Changer d'édition

Moris à la parade, Bohnert s'affirme, Philipps envoie un signal
Sport 3 min. 07.10.2016 Cet article est archivé
Le jeu et les joueurs

Moris à la parade, Bohnert s'affirme, Philipps envoie un signal

Anthony Moris a multiplié les parades, ne se retournant qu'à une reprise.
Le jeu et les joueurs

Moris à la parade, Bohnert s'affirme, Philipps envoie un signal

Anthony Moris a multiplié les parades, ne se retournant qu'à une reprise.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 3 min. 07.10.2016 Cet article est archivé
Le jeu et les joueurs

Moris à la parade, Bohnert s'affirme, Philipps envoie un signal

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le Luxembourg a fait bloc pour contenir des Suédois peu inspirés mais costauds. Moris a fait le boulot entre les perches, Bohnert a confirmé les progrès entrevus ces dernières semaines et Philipps s'est montré autoritaire devant la défense.

Le Luxembourg a fait bloc pour contenir des Suédois peu inspirés mais costauds. Moris a fait le boulot entre les perches, Bohnert a confirmé les progrès entrevus ces dernières semaines et Philipps s'est montré autoritaire devant la défense.

Par Christophe Nadin

Moris: 7. En forme avec le FC Malines, le gardien de la sélection a multiplié les arrêts lors du premier acte avec un premier sur un ballon à bout portant de Forsberg. Il s'est ensuite détendu en fin de première période sur une frappe de Forsberg (40e) avant une nouvelle parade sur une frappe de Guidetti du gauche en pleine course. Ne peut rien sur le but.

Jans: 6. Généreux comme on le connaît quand il s'agit de se projeter vers l'avant, il a profité du laisser-aller visiteur pour gicler dans son couloir, éclipsant même Deville. Victime d'un coup de coude d'Olsson à la 25e, il s'est montré plus timoré en seconde période à l'image de ses équipiers.

Martins: 6. Sa tête cadrée à la 73e a fait passer un frisson dans les rangs suédois. Le Lyonnais a rapidement gommé ses lacunes dans la relance en début de match. Sa vitesse a permis d'écarter quelques situations scabreuses devant le but de Moris.

Malget: 6. C'était un match taillé sur mesure pour lui avec de l'impact physique comme il aime. S'est très bien comporté jusqu'à l'heure de jeu. Ses deux cartons jaunes ternissent sa deuxième mi-temps.

Carlson: 6. Le latéral pétangeois a laissé ses complexes au vestiaire pour proposer un premier acte costaud comme latéral gauche même si les fuites sont davantage venues de son côté. Il a connu plus de difficultés en seconde période.

Mutsch: 6. Le capitaine n'a pas ménagé sa peine dans ce rôle de demi-défensif qui lui va bien. Ses quelques scories à la relance n'ont pas porté à conséquence. A connu une demi-heure de reprise difficile après la pause.

Philipps: 6,5. Auteur d'un très bon début de match dans un binôme défensif devant l'arrière-garde qu'il formait avec Mutsch, le Messin s'est donné une allure de patron avec parfois un excès d'agressivité comme cette faute sur Ekdal qui lui a valu une biscotte (32e). Doit continuer à jouer simple.

Deville: 5. L'une des demi-surprises dans le onze de base de Holtz. Auteur d'un début de match compliqué sur l'aile droite, l'attaquant du FSV Francfort a ensuite dézoné, touchant davantage de ballons, notamment de la tête. Son manque de vitesse sur les premiers mètres lui a été préjudiciable. Remplacé par Da Mota à la 66e.

V. Thill: 6. Pointe offensive du triangle axial dans l'entrejeu, le jeune Messin s'est distingué dans les combinaisons courtes et les quelques transversales osées. Le Rodangeois a tenté de s'accrocher en position de repli, mais il ne pouvait rivaliser avec les gabarits scandinaves. Remplacé par Turpel à la 66e.

Bohnert: 6,5. Sa vitesse est décidément une arme intéressante sur le flanc gauche où son entente avec Carlson a donné de belles choses. Son débordement à la 20e minute méritait une meilleure suite. En nets progrès par rapport à ses premiers pas au Josy Barthel contre le Nigeria.

Joachim: 6,5. L'attaquant du Lierse a plus d'une corde à son arc et a tiré son épingle du jeu au milieu des tours suédoises (Lindelöf et Granqvist). En infiltration (4e), sur une frappe plein champ (36e) ou en pivot, le meilleur buteur luxembourgeois sur le terrain a été la source principale des soucis de Olsen. Venu défendre, il n'a pu que constater les dégâts sur le premier but suédois avant d'encore adresser une superbe frappe trop enlevée.

Aurélien Joachim a amené le danger plusieurs fois devant la cage d'Olsen.
Aurélien Joachim a amené le danger plusieurs fois devant la cage d'Olsen.
Photo: Ben Majerus



Sur le même sujet

Après Luxembourg - Suède (0-1)
Les forfaits de plusieurs éléments-clés du Club Luxembourg ont permis à des jeunes joueurs de s'illustrer, vendredi contre la Suède au Josy Barthel. En dépit de quelques scories naturelles et malgré la défaite honorable (0-1), force est de constater qu'ils ont parfaitement tiré leur épingle du jeu. Décryptage.
Dirk Carlson (Luxemburg - 13) ist enttaeuscht, frustriert, Entaeuschung, Frust, Emotionen, Portrait

/ Fussball WM-Qualifikation 2018, World Cup Qualifiers, Russia 2018 / 07.10.2016 /
Luxemburg - Schweden (Luxembourg vs Sweden) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Qualifications pour la Coupe du monde
Les finalistes du dernier Euro 2016, le Portugal et la France, respectivement vainqueurs 6-0 contre Andorre - avec un quadruplé de Cristiano Ronaldo - et 4-1 face à la Bulgarie, ont enfin lancé leurs qualifications pour la Coupe du Monde 2018, vendredi lors de la deuxième journée.
Cristiano Ronaldo a rapidement ôté tout suspense à cette rencontre à sens unique contre Andorre
Ce vendredi à la Frontière
A l'issue d'un match dominé de la tête et des épaules, le Luxembourg a signé son premier succès dans ces éliminatoires pour l'Euro 2017 (1-0). Une victoire qui permet aux U21 de battre le record de points de la campagne 2011 (6 contre 4). Le Luxembourg est aussi assuré de terminer à l'avant-dernière place du groupe 5.
Milos Todorovic a inscrit l'unique but de la rencontre.