Changer d'édition

NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut
Sport 3 min. 05.02.2017 Cet article est archivé

NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut

Record de victoires en NBA pour Gregg Popovich (Spurs).

NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut

Record de victoires en NBA pour Gregg Popovich (Spurs).
Photo: USA Today Sports
Sport 3 min. 05.02.2017 Cet article est archivé

NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Gregg Popovich a décroché samedi face à Denver (121-97) sa 1128e victoire à la tête de San Antonio, nouveau record pour un entraîneur NBA, tandis que LeBron James, impérial face aux Knicks (111-104), a dépassé le seuil des 28.000 points.

(AFP) - Gregg Popovich a décroché samedi face à Denver (121-97) sa 1128e victoire à la tête de San Antonio, nouveau record pour un entraîneur NBA, tandis que LeBron James, impérial face aux Knicks (111-104), a dépassé le seuil des 28.000 points.

Tout un symbole: Popovich est entré dans l'histoire de la NBA grâce à deux joueurs emblématiques des Spurs, Tony Parker et Manu Ginobili.

Le meneur français et l'arrière argentin avec qui «Pop» a remporté quatre de ses cinq titres NBA, ont marqué chacun 18 points en retrouvant la diabolique efficacité de leur période dorée.

Parker qui n'avait marqué qu'un seul point jeudi contre Philadelphie, a réussi un sans-faute au tir (8 sur 8) et ajouté quatre passes décisives et trois interceptions, le tout en seulement 23 minutes de présence sur le parquet!

Ginoboli, 39 ans, a inscrit lors des deux premières périodes quatre paniers à trois points. «C'était comme au bon vieux temps, il était en état de grâce», a admiré Parker, son cadet de cinq ans. «C'était un match important à gagner, on était sérieux pendant toute la rencontre. A nous de continuer dans cette voie à l'extérieur», a-t-il espéré.

«Rodeo trip»

Les Spurs, 2e de la conférence Ouest (39 v-11 d), vont en effet entreprendre leur traditionnel et éprouvant «Rodeo trip» de février, huit matches de suite à l'extérieur en raison de l'indisponibilité de leur salle mobilisée pour le rodéo de San Antonio.

Ils ne comptent plus «que» quatre victoires de retard sur Golden State qui est tombé à Sacramento après prolongation (109-106).

Les Warriors qui disputaient leur troisième match en quatre jours, ont passé une mauvaise soirée à l'image de Kevin Durant, limité à dix points et resté muet durant les dix dernières minutes, une première dans sa carrière.

Steve Kerr, leur entraîneur, a été exclu lors de la 4e période pour contestation et Draymond Green s'est blessé à un genou. Seuls Stephen Curry et Klay Thompson ont joué à leur niveau avec respectivement 35 et 26 points, mais ils n'ont pas pu empêcher Sacramento de les battre pour la première fois depuis mars 2013.

Comme souvent lorsqu'il est à New York, LeBron James a fait le show au Madison Square Garden. La superstar de Cleveland LeBron James a signé sa dixième victoire de suite (111-104) dans la mythique salle des New York Knicks avec ses 32 points et 10 passes décisives.

Miami et Washington enchaînent 

«King James» est devenu le 8e joueur de l'histoire, le plus jeune aussi, à dépasser le chiffre symbolique des 28.000 points marqués. Les Knicks ont concédé leur 30e défaite de la saison et sont 11e à l'Est, mais restent à portée des play-offs.

Miami, catastrophique en début de saison, a décroché contre Philadelphie (125-102) sa dixième victoire consécutive, une première depuis plus de trois ans. Hassan Whiteside a martyrisé les Sixers avec ses 30 points et 20 rebonds.

Malgré sa belle série, Miami n'occupe que la 12e place de la conférence Est avec 21 victoires et 30 défaites.

Philadelphie, privé depuis huit matches de son pivot camerounais Joël Embiid, blessé à une cheville, est retombé à la 14e place (18 v-32 d).

Autre équipe en grande forme, les Washington Wizards qui ont aligné une seizième victoire de suite dans leur salle, face à La Nouvelle-Orléans (105-91).

Grâce à cette 14e victoire en seize matches, les Wizards sont désormais 3e de la conférence Est et attendent de pied ferme LeBron James et ses Cavaliers pour un duel qui s'annonce explosif lundi.


Sur le même sujet

NBA: Golden State écrase Miami, Houston enchaîne
Le champion NBA en titre Golden State a attendu la 3e période pour submerger Miami 123 à 95 dimanche, tandis que Houston, porté par James Harden, n'a laissé aucune chance aux Lakers devant leur public (118-95).
Stephen Curry et les Golden State Warriors ont remporté leurs trois derniers matches en déplacement.
Basket / Finale NBA: Cleveland asphyxie Golden State
La blessure de Kyrie Irving devait avoir sonné le glas des chances de Cleveland lors de la finale 2015, mais les Cavaliers de LeBron James ont fait mentir leurs détracteurs en surprenant Golden State dans sa salle dimanche.
Les Cavs s'y mettent à deux pour contrer Klay Thompson. La prolongation a souri à James et ses coéquipiers.