Changer d'édition

Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage
Sport 4 min. 15.02.2020 Cet article est archivé

Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage

Le Messin Opa Nguette (n°11) à la lutte avec le Nantais Charles Traore

Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage

Le Messin Opa Nguette (n°11) à la lutte avec le Nantais Charles Traore
Photo: AFP
Sport 4 min. 15.02.2020 Cet article est archivé

Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage

Hervé KUC
Hervé KUC
Solides et disciplinés, les Messins ont réussi à contenir (0-0) une formation nantaise pourtant offensive en seconde période (0-0). Alexandre Oukidja a, une nouvelle fois, été le meilleur grenat. Boulaya a été expulsé (84e)

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Un match stérile, mais quelques opportunités franches, surtout du côté nantais, qui auraient pu faire évoluer le tableau d’affichage. Mais, le FC Metz possède un gardien en feu, rassurant et sauveur depuis plusieurs parties: Alexandre Oukidja. Le rempart messin tient la maison en ordre et à la fin de cette saison, si le club grenat se maintient en Ligue 1, ses partenaires et les dirigeants mosellans pourront lui faire une belle haie d’honneur.

Nantes-Metz a donc eu du mal à démarrer véritablement et les Nantais ont surtout été dangereux sur corners même si Simon (43e), sur une mauvaise appréciation de Centonze, a bénéficié d’une belle opportunité mais l’excellent Oukidja a repoussé la tentative de l’élégant joueur offensif du FC Nantes. Les Messins ont attendu le second acte pour mettre le nez à la fenêtre mais la belle échappée de Nguette (49e) s’est malheureusement conclue par une frappe trop haute et la tentative de Maïga (59e) a été déviée par le rempart adverse.

Kevin N'doram (à g.) tente de se défaire du Nantais Imran Louza
Kevin N'doram (à g.) tente de se défaire du Nantais Imran Louza
Photo: AFP

Ensuite, Bamba (77e) a vu Oukidja lui barrer la route du but d’un bras gauche salvateur et avant cela le gardien messin avait envoyé en corner une frappe flottante de Touré (70e). Dominés au cours du second acte, réduits à dix après l’expulsion de Boulaya (84e), les hommes de Vincent Hognon ont fait preuve d’un beau courage et d’un esprit de corps sans faille pour récolter un nouveau point qui comptera forcément.

Un 12/20 qui couronne des joueurs courageux et qui ne renoncent jamais. Il va falloir maintenant préparer la venue de Lyon, vendredi prochain, sans la présence de trois joueurs suspendus pour l’occasion (Pajot, Maïga et Boulaya).

Les joueurs et leur note

Oukidja (8/10) a chauffé gentiment ses gants sur deux tentatives timides de Coulibaly (19e et 39e) avant d’être franchement décisif sur une frappe croisée tendue de Simon (43e) puis de dégager en corner une frappe flottante de Touré (70e). Il a sauvé la maison grenat en intervenant du bras gauche devant Bamba (77e). Royal, comme souvent.

En défense, Centonze (5,5) a délivré un bon centre pour Diallo (22e) mais a surtout commis une grosse erreur de jugement (43e) qui a permis à Simon d’aller tester Oukidja. Il a eu beaucoup de mal à contenir le feu follet Simon Moses. Bronn (6) a fort heureusement dévié en corner l’essai de Girotto (30e) qui semblait prendre le chemin des filets messins.


Exclu lors du match contre Bordeaux, Vincent Pajot (à g., en blanc) manquera le déplacement du FC Metz à Nantes samedi soir
«L'absence de Pajot risque d'être préjudiciable à Metz»
Le FC Metz s'en va à Nantes samedi pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Vincent Hognon et ses joueurs vont devoir évoluer sans Vincent Pajot, mais avec l’obligation de rester bien en place. L'ex-Messin Franck Signorino présente la partie.

Boye (6,5) est bien intervenu juste devant le but grenat (13e) et s’est globalement montré sûr et solide. Il a tremblé (77e) sur une main involontaire de sa part en pleine surface messine mais l’arbitre a très justement refusé le penalty réclamé par le FC Nantes. Udol (7) s’est distingué au cours du premier acte en s’offrant deux belles percées (32e et 34e). Beaucoup d’engagement (carton jaune, 57e), de bons placements défensifs et une énergie offensive qui apportent de la percussion au flanc gauche du jeu mosellan.

Le Messin Habib Maiga (à g.)contrôle le ballon sous le regard de Mehdi Abeid (Nantes)
Le Messin Habib Maiga (à g.)contrôle le ballon sous le regard de Mehdi Abeid (Nantes)
Photo: AFP

Au milieu, N'Doram (6) est bien intervenu au niveau du point de penalty grenat (15e) puis s’est évertué à cimenter un milieu de terrain peu porté vers l’avant. Maïga (6) a évolué de manière sérieuse. Il aurait pu donner l’avantage au FC Metz (59e) mais sa tentative du droit en coin a été repoussée par Lafont, le gardien nantais. Angban (5) a pris la place de Pajot (suspendu) dans l’entrejeu messin, mais il ne possède ni la capacité à créer le surnombre ni une vitesse suffisante pour surprendre ses vis-à-vis. Nguette (6) est capable de fulgurances étonnantes. Son slalom géant au cœur de la défense des Canaris (49e) aurait mérité de finir dans le but nantais mais sa tentative du droit a pris de la hauteur.

Niane (5) a réalisé une prestation tiède. Il s’est chargé, en l’absence de Pajot, de frapper les corners de sa formation mais ce n’est apparemment pas son exercice préféré. Il a logiquement été suppléé par Boulaya (71e) qui s'est fait expulser (84e) pour une semelle trop appuyée sur Touré.

En attaque, Diallo (5) a vu Lafont venir à son encontre pour lui souffler un bon ballon (26e) puis a placé une tête hors cadre (45+1). Une partie frustrante, car le meilleur buteur messin n'a pas bénéficié de bonnes munitions.


Metz' French midfielder Kevin N'Doram (R) vies with Bordeaux' Croatian midfielder Toma Basic during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Bordeaux (Girondins de Bordeaux) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 08, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux
Rapidement devant, le FC Metz a malheureusement été obligé d’évoluer en infériorité numérique après l’expulsion de Pajot (8e). Bordeaux en a profité pour passer devant (2-1) et pour mettre fin à la belle série de Messins vaillants et courageux.

Nantes - Metz 0-0

Stade de La Beaujoire, temps pluvieux, bonne pelouse, arbitrage de M. Stinat, environ 25 000 spectateurs.

Carton jaune: aucun à Nantes; Udol (57e) à Metz.

Carton rouge: Boulaya (84e) à Metz.

  • FC NANTES: Lafont; Appiah, Girotto, Pallois, Traoré; Abeid, Bamba (86e Limbombé), Touré (cap.), Louza (90+1 Krhin), Simon; Coulibaly (59e Blas). Joueurs non entrés en jeu: Petric; Wagué, Prado, Moutoussamy.
  • FC METZ: Oukidja; Centonze, Bronn, Boye, Udol; Maïga, N'Doram, Angban, Nguette (89e Gakpa), Niane (71e Boulaya); Diallo (cap.). Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Delaine, Cohade, Fofana, Ambrose.  

Sur le même sujet

Le FC Metz s'en va à Nantes samedi pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Vincent Hognon et ses joueurs vont devoir évoluer sans Vincent Pajot, mais avec l’obligation de rester bien en place. L'ex-Messin Franck Signorino présente la partie.
Exclu lors du match contre Bordeaux, Vincent Pajot (à g., en blanc) manquera le déplacement du FC Metz à Nantes samedi soir
Rapidement devant, le FC Metz a malheureusement été obligé d’évoluer en infériorité numérique après l’expulsion de Pajot (8e). Bordeaux en a profité pour passer devant (2-1) et pour mettre fin à la belle série de Messins vaillants et courageux.
Metz' French midfielder Kevin N'Doram (R) vies with Bordeaux' Croatian midfielder Toma Basic during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Bordeaux (Girondins de Bordeaux) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 08, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Auteurs d’une prestation de qualité dans le jeu, les Messins auraient pu espérer l’emporter à Montpellier (1-1) mais Diallo a raté un penalty. Boulaya est néanmoins venu apporter une unité supplémentaire dans la besace d’une formation mosellane qui tient maintenant bien la route en Ligue 1.
Montpellier's Argentine goalkeeper Geronimo Rulli (C) stops the ball during the French L1 football match between Montpellier and Metz on February 5, 2020 at the Mosson stadium in Montpellier, southern France. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Rapidement en tête, le FC Metz a bénéficié de deux opportunités pour faire l’écart à Reims avant d’être solide pour conserver son succès suite à un nouveau but de Diallo. Oukidja a été magnifique, Udol, Boye et Pajot très précieux.
Metz players celebrates a goal during the French L1 football match between Stade de Reims and FC Metz at the Auguste Delaune Stadium in Reims, northeastern France on January 25, 2020. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Après avoir totalement raté sa première période, le FC Metz a profité de sa supériorité numérique pour distancer Nantes (1-0). La septième réalisation de Diallo permet aux hommes de Vincent Hognon de souffler un bon coup. Un succès bienfaiteur.
Metz' Senegalese forward Habib Diallo celebrates at the end of the French L1 football match between Metz (FCM) and Nantes (FCN) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on October 19, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)