Changer d'édition

Omerovic (Wormeldange): «Au-dessus de la quatrième place sera du bonus»
L'appétit vient en mangeant et Adis Omerovic a sa petite idée derrière la tête à Wormeldange.

Omerovic (Wormeldange): «Au-dessus de la quatrième place sera du bonus»

Photo: Michel Dell'Aiera
L'appétit vient en mangeant et Adis Omerovic a sa petite idée derrière la tête à Wormeldange.
Sport 5 min. 23.04.2018

Omerovic (Wormeldange): «Au-dessus de la quatrième place sera du bonus»

Grosse déception pour Dave Carvalho (Vianden)! Johann Bourgadel (Junglinster) livre la recette du succès, Yannick Leroy (Schifflange) recueille les premiers dividendes de ses efforts. Et Thomas Muller (Aspelt) en a ras-le-bol.

Grosse déception pour Dave Carvalho (Vianden)! Johann Bourgadel (Junglinster) livre la recette du succès, Yannick Leroy (Schifflange) recueille les premiers dividendes de ses efforts. Et Thomas Muller (Aspelt) en a ras-le-bol.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Dave Carvalho (Vianden): «Bien sûr la déception est grande. Nous savions qu'après le départ de joueurs clés ce serait difficile. En plus s'est ajoutée l'absence de notre pilier offensif. Notre équipe est très jeune et le manque d'expérience se paie cash, c'est l'histoire du match face à Kehlen! Nous étions menés après une mauvaise première mi-temps avec deux buts encaissés sur fautes individuelles. En deuxième, notre réaction a été positive, mais avec une absence d'efficacité qui nous a privés de revenir au score. Une très jeune équipe qui a la particularité d'être composée à 90% de joueurs de Vianden. Et ça, c'est notre fierté.» Vianden - Kehlen 1-3

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «Ce renversement de situation avec ce retour sur les talons de Steinsel est du mérite de mes joueurs. Je suis content d'avoir eu la chance d'entraîner cette équipe de Lorentzweiler 2017-2018. On a eu des hauts et des bas cette saison, mais aujourd'hui, le vrai visage de l'équipe apparaît. Une équipe de copains qui aiment travailler ensemble, se battent l'un pour l'autre, techniquement doués et physiquement au top. Et aujourd'hui, ils ont pris conscience de leurs qualités. Après le défaite à Bissen, j'ai demandé à mes joueurs de terminer ce championnat en beauté. Ils sont en train de le faire.» Mersch - Lorenzweiler 0-1

Johann Bourgadel (Junglinster): « Nous avons mis quelques minutes à rentrer dans le match car j'avais changé de schéma.  Après la demi-heure de jeu, Dylan Ferreira nous a mis sur les rails en ouvrant le score Puis Demir Mekic bien servi par Dylan Ferreira avant la pause a doublé l'avance. Romain Andres et Luka Cimbaljevic ont fait passer le score à 0-4. Demir Mekic a fini le travail grâce au remuant Théo Chiche. Au-delà du score, l'équipe a été sérieuse, comme depuis le début de saison, avec une présence de quasiment 25 joueurs à chaque entraînement. Mais je dois remercier aussi ma femme qui accepte la vie d'un footballeur. Le secret de la réussite: chaque joueur est comme un ami, je dirais même un petit frère! Nous savons tous quand on doit travailler et quand on peut s'amuser.»  Beggen - Junglinster 0-5

Adis Omerovic ( Wormeldange): «Victoire amplement méritée et le score aurait pu être plus sévère. Un bon début avec une ouverture du score dès la première minute par Mroch, à l'origine ensuite de deux passes décisives. Après 39 minutes nous marquons le 2-0, score à la mi-temps. Après le retour à 2-1 de Bertrange, nous avons répondu sur le coup avec le 3-1. Le match était alors sous contrôle avant le 4-1. Je tiens à souligner la très bonne réaction, après le bilan d'un point sur six. Notre objectif était de terminer dans les quatre à cinq premiers. Terminer au-dessus de cette quatrième place sera du bonus.»  Buts pour Wormeldange 1-0 Michal Mroch 1-0, 2-0 Tun Sinner, 3-1 Ben Polidori, 4-1, Davide Bonsignore. Wormeldange - Bertrange 4-1 

Claude Mangen (Weyler): «Excellente prestation contre un adversaire difficile avec une température lourde. Bien rentrés dans le match, nous nous sommes créé quelques très bonnes occasions dont une victorieuse par Kevin Hoffmann sur une belle frappe des 25 mètres. Cinq minutes plus tard Mondercange revient à la marque mais Rougeaux sur un super lob nous a redonné l'avantage. En deuxième mi-temps, nous avons souffert surtout physiquement mais l'équipe n'a jamais lâché et s'est créé d'autres bonnes occasions. Sur contre, Hoffmann après une belle préparation de Ainahi, marque encore. En résumé belle prestation de l'équipe. Chacun a donné son maximum et les joueurs ont montré une solidarité exemplaire. L'organisation a été bonne tout au long du match et nous n'avons laissé que peu d'occasions à un adversaire qui souvent marque comme il respire.» Weyler - Mondercange 3-1

Yannick Leroy (Schifflange): «Une victoire importante pour l'opération maintien. J'ai un groupe très jeune, discipliné et travailleur, des joueurs nombreux aux entraînements. Le problème était essentiellement mental. Il a fallu deux semaines pour que le groupe comprenne où je voulais les amener. La première mi-temps a été quasi parfaite avec le but de Buddy Triebel né en 1999. En seconde période nous avons eu une multitude d'occasions pour tuer le match , sans résultat. Un grand Yannick Sheer dans les buts a évité aussi l'égalisation. Fier de ce groupe composé de gamins et de joueurs de l'équipe B, qui font plus que du dépannage!»  Schifflange - Aspelt 1-0

Paul Hunnewald (Bissen): « Match très serré contre une équipe très bien organisée. Trois points importants en sachant que Steinsel ne lâche rien. Nous avons pris les commandes dès la première journée et sommes aujourd’hui à un pas de la montée. Après la descente la saison dernière, personne ne nous voyait jouer un rôle dans la lutte de la montée. L‘équipe a montré du caractère.»  Bissen - Bastendorf 2-1

Thomas Muller (Aspelt): «J'ai un gros coup de fatigue et de ras-le-bol. Je suis extrêmement déçu de la mentalité de nombreux joueurs. Ce dimanche, à Schifflange, je disposais d'à peine 13 éléments, y compris mon deuxième gardien et mon co-entraîneur qui se sont assis sur le banc. J'ai dû rappeler deux blessés pour compléter le banc. Au départ de la saison, le cadre était de 20 joueurs pour ensuite fondre sans cesse. Ma perception: un manque énorme de motivation . Mouiller le maillot, jusqu'au bout de la saison, ou avoir un minimum de respect pour un club que l'on a choisi ou plutôt signé mais aussi pour ses équipiers, est de moins en moins d'actualité. Je pense que de nombreux entraîneurs de division 1 ont le même souci. En cours de saison, j'ai essayé d'entretenir les liens, en organisant des activités extra-sportives comme barbecue etc... Aujourd'hui, la moyenne des présences aux entraînements est tombée en dessous de 10. Franchement, j'ai l'impression de perdre mon temps. Je dois cependant citer deux joueurs exemplaires: Admir Ramcilovic et Dejan Rafaelovic à la mentalité irréprochable. En plus, le comité se coupe en quatre et fait le maximum tout en respectant ses engagements.»  Schifflange - Aspelt 1-0




Sur le même sujet

Filipe Xavier Figueira: le réconfort après l'effroi
Dimanche, la rencontre Berbourg - Red-Black de Division 1 série 2, a été arrêtée à la 80e minute. Filipe Xavier Figueira venait de s'effondrer sur le terrain. Son état, peu rassurant à cet instant, a exigé son évacuation en hélicoptère.
Plus de peur que de mal pour Filipe Xavier Figueira, le capitaine du Red-Black.
Junglinster, premier champion au pays
Il n'est pas toujours nécessaire d'attendre le joli mois de mai pour voit fleurir les premières décisions dans les championnats. A la faveur de sa victoire ce dimanche à Beggen (5-0), Junglinster est assuré d'être champion et donc d'être promu.
La photo de famille après ce titre décroché ce dimanche.