Changer d'édition

Mühlenbach et Rodange virent en tête, le Swift éjecte Käerjéng du podium
Sport 4 min. 21.10.2018

Mühlenbach et Rodange virent en tête, le Swift éjecte Käerjéng du podium

Amine Merdjett prend le meilleur sur Nabil Benhamza. Le Swift s'est replacé dans la course à la montée.

Mühlenbach et Rodange virent en tête, le Swift éjecte Käerjéng du podium

Amine Merdjett prend le meilleur sur Nabil Benhamza. Le Swift s'est replacé dans la course à la montée.
Photo: Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 21.10.2018

Mühlenbach et Rodange virent en tête, le Swift éjecte Käerjéng du podium

Wiltz s'impose dans les arrêts du jeu

La huitième journée a débuté samedi avec la victoire de Bissen 5-1 sur Wormeldange qui reste dernier de classe. A l’autre extrémité du classement, Kaërjéng recule à la… quatrième place après son revers 3-2 au Swift de Dan Theis qui monte sur le podium. Rodange et Mühlenbach ont fait le job.

Par Vincent Lommel

Une journée ensoleillée pour les uns, maussade pour les autres. La huitième journée voit Käerjéng céder du terrain au duo Rodange-Mühlenbach. Le FC Rodange a surclassé 4-1 Erpeldange, (anté)pénultième en compagnie de Mamer défait 2-0 à l’US Esch. Mené 1-0 dès la 5e minute par Canach, Mühlenbach remercie Erragui et Cosic qui lui permettent de renverser la vapeur (2-1). Un quatrième succès de rang synonyme de place au sommet de la hiérarchie, confirmant par la même occasion ses ambitions à jouer un rôle intéressant cette saison.

Le Swift surprend Käerjéng

Suite au départ de Serge Wolf parti rejoindre Cyril Serredszum au Progrès Niederkorn, le comité du Swift a choisi de confier la direction de son équipe fanion à l’inoxydable Dan Theis. A quelques mètres de lui, une autre connaissance du microcosme du ballon rond grand-ducal, Roland Schaack. Le Swift et Kaërjéng s’affrontaient au Holleschbierg pour un match au parfum de BGL Ligue que, le plus vite sera le mieux, les deux clubs aspirent à retrouver.

Sur la pelouse, Benhamza avait épaté la galerie en «enroulant» à la perfection (1-0, 12e). La joie n'a duré que quatorze minutes, le temps à Merdjett Yahia - préféré en attaque à Dauphin - d’égaliser (1-1, 26e). Balle au centre. La reprise victorieuse de la tête de Diallo (2-1, 43e) obligeait le Swift à prendre des risques comme le confirmait la montée au jeu de Dauphin. Soixante secondes plus tard, le numéro onze rétablissait la parité (2-2) avant de louper l’immanquable. Ce n’était pas grave. Le visiteur Nabil Benhamza allait, malgré lui, être sur la trajectoire d’un ballon dégagé par Hess et ainsi tromper son propre gardien, l’infortuné Weiland. La défaite était inscrite. Revenu de loin, le Swift Hesperange monte sur le podium. Signé Dan Theis.

Mertert-Wasserbillig maintient le cap, Wiltz s’impose in extremis

Mertert possède en Burak Sözen un élément attaquant de qualité. Et ce dimanche, il était dans un bon jour en signant un triplé. Buchheit confortera le succès de ses couleurs 4-1 au détriment de Sandweiler. Le club de la Sûre occupe la quatrième place en compagnie de Käerjéng. Wiltz était dans le trente-sixième dessous au terme du premier acte. Junglinster menait 2-0 grâce à Chiche (3e) et Laouira (45+4) mais ne se doutait pas de la suite du scénario. Keita, un but contre son camp et le même Keita dans les arrêts de jeu  (90+4) envoient Wiltz au septième ciel (3-2). Second revers de rang pour la Jeunesse contrainte à rentrer dans le rang.

Ils ont dit

Paul Hunnewald (entraîneur de Bissen): «Une victoire importante! Après deux défaites consécutives, nous avions l’obligation de réagir. Ce fut le cas. Les joueurs ont fait preuve d’engagement, de discipline en première mi-temps (3-0). Je déplore un relâchement dès la reprise. Wormeldange a fait 3-1 et sans une superbe parade du gardien, c’était 3-2. Tout est bien qui finit bien. 5-1 est un score à peine forcé.»

Nicolas Fernandes (joueur de Käerjéng): «Je suis sorti par mesure de prudence. Je souffre d’une inflammation au tendon et quand tu ne sais plus poser le pied, c’est autant quitter l’aire de jeu. Que dire? On mène deux fois au score (1-0, 2-1) et les deux fois on ne tient pas cet avantage. Notre équipe, qui est incapable de maîtriser les temps faibles, manque d’agressivité défensive mais aussi offensive. Il faut corriger le tir. La saison est longue. N’empêche, on doit retenir les leçons de la saison passée où nous étions premiers de classe à la trêve des confiseurs avant l’issue que chacun sait.»

Johann Bourgadel (entraîneur de Junglinster): «Nous menions 2-0 et avions le match parfaitement en mains. Dos au mur, Wiltz a repris avec quatre attaquants. Ce changement de tactique a ennuyé mes joueurs qui ont encaissé le but fatidique dans les arrêts de jeu. L’audace wiltzoise a fini par payer. Je prends une grosse claque. Je ne suis pas abattu.»

Battus à Hesperange, Julien Hornuss et l'UNK ont signé la mauvaise opération du week-end.
Battus à Hesperange, Julien Hornuss et l'UNK ont signé la mauvaise opération du week-end.
Photo: Michel Dell'Aiera

Le point

Bissen - Wormeldange 5-1

Swift - Käerjéng 3-2

Canach - Mühlenbach 1-2

Mertert-Wasserbillig - Sandweiler 4-1

Rodange - Erpeldange 4-1

Wiltz - Junglinster 3-2

US Esch - Mamer 2-0

Le classement

1. Mühlenbach 19 points

2. Rodange 19

3. Swift 16

4. Käerjéng 15

5. Mertert-Wasserbillig 15

6. Bissen 13

7. Junglinster 12

8. US Esch 12

9. Wiltz 12

10. Canach 7

11. Sandweiler 6

12. Erpeldange 4

13. Mamer 4

14. Wormeldange 2

La 9e journée (le dimanche 4 novembre à 16h)

Canach - Bissen

Sandweiler - Rodange

Mühlenbach - Mertert-Wasserbillig

Junglinster - Swift

Erpeldange - Wiltz

Käerjéng - US Esch

Mamer - Wormeldange



Sur le même sujet

Junglinster sans convaincre, le Swift s’empare de la première place
Grâce à sa victoire sur Mühlenbach dans le choc au sommet (3-0) grâce à un triplé de Frédéric Marques, le Swift a pris les commandes de la Promotion. Dans le bas du classement, Erpeldange a joué avec son bonheur à Wormeldange qui sauve un point dans les arrêts de jeu et le barragiste Mamer s'est incliné contre Junglinster.
Christophe Marxen au marquage sur Eleandro Giannetto. Mamer s'est incliné à domicile contre Junglinster.
L’US Esch assure, le Swift est seul deuxième
Une semaine avant de se rencontrer, Muhlenbach et le Swift profitent du nul de Rodange à Canach (1-1) pour conforter leurs deux premières places. Vainqueur 2-0 d’Erpeldange, l’US Esch ne lâche rien.
Junior Peixoto et l'US Esch ont remporté leur sixième victoire de la saison à Erpeldange.
Rodange à la régulière, Wiltz sombre à Käerjéng
En visite à Junglinster, Rodange a débloqué la situation par Diakhaby. Lacour a rassuré ses couleurs (2-0, 83e). Vainqueur 3-2 de Bissen, Mühlenbach conserve son leadership avec Rodange. Mertert/Wasserbillig est là. Mamer plonge.
Football Promotion d'honneur stade FC jeunesse junglister 07/10/2018 fotos:Zineb Ruppert-Maghraoui
Rodange et le Swift se font peur, Junglinster monte sur le podium
Le promu wormeldangeois espérait débloquer son compteur à l’occasion de la quatrième journée. C’est manqué. Une «Madjer» de De Sousa (55e) suffit au bonheur du FCR 91. Battus, Wormeldange et Erpeldange occupent les deux derniers sièges. Le Swift a joué avec le feu contre Bissen.
David Fleurival et Daniel Marques / Football Promotion d'Honneur, Luxembourg  / Journée 4 /  Saison 2018-2019 / 16.09.2018 / FC Rodange 91 - Koeppchen Wormeldange / Stade Jos Philippart, Rodange / Photo : Michel Dell’Aiera