Changer d'édition

Niederkorn chute du podium, l'E. Käerjéng-Rodange repart de l'avant
Sport 16 6 min. 24.03.2019

Niederkorn chute du podium, l'E. Käerjéng-Rodange repart de l'avant

Gioia Fiorucci (Käerjéng) convoite le ballon sous le regard de la Wiltzoise Liziane Silva.

Niederkorn chute du podium, l'E. Käerjéng-Rodange repart de l'avant

Gioia Fiorucci (Käerjéng) convoite le ballon sous le regard de la Wiltzoise Liziane Silva.
Photo: Michel Dell’Aiera
Sport 16 6 min. 24.03.2019

Niederkorn chute du podium, l'E. Käerjéng-Rodange repart de l'avant

Vainqueur sur le fil, le Racing a consolidé sa deuxième place et a éjecté du podium son adversaire du soir, Niederkorn. Bettembourg et Junglinster ont enchaîné un quatrième succès. En Ligue 3, l'E. Käerjéng-Rodange a retrouvé la marche avant en distançant Wiltz.

Par Gérôme Henrionnet

Dans le match au sommet de la quinzième journée, ce sont les joueuses de la capitale qui en sortent gagnantes sur le score de 1-0. Sur un terrain difficile à jouer, la première mi-temps a été équilibrée et on ne distinguait pas une équipe supérieure à l’autre. 

En seconde période, avec plus de rythme, les visiteuses essayèrent d'imposer leur jeu mais elles ne parvenaient pas à mettre réellement en danger la défense du Racing. Le match a finalement tourné à l'avantage du Racing lorsque Sabrina Deda se voyait attribuer son deuxième carton jaune synonyme d'expulsion. Cette supériorité numérique permettait aux locales de prendre l'avantage à la 85e minute et de le conserver jusqu'au terme de la partie.

Bettembourg tout en maîtrise

Même sans être flamboyant dans le jeu, Bettembourg engrange les victoires. Après le succès de la semaine passée face au Racing, les partenaires d'Amelle Albrand devaient faire face à une autre équipe du haut classement, l'E. Wormeldange-Munsbach-CSG. 

Habituées à ce genre de match, les visiteuses se montraient dès l’entame du jeu les plus dangereuses. A la 20e, Kate Thill centrait pour Océane Testard, qui enchaînait amorti poitrine, frappe du pied gauche dans la surface de réparation (0-1). A peine l'engagement donné, Océane Testard récupérait le ballon et trouvait d'une belle ouverture Kate Thill lancée. Le centre de la jeune joueuse bettembourgeoise arrivait dans les pieds d'Anouchka Besch qui poussait la balle au fond des filets (0-2, 21e). Sans trop d'inspiration offensive, l'E Wormeldange-Munsbach-CSG ne parvenait pas à revenir dans la partie et se faisait même punir une troisième fois sur un lob malicieux de Sabrina Dukovski (0-3, 85e).

Junglinster enchaîne,  Rosport neutralise Mamer

Pour Fernando Da Silva, l'entraîneur de l'E. Itzig-CeBra, il y a eu deux matchs dans le même match. «Nous avons subi toute la première mi-temps, Junglinster gagnait la plupart des duels. Nous avons eu du mal à nous adapter à leur 3-5-2. En seconde période après quelques changements nous avons été plus agressifs et lorsque Junglinster est revenu à un système avec quatre défenseurs nous avons pu reprendre notre 4-3-3, ce qui a complètement changé la physionomie du match.»

Malheureusement pour les visiteuses cette bonne deuxième période n'aura pas suffi pour repartir de Junglinster avec un bon résultat. En effet avec une réalisation de Sara Olivieri, les coéquipières de Jessica Birkel l'emportent sur le plus petit des scores (1-0, 75e).

En se déplaçant à Mamer, l’objectif des joueuses de l'E. Rosport-USBC-Christnach était de repartir avec minimum un point. En première période, Melody Laurent avait ouvert le score sur penalty pour les locales. Plus entreprenantes en seconde mi-temps avec un bloc équipe plus haut et plus agressif, les visiteuses égalisaient grâce à une tête pleine lucarne de Carol Mohr.

Malgré une domination, Mamer n'est jamais parvenu à faire la différence et concède le nul face à de courageuses Rosportoises (1-1). Depuis la reprise du championnat, Ell n'avait pas encore gagné un seul match. En recevant Larochette, les joueuses de Paul Wilwerding n'ont pas mis beaucoup de temps pour retrouver le goût à la victoire. En effet, grâce à un doublé d'Andrei Faria Dos Santos (6e et 45e) et un but de Vania Nogueira Marques, elles menaient déjà 3 à 0 à la pause. En seconde période Ell rajoutera deux nouvelles réalisations tandis que Larochette réduira la marque. Score final 5-1.

VESTIAIRES

Chrëscht Schartz (E. Rosport-USBC-Christnach): «La mentalité de l’équipe était très bonne. Les joueuses ont fait le nécessaire pour revenir à 1-1. Avec ce résultat je suis content, maintenant nous sommes lancés, nous sommes dans de bonnes dispositions pour les prochains matchs. Je souhaite garder cette dynamique même si je dois modifier mon équipe chaque week-end.»

Steve Senisi (Niederkorn): «Nous ne méritons pas de perdre, un match nul aurait été plus équitable. Nous perdons Amy Thompson après seulement 25’. Le match était âpre et ce n’était vraiment pas beau à voir jouer car le terrain ne nous permettait pas de pratiquer un bon football. Nous étions bien en place et nous avons eu l’occasion d’ouvrir le score dès l’entame de la seconde période. Malheureusement nous encaissons un but anodin.»

Mandy Duprel (E. Käerjéng-Rodange): «Nous avons eu du mal à entrer dans le match. Nous avons bien joué mais nous sommes encore trop inefficaces dans la zone de vérité. Notre victoire est méritée mais nous devons faire mieux notamment dans la qualité des passes qui ce soir étaient trop approximatives.»

Jean-Pierre Nicolas (Wiltz): «Une défaite de plus mais l'E. Käerjéng-Rodange était beaucoup plus forte que nous. Nos joueuses se sont battues du début jusqu'à la fin. Nous voyons bien qu’il y a cette volonté de vouloir jouer au football, de se battre mais malheureusement notre cadre est un petit peu trop juste. Nous ne sommes pas assez nombreux pour avoir une réelle concurrence et lorsqu'il y a des absentes je le paie très cher.»

Jean-Pierre Nicolas, le coach du FC Wiltz, compose avec les moyens du bord.
Jean-Pierre Nicolas, le coach du FC Wiltz, compose avec les moyens du bord.
Photo: Michel Dell'Aiera

L'AFFICHE

Bettembourg-Junglinster. Les deux derniers champions de ligue 1 se rencontreront samedi prochain pour le compte de la 16e journée. En plus de voir s’opposer le leader au troisième, ce match peut permettre en cas de victoire de Bettembourg de sceller quasi définitivement le titre de champion 2018-2019.

Ligue 2: Diekirch inarrêtable

Victorieux 8-3 de Hesperange avec des doublés de Melissa Gonçalves Pinto, de Carolina Speller, de Joana Lourenco et des buts d'Ashley Delgado et d'Alexia Magalhaes, Diekirch s'ouvre une voie royale vers l'accession à la Ligue 1. Du côté de Hesperange, avec un point pris sur seize possibles, rien ne va plus.

Mis à part Diekirch, les bonnes opérations de cette quinzième journée sont à mettre à l'actif du Fola qui conforte sa place de deuxième après sa victoire 2-0 sur l'E. CeBra-Itzig II et de l'E. Differdange-Luna vainqueur 2-7 à Vianden qui chipe la troisième place à Hesperange.

L'E. Pratzerthal-Grevels, en l'emportant 0-1 à Ell, s'éloigne de la zone de relégation tandis que l'E. Aspelt-Remich-Bous avec son bon match nul 0-0 contre Bettembourg reste dans la course pour le maintien sans passer par les barrages.

Ligue 3: le quatuor de tête impérial

Comme la semaine dernière, les quatre équipes de tête gagnent. Le leader bertrangeois s'est imposé 3-1 à l'E. Uelzechtdall.  Son dauphin, l'Union Mertert-Wasserbillig, a battu Merl-Belair 6-2, Diekirch II et Pfaffenthal-Weimerskirch ont écrasé tous les deux sur le score de 8-0 Larochette et le Fola II. 

Dans le match entre le cinquième et le sixième, Pétange et l'E. Hosingen-Norden n'ont pas pu se départager et se sont quittés sur le score de deux buts partout. 

Dans un match à sens unique et grâce à des réalisations de Gioia Fiorucci (39e), Paola Barboni (57e), Daniela Mieden (83e) et d'un but contre son camp de Celia Gaul, l'E. Käerjéng-Rodange coaché par Jeff Besch, a gagné 4-0 à domicile face à Wiltz. Rumelange s'est facilement imposé contre Ell sur le score de 6-0.



Sur le même sujet

Rosport se donne un peu d’air, Junglinster glisse lentement
Avec cinq points d’avance sur Niederkorn, Bettembourg reste au sommet du classement de Ligue 1 tandis que Junglinster a subi sa deuxième défaite consécutive. Dans la lutte pour le maintien, Rosport se donne un peu d’air en gagnant contre Larochette.
L'Entente Rosport/USBC/Christnach n'a pas fait dans la demi-mesure contre Larochette.
Dames: la bonne affaire pour Wincrange et Niederkorn
En l’emportant 3-0 face à l’Entente Wormeldange/Munsbach/CSG, Bettembourg renforce sa première place. Derrière le leader, ça se bouscule au portillon puisque seulement trois points séparent Niederkorn, deuxième, et Wormeldange, sixième.
L'égalisation de Wincrange à Schifflange est signée Pia Berscheid. Les Nordistes repartiront avec les trois points.
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2