Changer d'édition

Ouverture de la Premier League: Le «Big Six» dans le Grand Huit
Sport 2 min. 11.08.2017 Cet article est archivé

Ouverture de la Premier League: Le «Big Six» dans le Grand Huit

Arsenal premier de cordée. Alexandre Lacazette et les Gunners entrent en scène dès ce vendredi alors que les Blues de Thibaut Courtois attendent Burnley le lendemain.

Ouverture de la Premier League: Le «Big Six» dans le Grand Huit

Arsenal premier de cordée. Alexandre Lacazette et les Gunners entrent en scène dès ce vendredi alors que les Blues de Thibaut Courtois attendent Burnley le lendemain.
Photo: AFP
Sport 2 min. 11.08.2017 Cet article est archivé

Ouverture de la Premier League: Le «Big Six» dans le Grand Huit

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Cela part fort pour le «Big Six». Les grands clubs d'Angleterre entament leur saison de Premier League sur les chapeaux de roue, à commencer par Arsenal qui reçoit Leicester, le champion 2016, dès ce vendredi (20h45).

(AFP) - Cela part fort pour le «Big Six». Les grands clubs d'Angleterre entament leur saison de Premier League sur les chapeaux de roue, à commencer par Arsenal qui reçoit Leicester, le champion 2016, dès ce vendredi (20h45).

Arsenal: surtout, partir du bon pied

Arsène Wenger, après une saison ratée, n'a plus le droit à l'erreur. Les fans ont grondé après l'élimination piteuse contre le Bayern Munich en Ligue des champions et la non-qualification pour la C1 cette année.

Et si le techicien français a été prolongé pour deux ans par les dirigeants des «Gunners», l'Emirates Stadium ne lui pardonnera aucun faux pas.

Contre Leicester, sorti renforcé de la période des transferts avec notamment les signatures de Maguire (Hull) et Iheanacho (Manchester City), les Londoniens n'auront pas beaucoup de marge de manoeuvre d'autant plus qu'ils devront se passer d'Alexis Sanchez, blessé, et qu'Özil est incertain. A Lacazette de briller!

Liverpool, Chelsea et «City»: rester calmes

Les trois gros en lice samedi auront tous des adversaires difficiles mais à leur portée.

Liverpool se rendra à Watford (13h30) alors que les rumeurs d'un départ vers Barcelone de son maître à jouer Philippe Coutinho bruissent.

Les «Reds» de Jürgen Klopp pourront au moins s'appuyer sur une bonne préparation: ils sortent d'une victoire 3-1 contre le Bayern.

Chelsea (16h) reçoit un Burnley, 17e la saison passée et amoindri après plusieurs départs cet été. Si les «Blues» d'Antonio Conte, défaits par Arsenal dimanche aux tirs au but dans le Community Shield, ne s'imposent pas avec les Morata, Kanté et consorts, les champions d'Angleterre pourraient rentrer assez vite dans une période trouble.

Alors qu'ils doivent se passer d'Hazard pendant plusieurs semaines, les «Blues» n'ont que très peu recruté, au grand dam de Conte, alors qu'ils font cette saison leur retour en C1.

Pour «City» et Pep Guardiola, impossible de ne pas repartir de Brighton (18h30) sans une victoire, alors que beaucoup les prédisent champions d'Angleterre.

Au vu des sommes dépensées, et face au promu Brighton, les «Citizens» sont largement favoris. Avec plus de 230 millions d'euros en transferts et les arrivées de Walker (Tottenham), Mendy (Monaco), les deux défenseurs les plus chers du monde, Silva (Monaco), Danilo (Real Madrid), et Ederson (Benfica), «City» a endossé une parure de futur roi.

Plus dur pour Tottenham et Manchester United

Pour l'instant, c'est zéro. A l'heure d'affronter Newcastle dimanche (14h30), Tottenham n'a encore pas reçu de renfort cet été. Pire, les «Spurs» ont même perdu le latéral Walker, parti pour «City».

Mauricio Pochettino et ses hommes, deuxièmes la saison passée ainsi que meilleure défense et meilleure attaque, comptent sur la stabilité pour franchir un cap. Ils auront besoin de tout leur savoir-faire pour bousculer les «Magpies» de Rafael Benitez, promus après avoir survolé l'exigeant Championship.

Enfin, Manchester United recevra West Ham en clôture de la journée dimanche (17h). José Mourinho et son armada, défaits en Supercoupe d'Europe mercredi soir par le Real Madrid (2-1), devraient pouvoir passer le cap des «Hammers» sans problème. Attention toutefois au retour de Chicharito à Old Trafford.


Sur le même sujet

Boxing Day: à Noël, Liverpool veut faire durer le plaisir
Leader invaincu à Noël, Liverpool tiendra-t-il jusqu'au printemps pour décrocher son premier titre en Premier League depuis près de trente ans? Les Reds peuvent y croire avant le traditionnel Boxing Day et la réception de Newcastle ce mercredi.
Naby Keita, ici aux prises avec Marouane Fellaini et Liverpool marchent actuellement sur l'eau. Newcastle sera-t-il en mesure d'enrayer la machine?
Premier League: Arsenal s'accroche grâce au chef-d'oeuvre de Giroud
Arsenal, victorieux 2-0 de Crystal Palace grâce à une ouverture du score magistrale de son Frenchie Olivier Giroud dimanche, continue de s'accrocher en Premier League, troisième du classement à l'issue d'une 19e journée étalée sur trois jours qui a vu Manchester City perdre quasiment toute chance de titre.
Britain Football Soccer - Arsenal v Crystal Palace - Premier League - Emirates Stadium - 1/1/17 Arsenal's Olivier Giroud celebrates scoring their first goal  Action Images via Reuters / John Sibley Livepic EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 45 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account representative for further details.
Premier League: Chelsea dense, Manchester United valse
Derrière Chelsea, le champion en titre à l'effectif toujours dense, le club des prétendants au sacre en Premier League ne devrait pas s'agrandir, avec Arsenal et Manchester City restés calmes au mercato tandis que Manchester United s'est démené tout l'été, sans lever toutes les questions.
Manchester United  a dépensé sans compter, mais pour l'heure Wayne Rooney  est le seul attaquant axial de l'effectif de Louis van Gaal.