Changer d'édition

Paroles de D1 : Leogrande: «La victoire de l'équipe qui avait le plus d’expérience»
Sport 4 min. 01.05.2017

Paroles de D1 : Leogrande: «La victoire de l'équipe qui avait le plus d’expérience»

Patrick Leogrande regrette les occasions manquées par ses joueurs contre Erpeldange.

Paroles de D1 : Leogrande: «La victoire de l'équipe qui avait le plus d’expérience»

Patrick Leogrande regrette les occasions manquées par ses joueurs contre Erpeldange.
Archives Ben Majerus
Sport 4 min. 01.05.2017

Paroles de D1 : Leogrande: «La victoire de l'équipe qui avait le plus d’expérience»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Alors que Patrick Leogrande et Jhemp Almeida déplorent le manque d'efficacité de leurs joueurs, Johann Bourgadel salue une première en 23 ans pour le club de Sanem.

(DP) - Alors que Patrick Leogrande et Jhemp Almeida déplorent le manque d'efficacité de leurs joueurs, Johann Bourgadel salue une première en 23 ans pour le club de Sanem.

Frédéric Cicchirillo (Walferdange): « Les joueurs présents en cette fin de saison montrent un bel état d'esprit malgré notre place peu reluisante au classement et restent dignes. On a mené jusqu’à la 85e minute avec le but de Ricardo Sousa inscrit à la 35e minute. Notre situation me déçoit, nous avons été abandonnés par quelques joueurs quand les difficultés sont apparues.  Chapeau à ceux qui sont restés.»  Kehlen - Walferdange 1-1

Neil Pattison (Mertzig): «Il y a certainement d'autres adversaires à battre mais on doit s'investir au maximum pour chaque match. On a pris l'avantage sur phase arrêtée en début de rencontre. On a eu l'occasion de marquer le 2-0 mais malheureusement l'arbitre a décidé  qu’il y avait hors-jeu. En première période, on n'a pas pu trouver l'organisation défensive adéquate pour bloquer la ligne d'attaque de Steinsel qui a renversé le match juste avant la pause. Après des adaptations tactiques, on revient à 2-2 sur penalty à la sortie des vestiaires. Pour le reste, je peux seulement dire que si on encaisse trois buts (sur les 5) sur corner et qu'on encaisse deux buts en 10 minutes après être revenu à 2-2, on ne mérite pas de prendre un point. Je suis déçu de la prestation de quelques joueurs.» Steinsel - Mertzig 5-2

Yvo Martins (Pratz-Redange): «Aucun point mais je suis satisfait de l’attitude et l’engagement de l'équipe. On est mieux rentré dans le match qu’à Schieren. Lintgen a été dangereux sur phase arrêtée et sur des tirs à distance. Mais notre gardien Mike Lill était en pleine forme. On a bien ennuyé Lintgen en les empêchant de construire et en les forçant à utiliser de longs ballons. Deux belles occasions en première mi-temps pour Arthur et Ivo qui auraient pu nous amener un but. Qui ne marque pas ne gagne pas! Et Lintgen marque à la 85e minute quand un joueur veut faire un centre et le ballon se retrouve dans le but. Dommage, on aurait mérité un point.» Pratz-Redange - Lintgen 0-2

Francesco Controguerra (Äichdall): «Comme Vianden n'a pas accepté de changer la date du match, je n'étais pas présent (j'étais à l’étranger pour les 50 ans d’un ami). C'est Enver Kelmendi qui a dirigé l’équipe. J'ai suivi le match à distance avec pas mal de stress. On avait bien préparé le match en semaine car on tient à jouer avec sérieux chaque match jusqu’à la fin de saison. Une belle victoire. Le match s’est joué malheureusement sur un terrain très difficile!» Vianden - Äischdall 1-4

David Spir (Remich-Bous): «Une nouvelle fois, notre première mi-temps n'était pas bonne et nous rentrons à la pause avec un 0-0. Nous étions décevants dans le jeu et il n'y avait pas d'envie. Dès le début de la deuxième mi-temps nous avons été plus mordants dans les duels et sur un centre de Michel Bucolo, un défenseur adverse a marqué contre son camp. Puis nous avons continué à attaquer pour nous mettre à l'abri et j’ai inscrit le 0-2. Nous avons eu des occasions pour mettre le troisième...surtout par moi. En fin de match, il a fallu un bon service de De Oliveira pour Cris Lopes pour que le troisième but tombe.» Itzig - Remich-Bous 0-3

Jhemp Almeida (Red Black): «C'est dommage, on aurait mérité un point. Berbourg a été plus réaliste en fin de match et dans la finition. Il nous reste quatre finales et il est nécessaire de les jouer à fond si on veut rester en première division.» Red-Black - Berbourg 0-1

Patrick Leogrande (Mersch): «Pendant une heure, nous avons été la meilleure équipe sur le terrain avec des occasions franches qu’il aurait fallu marquer. Jeff Wollfahrt, à un mètre de la ligne de but vide, frappe la balle dans les nuages (35e)  Alison Martins tout seul, dribble le gardien de but mais n'arrive pas à marquer dans le but vide (33e). Puis dans un nouveau face à face avec le gardien, Alison n’arrive pas à marquer le 0-2. Le 1-1, que l’on marque contre notre camp, nous coupe les jambes. Ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné mais celle qui avait le plus d’expérience. » Erpeldange - Mersch 3-1

Johann Bourgadel (Sanem): «Vingt-trois ans que le club ne s'était pas maintenu l'année suivante de sa montée! C’est chose faite. Un but précoce, puis un match bien maîtrisé avec pas mal de maladresses techniques et des pertes de balles des deux côtés. Il a fallu attendre un service 4 étoiles de Pierre Maury pour que le remuant Danielson da Veiga double la mise avant la mi-temps. En seconde période, il y a eu deux buts  pour Sanem qui aurait mérité d'alourdir la marque. Le quatrième but résulte d'un exploit individuel de Fabrice Beretta. Nous jouerons jusqu'au bout, en sachant que la coupe est notre  principal objectif! Mention à l'homme en forme du moment Ricardo Santos. Il faut que nos blessés reviennent au plus vite. On a besoin de tout le monde.» Sanem - Munsbach 4-1


Sur le même sujet