Changer d'édition

NBA: Golden State écrase Miami, Houston enchaîne
Sport 3 min. 04.12.2017 Cet article est archivé

NBA: Golden State écrase Miami, Houston enchaîne

Stephen Curry et les Golden State Warriors ont remporté leurs trois derniers matches en déplacement.

NBA: Golden State écrase Miami, Houston enchaîne

Stephen Curry et les Golden State Warriors ont remporté leurs trois derniers matches en déplacement.
Photo: AFP
Sport 3 min. 04.12.2017 Cet article est archivé

NBA: Golden State écrase Miami, Houston enchaîne

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le champion NBA en titre Golden State a attendu la 3e période pour submerger Miami 123 à 95 dimanche, tandis que Houston, porté par James Harden, n'a laissé aucune chance aux Lakers devant leur public (118-95).

(AFP) - Le champion NBA en titre Golden State a attendu la 3e période pour submerger Miami 123 à 95 dimanche, tandis que Houston, porté par James Harden, n'a laissé aucune chance aux Lakers devant leur public (118-95).

Encore blessé à un doigt, Stephen Curry a vite trouvé les bons réglages face au Heat malgré son bandage: il a marqué 16 points en première période pour un total de 30. Mais c'est dans le 3e quart-temps que le double meilleur joueur de NBA (MVP), bien épaulé par Kevin Durant (24 pts) et Klay Thompson (19 pts), a fait les plus gros dégâts.

Ses Warriors ont marqué 37 points et limité leurs adversaires à seulement 17 unités. Résultat, le match serré jusque-là, malgré l'absence de Hassan Whiteside côté Miami, était plié avant même le début de la dernière période et Golden State avait en poche sa 18e victoire en 24 matches.

«Ces derniers matches, l'équipe a pris la direction des opérations dans le 3e quart-temps, j'aime bien ça. On hausse notre niveau en défense, on enchaîne les points et cela fonctionne bien», s'est félicité Steve Kerr, l'entraîneur des Warriors.

Seule contrariété, l'exclusion de Shaun Livingston dès le 2e quart-temps, après une discussion très animée avec l'un des arbitres.

Les Warriors, vainqueurs de leurs trois derniers matches, tous à l'extérieur, doivent encore se rendre à La Nouvelle-Orléans, Charlotte et Détroit, avant de regagner Oakland.

Ils sont 2e de la conférence Ouest (18 v-6 d), mais n'arrivent pas à revenir sur Houston (18 v-4 d). Et pour cause, James Harden et ses coéquipiers sont irrésistibles: ils ont remporté leurs six derniers matches en déplacement avec un écart minimum de 15 points, du jamais-vu en NBA.

San Antonio ménage ses stars

Harden a marqué 36 points et Chris Paul, pour son retour à Los Angeles depuis son départ des Clippers, en ajouté 21. Houston a bien été aidé par la fébrilité des Lakers (20 ballons perdus, 38,1% au tir), en particulier de leur meneur Lonzo Ball, limité à deux points (0 sur 4 au tir).

«Houston est à mes yeux l'équipe qui produit actuellement le meilleur basket de NBA, c'est vraiment une bonne équipe», a rappelé Luke Walton, l'entraîneur des Lakers.

Le troisième grosse écurie de la conférence Ouest, San Antonio, s'est inclinée à Oklahoma City (90-87), mais son entraîneur Gregg Popovich avait décidé de laisser au repos LaMarcus Aldridge, Tony Parker, Rudy Gay et Manu Ginobili, tandis que Kawhi Leonard est toujours indisponible.

Russell Westbrook a ajouté un «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) à son palmarès personnel avec 22 points, 10 rebonds et 10 passes. «Le plus important est cette victoire, rien n'est jamais acquis d'avance dans ce Championnat», a noté le MVP de la saison 2016-17.

OKC reste 9e (10 v-12 d), juste devant les Clippers (10e, 8 v-14 d) qui se sont inclinés à Minneapolis 112 à 106 malgré les 30 points d'Austin Rivers. Jimmy Butler a marqué 33 points et Minnesota continue de surprendre (5e, 14 v-10 d).

A l'Est, les New York Knicks, privés de Kristaps Porzingis et de Tim Hardaway Jr, ont chèrement vendu leur peau au Madison Square Garden, mais se sont inclinés 105 à 100 face à Orlando, emmené par Evan Fournier (20 pts) et Nikola Vucevic (34 pts).


Sur le même sujet

Divine surprise pour les Lakers, frayeur pour LeBron James
Un cadeau empoisonné pour les Lakers? La franchise californienne a écrasé le double champion en titre Golden State 127 à 101 dans sa salle mardi lors du "Christmas Day", mais a vu sa superstar LeBron James rejoindre les vestiaires en boitant.
LeBron James s'envole puis s'écrasera un peu plus tard, terrassé par une blessure que les Lakers espèrent pas trop grave.
NBA: Golden State asphyxie d'entrée Cleveland
Golden State n'a laissé aucune chance au champion en titre Cleveland, rapidement submergé par le duo Kevin Durant-Stephen Curry et dominé 91 à 113 dans le premier match de la finale 2017, jeudi à Oakland.
Jun 1, 2017; Oakland, CA, USA; Golden State Warriors forward Kevin Durant (35) dunks against the Cleveland Cavaliers during game one of the 2017 NBA Finals at Oracle Arena. Mandatory Credit: Marcio Ezra Shaw/Pool Photo via USA TODAY Sports
NBA: Popovich dans l'histoire, James toujours plus haut
Gregg Popovich a décroché samedi face à Denver (121-97) sa 1128e victoire à la tête de San Antonio, nouveau record pour un entraîneur NBA, tandis que LeBron James, impérial face aux Knicks (111-104), a dépassé le seuil des 28.000 points.
Record de victoires en NBA pour Gregg Popovich (Spurs).