Changer d'édition

«On attend la réponse de Cristiano Ronaldo»
Sport 3 min. 17.11.2022
Álvaro Cruz

«On attend la réponse de Cristiano Ronaldo»

Álvaro Cruz connaît un peu l'entraîneur national pour l'avoir côtoyé à l'une ou l'autre reprise.
Álvaro Cruz

«On attend la réponse de Cristiano Ronaldo»

Álvaro Cruz connaît un peu l'entraîneur national pour l'avoir côtoyé à l'une ou l'autre reprise.
Photo: Christian Kemp
Sport 3 min. 17.11.2022
Álvaro Cruz

«On attend la réponse de Cristiano Ronaldo»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le Portugal aligne un casting de rêve, mais sa star polarise l’attention après sa dernière sortie médiatique sur son club, Manchester United.

La Seleção avait un problème. Elle vient peut-être d'en ajouter un second. Depuis le titre de championne d'Europe (2016) et la victoire en Ligue des Nations (2019), la cote de Fernando Santos a chuté. On reproche au sélectionneur de ne pas mettre des paillettes dans le jeu alors qu'il dispose d'un arsenal offensif de qualité. «Santos est un conservateur. Quelqu'un de très pragmatique qui va chercher le résultat. Le supporter portugais, comme les latins en général, aime le spectacle et lui adresse cette critique alors qu'il dispose d'une génération dorée. Il y a sans doute un fond de vérité», concède Álvaro Cruz, qui connaît un peu l'entraîneur national pour l'avoir côtoyé à l'une ou l'autre reprise.


A woman walks inside the National Museum of Qatar complex in Doha on November 14, 2022, ahead of the Qatar Fifa World Cup football tournament. (Photo by Anne-Christine POUJOULAT / AFP)
Ukraine: la Fifa appelle à une trêve le temps du Mondial-2022
Le président de la Fifa Gianni Infantino a appelé mardi à observer un cessez-le-feu d'un mois en Ukraine, le temps du Mondial-2022 de football, assurant que le sport pouvait jouer un rôle unificateur.

La nouvelle tuile s'appelle Cristiano Ronaldo. Frustré par sa situation en club, la star s'est fendue de déclarations tapageuses qui ont fait l'effet d'une bombe. La Seleção se serait bien passée d'une telle affaire. «Son comportement sera le plus grand point d'interrogation. Il divise le pays. Certains lui reprochent son arrogance, mais l'équipe nationale lui doit beaucoup. Cristiano traverse une période difficile et a besoin de confiance. Santos va sans aucun doute la lui accorder pour le début du tournoi. Même dans ces moments de doute, il a déjà prouvé qu'il pouvait rebondir et faire des choses fantastiques.»

CR7 est bel et bien là alors que Diogo Jota (Liverpool), Gonçalo Guedes (Wolverhampton) et Renato Sanches (PSG) sont restés à la maison. Le premier est blessé, les deux autres n'ont pas été retenus. Au même titre que João Moutinho que l'on ne reverra peut-être plus sous le maillot national. «Ruben Neves (Wolverhampton) est un peu son héritier en milieu de terrain», explique Álvaro Cruz, de retour au centre de formation du F91 Dudelange.

Santos: stop ou encore?

Le cœur du réacteur portugais est l'endroit qui cristallise les critiques. On reproche à Fernando Santos une approche trop prudente. «Avec Vitinha (PSG) on dispose d'un joueur créatif. Il peut apporter quelque chose à côté d'un Bernardo Silva (Manchester United).» Les variantes ne manquent pas pour le staff portugais qui peut imaginer une animation en 4-3-3 comme en 4-4-2 avec Cristiano Ronaldo et André Silva (RB Leipzig) en pointe par exemple. «C'est peut-être comme ça que l'on va débuter, car les ailiers ne sont pas légion dans ce groupe. Il y a bien Leao (AC Milan) mais son point fort n'est pas de défendre.»


Fernando Gutierrez préfère se retrouver dans la situation du Fola que dans celle de Dudelange
«L’Argentine est un bel outsider»
Fernando Gutierrez, l’ancien entraîneur de l’Avenir Beggen et de la Jeunesse souligne la maturité acquise par l’Albicéleste et pointe enfin l’épanouissement de Lionel Messi dans le groupe.

Derrière, le casting est aussi alléchant. Le Portugal s'est trouvé un numéro 1 incontesté dans les buts avec Diogo Costa (FC Porto) que plusieurs clubs européens de premier plan convoitent déjà. Sur les côtés, Joao Cancelo (Manchester City), à droite, et Nuno Mendes (PSG), à gauche, sont des références mondiales au même titre que Rúben Dias (Manchester City) dans l'axe. Il reste à savoir qui de Pepe (FC Porto) ou de Danilo (PSG) complètera le binôme. «Je préfère voir le joueur du PSG en numéro 6 ou alors derrière lorsqu'on joue vraiment l'offensive», concède Cruz qui alerte sur ce premier tour qui a tout d'un piège pour la Seleção. «L'Uruguay nous a éliminés lors de la dernière Coupe du monde et la Corée du Sud est entraînée par l'ancien sélectionneur du Portugal, Paulo Bento. Il voudra nous jouer un mauvais tour.» Le Ghana complète ce Groupe H très pimenté.

Le Portugal se tournera ensuite vers les qualifications pour le Championnat d'Europe en Allemagne avec une double confrontation contre le Luxembourg. Avec ou sans Fernando Santos? «Son contrat court jusqu'en 2024. Résistera-t-il en cas de mauvaise Coupe du monde? Peut-être partira-t-il de lui-même? Il aura en tout cas besoin d'un très bon résultat pour aller au bout de son mandat», ponctue Álvaro Cruz.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les sélectionneurs Roberto Martinez, pour la Belgique, et Hansi Flick, pour l'Allemagne, ont dévoilé ce jeudi à la mi-journée les listes des joueurs retenus pour la Coupe du monde de football au Qatar.
(FILES) In this file photograph taken on October 26, 2022, Inter Milan's Belgian forward Romelu Lukaku (C) controls the ball during the UEFA Champions League Group C football match between Inter Milan and Viktoria Plzen at the Giuseppe-Meazza (San Siro) stadium in Milan. - Romelu Lukaku has suffered a new hamstring injury less than a week after making his return to action for Inter Milan, the Serie A club said on October 31, 2022. In a statement, Inter said that Belgium striker Lukaku had picked up a "strain in the hamstring of his left thigh", the same muscle which kept him out of action for two months. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
Didier Deschamps annonce ce mercredi soir les joueurs qu'il emmènera au Qatar. Roberto Martinez, à la tête de la sélection belge, dévoilera sa liste jeudi midi. Mais du côté des supporters des Bleus comme des Diables rouges, il y a peu d'engouement.
The Al Thumama Stadium is pictured in Doha on November 8, 2022, ahead of the Qatar 2022 FIFA World Cup football tournament. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
C'est un sacré défi qui attend le Luxembourg ce dimanche au stade Josy Barthel (15h) face à Cristiano Ronaldo et ses partenaires. Le Portugal aborde ce match avec l'ambition de sceller sa qualification pour l'Euro 2020. Chaud devant.
Portugal's forward Cristiano Ronaldo gestures during the Euro 2020 Group B football qualification match between Portugal and Lithuania at the Algarve stadium in Faro, on November 14, 2019. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Il a changé de club mais reste un serial-buteur assoiffé de records. Absent depuis presque neuf mois, Cristiano Ronaldo retrouve la sélection portugaise pour affronter l'Ukraine ce vendredi puis la Serbie lundi à Lisbonne en qualifications pour l'Euro 2020.
Portugal's forward Cristiano Ronaldo attends a training session at "City of Football" training camp in Oeiras, on March 20, 2019 ahead of the Euro 2020 qualifying football match Portugal vs Ukraine. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)