Changer d'édition

Noël Le Graët: enquête ouverte pour harcèlement sexuel
Sport 2 min. 17.01.2023
Justice

Noël Le Graët: enquête ouverte pour harcèlement sexuel

Le 11 janvier, Noël Le Graët a été «mis en retrait» de la présidence de la fédération par le comité exécutif.
Justice

Noël Le Graët: enquête ouverte pour harcèlement sexuel

Le 11 janvier, Noël Le Graët a été «mis en retrait» de la présidence de la fédération par le comité exécutif.
Photo: dpa
Sport 2 min. 17.01.2023
Justice

Noël Le Graët: enquête ouverte pour harcèlement sexuel

Une enquête pour harcèlement moral et harcèlement sexuel a été ouverte lundi à la suite du signalement pour «outrage sexiste» visant le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, a indiqué mardi le parquet de Paris.

(AFP) - Une enquête pour harcèlement moral et harcèlement sexuel a été ouverte lundi à la suite du signalement pour «outrage sexiste» visant le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, a indiqué mardi le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

Ce signalement a été effectué après le témoignage de Sonia Souid, agente de plusieurs sportifs internationaux français, recueilli par les auditeurs de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR), selon le quotidien Le Monde.


French Football Federation (FFF) President Noel Le Graet leaves the FFF headquarters after attending a hearing as part of a government audit of the federation in Paris, on January 10, 2023. - The French Sports Ministry has commissioned an audit of the French Football Federation to shed light on the body's managerial practices, amid accusations made against its president that he had mistreated employees at the federation and claims of sexual harassment. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP) / The erroneous mention appearing in the metadata of this photo by Christophe ARCHAMBAULT has been modified in AFP systems in the following manner: [leaves the FFF headquarters] instead of [leaves the French Sports Ministry]. Please immediately remove the erroneous mention from all your online services and delete it from your servers. If you have been authorized by AFP to distribute it to third parties, please ensure that the same actions are carried out by them. Failure to promptly comply with these instructions will entail liability on your part for any continued or post notification usage. Therefore we thank you very much for all your attention and prompt action. We are sorry for the inconvenience this notification may cause and remain at your disposal for any further information you may require.
Le Graët écarté, Diallo prend l'intérim à la tête de la FFF
Ses propos visant Zidane auront été ceux de trop: Noël Le Graët est «mis en retrait» de la Fédération française de football.

Sonia Souid a publiquement dénoncé la semaine dernière, auprès du quotidien L'Equipe et sur RMC, le comportement jugé sexiste de celui qui préside la FFF depuis 2011.

«Il m'a dit en tête-à-tête, dans son appartement, très clairement, que si je voulais qu'il m'aide, il fallait passer à la casserole», a-t-elle affirmé.

Évoquant ses rapports professionnels passés avec le patron du football français, elle explique avoir eu le sentiment «qu'à chaque fois, la seule chose qui l'intéresse, et je m'excuse de parler vulgairement, ce sont mes deux seins et mon cul».

Le 11 janvier, Noël Le Graët a été «mis en retrait» de la présidence de la fédération par le comité exécutif.

Sollicité samedi par l'AFP, le ministère des Sports avait précisé que la ministre Amélie Oudéa-Castéra avait été informée du signalement, conformément à la procédure, et qu'elle n'avait pas vocation à s'exprimer davantage sur le sujet.


(FILES) In this file photo taken on February 11, 2022 French football coach and former footballer Zinedine Zidane attends the inauguration of a digital health center in La Castellane neighbourhood in Marseille, southern France. - French football boss Noel Le Graet on January 9, 2023 apologised for what he dubbed his "clumsy remarks" about Zinedine Zidane's potential interest in coaching the France national team. Le Graet had quipped dismissively in an interview on French radio that he "wouldn't even have taken his call on the phone" when asked whether Zidane had rung him to express an interest in taking over as coach from Didier Deschamps. (Photo by CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)
«Zidane, je ne l'aurais même pas pris au téléphone»
Les propos du président de président de la Fédération française de football concernant Zinédine Zidance dimanche ont fait vivement réagir plusieurs stars de la planète football.

«Je viens de prendre connaissance avec étonnement d'un article du Monde faisant état de fuites sur le rapport provisoire en cours de préparation (de l'IGESR)», a réagi samedi de son côté Noël Le Graët dans une déclaration transmise à l'AFP, après la révélation du signalement dans le quotidien.

«A ce stade je ne connais ni les faits qui me sont reprochés ni les personnes qui en sont à l'origine», avait-il déclaré. «Plus généralement je m'étonne que des informations puissent être divulguées alors même que le rapport provisoire ne m'a pas encore été transmis et que je n'ai pas été en mesure de faire valoir mes observations sur celui-ci».

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).


Sur le même sujet