Changer d'édition

Oliveira et Schifflange s’offrent une parenthèse enchantée
Sport 4 min. 08.04.2022
Football

Oliveira et Schifflange s’offrent une parenthèse enchantée

Schifflange s'est imposé au bout du suspense contre Canach en huitième de finale de la Coupe de Luxembourg.
Football

Oliveira et Schifflange s’offrent une parenthèse enchantée

Schifflange s'est imposé au bout du suspense contre Canach en huitième de finale de la Coupe de Luxembourg.
Photo: FC Schifflange
Sport 4 min. 08.04.2022
Football

Oliveira et Schifflange s’offrent une parenthèse enchantée

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Au cours d’une saison qui n’en finit plus de s’étirer, Schifflange a trouvé une façon de l’égayer en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe.

Schifflange a connu son quart d’heure de gloire warholien ce mercredi soir en huitième de finale de la Coupe de Luxembourg. Mené par Canach dès la quatrième minute, le club de Promotion d’Honneur n’a dû son salut qu’à une égalisation à la dernière minute du temps réglementaire avant de l’emporter aux tirs au but.


Henrique da Silva, jaune, FC Yellow Boys Weiler-la-Tour, et Mamadu Iaia Camara, UN Käerjéng 97. Football : FC Yellow Boys Weiler-la-Tour – UN Käerjéng 97, Promotion d'honneur.  Stade Am Dieltchen,  Weiler-la-Tour. Foto : Stéphane Guillaume
Un vestiaire rempli de souvenirs
La Coupe de Luxembourg oppose mercredi soir les équipes de Weiler et de Käerjéng. Les deux clubs comptent parmi eux des joueurs avec une certaine expérience.

De quoi renouer quelques heures avec son passé le plus glorieux qui l’a vu évoluer de façon éphémère en BGL Ligue à l’aube des années 2000.

André Oliveira est l’homme qui a gardé les Jaune et Vert sous perfusion en égalisant. «C’est nous qui avons marqué», dit-il modestement avant de raconter son but. «Je vois David partir à gauche et je décide de rentrer dans le jeu. J’hérite du ballon. Je contrôle du pied droit puis je frappe du gauche.»

  «J’ai pris mes responsabilités»  

Schifflange passera ensuite par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel puisqu’il ratera un penalty au bout des arrêts de jeu avant de conjurer le sort aux tirs au but. «Je n’ai plus l’habitude de les frapper mais je me suis proposé pour tirer le dernier», poursuit André Oliveira. «Glenn Protin, qui venait de manquer le sien dans le match, m’a dit qu’il le tirerait lui-même. Mais on s’est retrouvé sans premier tireur. Alors, j’ai pris mes responsabilités.»

Oliveira a lancé la joyeuse série schifflangeoise. La suite est une qualification au bout du suspense. De quoi apporter un peu de joie à un club qui traverse une saison compliquée. Il pointe à la dixième place et n’a plus vraiment d’objectif dans ce championnat.

«Celui de bien finir pour prendre la quatrième place. La saison prochaine, on doit jouer la montée. J’espère que le coach, Ismaël Bouzid, va rester car il fait du bon boulot», analyse le milieu offensif que l’on avait un peu perdu de vue avant son arrivée à Schifflange. «J’ai connu une seconde année compliquée à Mondorf en raison du Covid et d’un temps de jeu qui s’est réduit. J’ai pris ensuite quelques kilos mais Schifflange a cru en moi et j’ai adhéré de suite au projet», raconte le joueur de 25 ans.

Schifflange veut rester sur son nuage en Coupe de Luxembourg. Le tirage au sort effectué ce jeudi midi lui a réservé le Racing comme futur adversaire en quart de finale le mercredi 20 avril. «J’espérais retrouver mon ancien club de Käerjeng pour un duel entre les deux derniers clubs de Promotion d’Honneur, mais ce sera le Racing. Un club qui nous avait balayés en amical avant la saison avant que l’on ne perde que 0-2 lors de la trêve hivernale», ajoute André Oliveira.

Pas de quoi faire la fine bouche. Un quart de finale de Coupe de Luxembourg, ça ne se refuse pas!

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans une lettre ouverte adressée dimanche à la Fédération, les clubs critiquent les récentes décisions prises par l'organe faîtier du football grand-ducal. Notamment celle de faire disputer le championnat 2021-2022 de BGL Ligue avec un nombre impair de 15 équipes.
LFL, Letzebuerger Football Ligue, Podest, Zierbild, Schmuckbild, Ligaverband
/ Fussball, Ligapokal, Coupe de la Ligue,  LFL, Saison 2015-2016 / 31.07.2016 /
US Mondorf-les Bains - F91 Duedelingen / 
Stade Municipal, Ruemlingen /
Foto: Ben Majerus
Mathias Jänisch aurait souhaité une autre fin de saison pour son équipe de Differdange, mais à défaut de jouer le titre le défenseur international entend finir la saison en beauté. Il nous livre aussi ses pronostics pour la 24e journée de BGL Ligue.
Mathias Jänisch retrouve Dudelange ce dimanche, un club qui aurait aimé s'attacher ses services.
On entre dans le vif du sujet en Coupe de Luxembourg. Les seize dernières équipes vont s'expliquer samedi et dimanche. Les chocs Jeunesse - Dudelange et Progrès - Fola éclipsent les six autres duels, mais les raisons de ne rien manquer sont multiples. Tour d'horizon.
Jonathan Zydko vs Rodrigue Dikaba: à qui l'empire du milieu dimanche?