel Gentil Da Cunha (Larochette): «On avance doucement mais sûrement pour atteindre notre objectif: le maintien. On a gardé la base de l'équipe de l’année dernière avec quelques transferts. On continue notre chemin avec beaucoup de travail et beaucoup d’humilité.  Face à Boevange, ce fut un match très physique mais on a été plus fort et plus réaliste avec un but marqué par David Rocha (16 ans). J’ai deux joueurs de 16 ans sur le côté droit qui font vraiment une bonne impression.» Boevange - Larochette 0-1

Claude Leogrande (Mensdorf): «Le plus mauvais match de mon équipe:  pas un seul tir cadré, pas une véritable occasion! On a perdu contre une équipe d’Aspelt qui en voulait plus que nous, plus agressive et plus volontaire! On a trop d'absents pour l'instant, il y a un manque de concurrence dans l'équipe qui ne compte qu'un cadre de 14, 15 joueurs. C’est dommage, on est en train de foutre en l'air notre beau début de saison. Il faudra vite se ressaisir car on risque de ne pas prendre beaucoup de points lors des trois derniers matches de l’année.» Mensdorf - Aspelt 0-2

Frédéric Di Biase (Luna Oberkorn): «Tout le groupe a réalisé un bon match cette fois et un bon arbitrage. Les joueurs ont très bien respecté les consignes et on a accompli un gros travail mental ces dernières semaines. Cela a fini par payer. On réalise un match parfait avec un score qui aurait pu être plus sévère. De grosses améliorations aussi en défense avec le travail de mon adjoint, les joueurs l'ont montré sur le terrain en n'encaissant pas.» Luna Oberkorn -  Ehnen 2-0

Jorge Fernandes (Feulen): «On termine encore un match dans la souffrance. Mais on s’est très bien remis de la déception de l’élimination de la coupe FLF. On aurait pu marquer un ou deux buts de plus en seconde période avant de voir revenir Wincrange dangereusement au score. On a toujours joué de la même manière.  Mais si Wincange n'a été dangereux que dans les dix dernières minutes, c’est que nous avons été supérieurs. En tout cas, ils ont un joueur fantastique qui m’a épaté, il s'agit du n°77 et je me demande ce qu’il fait en deuxième division.» Feulen - Wincrange 3-2

Fabrice Spoiden (Wincrange):  «Ce que je pense de ce match, il faut le demander à l’arbitre. C’est tout ce que j’ai à dire.» Feulen - Wincrange 3-2

Carlos Pereira (Gilsdorf):  «Une victoire devenue nécessaire dans la course au maintien. Je trouve que notre victoire est méritée même si l'adversaire a eu deux occasions pour revenir au score. Nous marquons avant la pause puis nous tuons le match avec le 3-0 à cinq minutes du terme. Nous voulions plus la victoire et mon équipe a montré plus d'engagement que l'adversaire.  Useldange dispose d'individualités de grande qualité mais notre groupe était plus fort.» Gildorf - Useldange 3-0


Sur le même sujet