Changer d'édition

Neuvième journée en Division 3: Match interrompu à Schouweiler, Clervaux relève la tête
Sport 33 4 min. 28.11.2017

Neuvième journée en Division 3: Match interrompu à Schouweiler, Clervaux relève la tête

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Privé de son numéro dix et de ses deux gardiens, Clervaux, modeste huitième de classe et antépénultième, n’a pas fait une croix sur les barrages. Le Claravallis a partagé l’enjeu avec Wilwerwiltz (2-2), dans une Série 1 où Perlé conforte son leadership. En série 2, le match entre Schouweiler et Echternach a été arrêté à la 88e minute.

Privé de son numéro dix et de ses deux gardiens, Clervaux, modeste huitième de classe et antépénultième, n’a pas fait une croix sur les barrages. Le Claravallis a partagé l’enjeu avec Wilwerwiltz (2-2), dans une Série 1 où Perlé conforte son leadership. En série 2, le match entre Schouweiler et Echternach a été arrêté à la 88e minute. Christnach-Waldbillig a inscrit cinq buts en huit journées.

Par Vincent Lommel

Humilié 10-2 par Bourscheid le 22 octobre, Clervaux n’a pas sombré depuis cette claque. Au contraire, le comité clervallois a maintenu sa confiance aux deux entraîneurs en place, Andrez Jaworucki et Jakub Koltunski. «Absolument. Nous n’avons jamais envisagé les licencier», assure le président, François Kler. «Une réunion fructueuse a permis de retrouver la sérénité.»

Sportivement, le Claravallis affiche un bulletin de quatre points sur neuf - défaite 1-4 à Rambrouch, succès 4-1 contre Folschette et match nul 2-2 (buts de Koltunski et Viegas) face à Wilwerwiltz - qui lui permet de continuer à rêver de la troisième place, synonyme de barrage pour l'accession en D2. Il reste toutefois à résorber un retard de… dix points sur Grevels (3e). Un gouffre.

«Tout peut aller vite en football, mais, je l’accorde, le chemin est long», sourit l’homme fort de Clervaux. Le bilan, largement insuffisant, de 7 points sur 24 s’explique. «Les deux gardiens, Sergio Vegas et Helder Guerra, sont blessés. Alex Philipps, défenseur, dépanne au but. Il se débrouille, mais ce qu’on gagne d’un côté, on le perd de l’autre. L’effectif n’est pas pléthorique.»

La suspension pour cinq rencontres du meneur de jeu, Christophe Fernandes, est un  autre coup dur. Il sera de retour au mois de… mars. Perlé, Rambrouch et Grevels occupent les trois premiers rangs de la Série 1.

Match arrêté à Schouweiler

En Série 2, le choc au sommet entre Schouweiler (2e, 17 pts) et Echternach (1er, 18 pts) n’est pas allé à son terme. L’homme en noir, Serge André, a sifflé le coup de sifflet final prématurément, à la... 88e minute, au moment où le Daring venait d'inscrire le but du 2-1 en sa faveur. A cet instant, plusieurs personnes du banc sont entrées sur le terrain, alors que l'arbitre a spécifié dans son rapport un envahissement de la pelouse de la part de personnes... extérieures à la feuille de match. Il a alors sifflé les trois coups... finaux d'une partie tronquée.

«Le comité et l’entraîneur de Schouweiler ont pris la décision de ne donner aucun commentaire. Une décision doit être prise par le tribunal de la FLF», explique le délégué et dirigeant de l'Etoile Sportive, Christophe Winandy.

Au classement de la Série 2, Clemency et Kopstal sont troisièmes ex-aequos. La lanterne rouge Dalheim (10e) a décroché son troisième point (3-3 contre Brouch), tandis que Christnach-Waldbillig (8e) continue à éprouver les pires difficultés à marquer: cinq buts marqués en 720 minutes, soit un toutes les 144 minutes.

Ils ont dit

Victor da Conceiçao (entraîneur et vice-président de Beckerich): «Le score de 2-1 en faveur de Perlé était acquis au repos. Je peste sur le but du 2-1, tant nous avons manqué de concentration sur cette phase de jeu: un cadeau offert à l’adversaire. Nous avons dominé le deuxième acte, avons tiré sur la transversale et le poteau, et nous avons aussi perdu trois face-à-face avec le gardien de Perlé. Quelle insigne malchance! Mais Perlé aurait aussi pu marquer. Avec une présence de huit à dix joueurs aux entraînements, il n’est pas facile de travailler. Je ressens beaucoup de solidarité dans le groupe.» Beckerich - Perlé 1-2

Aldin Mustic (Wilwerwiltz): «L’égalisation tardive (81e) de Clervaux constitue une déception, car mon équipe méritait d’empocher les trois points»
Aldin Mustic (Wilwerwiltz): «L’égalisation tardive (81e) de Clervaux constitue une déception, car mon équipe méritait d’empocher les trois points»
Photo: Serge Daleiden

Aldin Mustic (entraîneur de Wilwerwiltz): «On a effectué une très bonne première mi-temps, mais sans, malheureusement, trouver l’ouverture. Clervaux fait 1-0 sur penalty. Dès la reprise, nous avons haussé le rythme. Gilles Schmitz (50e) égalise, et Michel Arend (68e) nous permet de mener au score. L’égalisation tardive (81e) de Clervaux constitue une déception, car mon équipe méritait d’empocher les trois points.» Clervaux - Wilwerwiltz 2-2

Janusz Pruchenski (entraîneur de Christnach-Waldbillig): «Malgré la défaite 0-2 face à Clemency, je suis satisfait des garçons. Ils ont affiché un très bon état d’esprit, tout en montrant qu’ils savent jouer au football. Nous avons seulement inscrit cinq buts depuis le début de la saison. Je suis conscient de cette lacune. Ceci s’explique par la jeunesse de l’effectif. Passer de la catégorie des juniors à celle des seniors requiert un temps d’adaptation.» Christnach-Waldbillig - Clemency 0-2

Gilles Wagner (entraîneur de Kopstal): «La victoire 2-0 face à Gasperich est méritée. Millilo et L. Thimmesch avaient rapidement trouvé la faille (14 et 23e). Nous aurions dû faire 3-0. Chapeau au groupe qui progresse et s’entraîne volontiers sans rechigner.» Kopstal - Tricolore Gasperich 2-0


Sur le même sujet

Wincrange se donne de l'air, Itzig s'affirme à la troisième place
En division 1, Mersch a perdu trois points importants en haut de la hiérarchie de la série 1. En série 2, Weiler, après avoir frôlé l'exploit est écarté de la lutte pour la deuxième place. En division 2, Koerich a été freiné. Merl et le Luna Oberkorn font la mauvaise affaire.
Alfredo Pereira (AS Wincrange) s'apprête à tacler Ken Stockreiser (Alliance Äischdall). Les Nordistes ont vendu crânement leur peau.
Division 3: Schouweiler au forceps, Perlé cartonne
La troisième journée en Division 3 indique les premières tendances. En série 1, Perlé marque facilement. Wilwerwiltz est fragile en défense. En série B, Echternach a perdu sur tapis vert son match arrêté contre Kopstal à la suite de la décision de la FLF (3-0).
Bob Erpelding et Schouweiler (en vert) ont émergé d'une courte tête face au FC Schengen de Nick Bartl.
Football / Division 3: Bourscheid accable Brouch
En série 1, Grevels s'affirme à la place de barragiste. En battant Brouch en série 2, Bourscheid a fait le travail pour Schouweiler et Koerich/Septfontaines alors qu'en série 3, Noertzange trébuche à Ehlerange.