Changer d'édition

NBA: Golden State: Steve Kerr revient et prend le large
Sport 05.06.2017 Cet article est archivé

NBA: Golden State: Steve Kerr revient et prend le large

«Il fallait que je revienne, car nos statistiques sont vraiment mauvaises, l'équipe est en train de s'écrouler, il fallait que j'empêche le navire de couler», avait plaisanté Steve Kerr de retour après avoir manqué les onze précédents matches de son équipe.

NBA: Golden State: Steve Kerr revient et prend le large

«Il fallait que je revienne, car nos statistiques sont vraiment mauvaises, l'équipe est en train de s'écrouler, il fallait que j'empêche le navire de couler», avait plaisanté Steve Kerr de retour après avoir manqué les onze précédents matches de son équipe.
Photo: AFP
Sport 05.06.2017 Cet article est archivé

NBA: Golden State: Steve Kerr revient et prend le large

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Golden State a dominé pour la deuxième fois en quatre jours le champion en titre Cleveland 132 à 113 dimanche lors de la finale NBA.

(AFP) - Golden State a dominé pour la deuxième fois en quatre jours le champion en titre Cleveland 132 à 113 dimanche lors de la finale NBA.

Les Warriors mènent deux victoires à zéro face aux Cavaliers et n'ont plus besoin que de deux succès pour décrocher le titre NBA, mais les deux prochains matches, mercredi et vendredi, auront lieu à Cleveland.

Golden State, toujours invaincu depuis le début des play-offs, a signé sa 14e victoire de suite, nouveau record dans l'histoire de la NBA.

Contrairement au premier match où Cleveland a rapidement perdu pied, LeBron James et ses coéquipiers ont posé plus de problèmes aux Warriors, avant de craquer en quatrième période.

Ils ont mieux débuté la rencontre que Golden State et ont compté rapidement six points d'avance, mais Stephen Curry et Kevin Durant ont relancé sans mal leur équipe.

Golden State, passé en tête après quatre minutes de jeu, a toujours fait ensuite la course en tête, mais Cleveland, pourtant distancé de 12 points en deuxième période, n'a pas abdiqué.

LeBron James, auteur de son huitième «triple double» en finale (trois catégories de statistiques à dix unités et plus, 29 points, 11 rebonds, 14 passes décisives), record de Magic Johnson égalé, a ramené son équipe à un point (59-58) peu avant la pause.

Mais Golden State, dirigé à nouveau par Steve Kerr, absent pour les onze précédents matches, car souffrant, n'est pas la meilleure équipe NBA pour rien.

La franchise d'Oakland, grâce à Curry (32 pts), Durant (33 pts) et Thompson (22 pts), n'a jamais paniqué, même quand Cleveland est encore revenu à quatre points (86-82).

Elle a définitivement distancé les champions en titre durant la dernière période et a pu terminer la rencontre en roue libre en laissant ses stars se reposer.    


Sur le même sujet

Finale NBA: Golden State à une victoire du titre
Pour la première fois dans cette finale 2017, Cleveland a justifié son statut de champion en titre mercredi devant son public, mais cela n'a pas suffi à déstabiliser Golden State, vainqueur 118 à 113 et tout proche d'un deuxième sacre en trois ans.
Kevin Durant s'est encore montré à son avantage en inscrivant 31 points.
NBA: Golden State asphyxie d'entrée Cleveland
Golden State n'a laissé aucune chance au champion en titre Cleveland, rapidement submergé par le duo Kevin Durant-Stephen Curry et dominé 91 à 113 dans le premier match de la finale 2017, jeudi à Oakland.
Jun 1, 2017; Oakland, CA, USA; Golden State Warriors forward Kevin Durant (35) dunks against the Cleveland Cavaliers during game one of the 2017 NBA Finals at Oracle Arena. Mandatory Credit: Marcio Ezra Shaw/Pool Photo via USA TODAY Sports