Changer d'édition

Open d'Australie: Sharapova stoppe Wozniacki, Federer se balade
La Russe Maria Sharapova a éjecté la tenante du titre à Melbourne, la Danoise Caroline Wozniacki

Open d'Australie: Sharapova stoppe Wozniacki, Federer se balade

Photo. AFP
La Russe Maria Sharapova a éjecté la tenante du titre à Melbourne, la Danoise Caroline Wozniacki
Sport 5 min. 18.01.2019

Open d'Australie: Sharapova stoppe Wozniacki, Federer se balade

La Russe Maria Sharapova, ex-n°1 mondiale aujourd'hui 30e, a éliminé la tenante du titre et n°3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki, en trois sets 6-4, 4-6, 6-3 au troisième tour de l'Open d'Australie, vendredi à Melbourne. Roger Federer s'est quant à lui promené face à l'Américain Taylor Fritz (50e), surclassé en trois sets 6-2, 7-5, 6-2.

(AFP). -  Pour une place en quarts de finale, Federer affrontera le jeune Grec Stefanos Tsitsipas (15e), tombeur du Géorgien Nikoloz Basilashvili un peu plus tôt 6-3, 3-6, 7-6 (9/7), 6-4. Le Suisse aux vingt couronnes record en Grand Chelem a remporté ses trois premiers matches sans perdre de set.

Incisif d'entrée contre Fritz, sur la Rod Laver Arena toit fermé, Federer a bouclé la première manche en seulement vingt minutes en ne commettant presque aucune faute (3 seulement après 12 jeux).

«Je voulais prendre un bon départ contre un joueur qui peut être dangereux et je me suis très bien senti aujourd'hui», a déclaré l'ex-n°1 mondial, aujourd'hui troisième, qui n'a concédé aucune balle de break pour son deuxième match du tournoi disputé à la mi-journée et non en session nocturne.

«Aujourd'hui, il y a des périodes où je ne joue pas de matches la journée pendant longtemps. Hors terre battue, les meilleurs joueurs, on joue peut-être 70% du temps en soirée. Alors jouer tôt, à 13h par exemple, ça change un peu les choses assurément. A mon âge, j'ai besoin de m'échauffer plus, de faire plus attention aux détails pour être vraiment prêt à cette heure-là», a-t-il expliqué en conférence de presse.

Un peu moins précis dans la deuxième manche face à un adversaire plus entreprenant, il a su faire la différence au moment opportun. Puis il a de nouveau accéléré dans le troisième set, pour conclure avec 34 points gagnants contre 14 fautes directes, et un excellent pourcentage de réussite sur ses premières balles de service (93%).

Sextuple vainqueur de l'Open d'Australie (2004, 2006, 2007, 2010, 2017, 2018), Federer y est en quête du centième trophée de sa carrière.

En soirée, Rafael Nadal affronte, lui, son troisième adversaire australien de suite, sans doute le plus dangereux, le jeune Alex De Minaur (29e). A 19 ans, l'élève de Lleyton Hewitt a remporté son premier titre, à Sydney, à la veille de l'Open d'Australie.

Dans le tableau féminin, la Rod Laver Arena sera le théâtre d'un choc entre ex-n°1 mondiales dès le troisième tour: Maria Sharapova (30e) défie la tenante du titre et n°3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki.

A 17 ans, Anisimova déjà en huitièmes de finale

La jeune Américaine Amanda Anisimova, 87e joueuse mondiale, s'est offert à 17 ans son premier huitième de finale en Grand Chelem aux dépens de la Biélorusse Aryna Sabalenka (11e), dominée en deux sets (6-3, 6-2) à l'Open d'Australie, vendredi à Melbourne.

L'édition 2019 n'est que le troisième tournoi du Grand Chelem de sa jeune carrière. Elle n'avait remporté aucun match lors de ses deux premières expériences, à Roland-Garros en 2017 et à l'US Open en 2018.

Pour une place en quarts de finale, Anisimova affrontera la Tchèque Petra Kvitova (n°6) ou la Suissesse Belinda Bencic.

Sharapova stoppe la tenante du titre

La Russe Maria Sharapova, aujourd'hui 30e, a éliminé la tenante du titre et n°3 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki, en trois sets 6-4, 4-6, 6-3 au troisième tour.

A 31 ans, Sharapova signe sa première victoire sur une joueuse du top 5 depuis près d'un an et demi. Elle avait obtenu la précédente en août 2017, au premier tour de l'US Open, aux dépens de la Roumaine Simona Halep, alors N.2 mondiale.

Avec cette élimination précoce, Wozniacki (28 ans), qui souffre de polyarthrite rhumatoïde, risque elle d'être éjectée du top 10 à l'issue du tournoi.

«Je savais que ce serait un match difficile. Je n'ai pas joué beaucoup de matches contre les meilleures ces dernières années. C'est pour ces matches que je m'entraîne, c'est une très belle récompense», s'est réjoui Sharapova, qui a bataillé pendant près de deux heures et demie pour venir à bout de l'ex-n°1 mondiale.

Elle affrontera l'Australienne Ashleigh Barty (15e), tombeuse de la Grecque Maria Sakkari (43e) en deux sets 7-5 6-1 plus tôt dans la journée, en huitièmes de finale.

Il y a un an, Wozniacki avait remporté à Melbourne le premier trophée en Grand Chelem de sa carrière.

«Dangereux» de jouer aussi tard, déplore Konta

Jouer jusqu'au coeur de la nuit? «Dangereux pour la santé», a déploré la Britannique Johanna Konta (38e) après son match débuté à minuit et demi et conclu à plus de trois heures du matin au deuxième tour de l'Open d'Australie, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Opposée à l'Espagnole Garbine Muguruza (18e), la n°1 britannique s'est inclinée précisément à 03h12 du matin, après plus de 2h42 min de match (6-4, 6-7 (3/7), 7-5).

«Que des sportifs aient à fournir des efforts physiques au petit matin, je ne suis pas d'accord. Je ne pense pas que ce soit bon pour la santé, c'est en fait plutôt dangereux», a estimé Konta auprès de la BBC.

Muguruza a, elle, plaisanté de la situation. «Je vais prendre mon petit déjeuner !», a souri l'ex-n°1 mondiale, double lauréate en Grand Chelem (Roland-Garros 2016 et Wimbledon 2017) une fois sa qualification pour le troisième tour acquise.

Jamais un match n'avait débuté aussi tard à l'Open d'Australie. Le précédent record datait de l'année dernière, quand la rencontre du deuxième tour entre la Belge Elise Mertens et l'Australienne Daria Gavrilova avait commencé à 23h59.

La levée australienne du Grand Chelem détient aussi le record du match en Grand Chelem à la fin la plus tardive. En 2008, l'Australien Lleyton Hewitt et Marcos Baghdatis avaient joué jusqu'à 4h34 du matin pour se départager en cinq sets.


Sur le même sujet

Open d'Australie: Djokovic sorti par le 117e joueur mondial
Enorme surprise ce jeudi matin à l'Open d'Australie à Melbourne: le Serbe Novak Djokovic, n°2 mondial, s'est fait éliminer dès le deuxième tour du tournoi par l'Ouzbek Denis Istomin, 117e joueur mondial, qui s'est imposé au bout des cinq manches, 7-6 (8), 5-7, 2-6, 7-6 (5), 6-4.
Serbia's Novak Djokovic reacts after a point against Uzbekistan's Denis Istomin during their men's singles second round match on day four of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 19, 2017. / AFP PHOTO / PAUL CROCK / IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE
US Open: Monfils, le dernier espoir français
Gaël Monfils est le dernier des trois nouveaux mousquetaires encore en lice à l'US Open: facile vainqueur de Lucas Pouille mardi, il défiera en demi-finale vendredi le n°1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic qui a profité, lui, de l'abandon de Jo-Wilfried Tsonga.
Sep 6, 2016; New York, NY, USA; Gael Monfils of France hits a forehand between his legs against Lucas Pouille of France (not pictured) on day nine of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Monfils won 6-4, 6-3, 6-3. Mandatory Credit: Geoff Burke-USA TODAY Sports
US Open: Pouille fait craquer l'ogre Nadal
A seulement 22 ans, Lucas Pouille a réussi dimanche un exploit majeur dont ne font que rêver la plupart des autres joueurs professionnels: il a épinglé à son tableau de chasse l'ancien n°1 mondial Rafael Nadal en huitième de finale de l'US Open.
Sept 4, 2016; New York, NY, USA;     Lucas Pouille of France after beating Rafael Nadal of Spain on day seven of the 2016 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie Jean King National Tennis Center. Mandatory Credit: Robert Deutsch-USA TODAY Sports