Changer d'édition

«Montpellier aura à cœur de se réhabiliter face à Metz»
Sport 4 min. 04.02.2020 Cet article est archivé

«Montpellier aura à cœur de se réhabiliter face à Metz»

Vincent Pajot (à g.) fait face au Gabonais de Saint-Etienne, Denis Bouanga.

«Montpellier aura à cœur de se réhabiliter face à Metz»

Vincent Pajot (à g.) fait face au Gabonais de Saint-Etienne, Denis Bouanga.
Photo: AFP
Sport 4 min. 04.02.2020 Cet article est archivé

«Montpellier aura à cœur de se réhabiliter face à Metz»

Les Grenats défient Montpellier ce mercredi (19h) à l’occasion de la 23e journée de Ligue 1. Francis De Taddeo, l’ex-entraîneur messin aujourd’hui directeur du centre de formation de Montpellier, présente la partie.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Francis De Taddeo, êtes-vous satisfait de votre mission à Montpellier?

Francis De Taddeo - «Depuis dix-huit mois, nous avons mis un nouveau projet en place, et après une période d'observation et d’audit, les indicateurs sont bons. Avec le président Laurent Nicollin et Bruno Carotti (directeur sportif), nous sommes contents de l’éclosion de jeunes talents et, la saison dernière, nos résultats tant en Coupe Gambardella qu’en championnat de jeunes nous confortent dans nos choix. Vous savez, Montpellier n'a pas vocation à garder ses joueurs les plus en vue, ils sont transférés mais nous avons également le souci de faire venir au club des joueurs qui ont du potentiel: Delort, Laborde, Savanier et Mollet en font partie. Il faut trouver le bon dosage entre les éléments forts que vous possédez chez vous et les points à renforcer par des apports extérieurs.

Le Montpellier Hérault Sport Club reste sur une lourde défaite à Paris (0-5) en championnat. Comment l’expliquez-vous?

«On s'est retrouvés en infériorité numérique très rapidement (17e) après l'expulsion de notre jeune gardien Dimitry Bertaud (21 ans). Face au PSG, tu dois être dans les meilleures dispositions pour pouvoir rivaliser avec un tel adversaire, mais on a été obligés de beaucoup courir, et au final l'équipe a payé tous ses efforts. Je pense que nos joueurs vont avoir à cœur de se réhabiliter face au FC Metz.

Pour Francis De Taddeo, «Metz a mûri et a amélioré ses automatismes».
Pour Francis De Taddeo, «Metz a mûri et a amélioré ses automatismes».

Quel regard portez-vous sur le parcours du FC Metz?

«Les Messins restent sur trois succès de rang qui leur font le plus grand bien. Face à Saint-Etienne (3-1), ils ont affiché des ingrédients très intéressants: de la générosité et de l'efficacité. Des atouts qu'ils n’avaient pas forcément en début de championnat, mais il faut un temps d'adaptation et des automatismes à mettre en place avant d’y arriver. Au cours du match aller (12e journée), Metz menait face à nous (2-0), mais nous avions su revenir en fin de rencontre (2-2). Je suis persuadé que si les hommes de Vincent Hognon venaient à nouveau à prendre les devants sur le même score ce mercredi, ils seraient cette fois en capacité de ne pas se faire rejoindre. Metz a mûri et a amélioré ses automatismes.

Que vous inspire la réussite d'Habib Diallo (12 réalisations en L1)?

«C'est la preuve que Génération Foot (Sénégal) fonctionne bien et au cours de ces vingt dernières années, l'éclosion de joueurs comme B. Gueye, Djiba, Sakho ou Mané confortent le travail de qualité entrepris par le FC Metz. Mais, ce sont aussi des échanges avec le football sénégalais et des liens réciproques qui font que cela marche bien. En tout cas, Habib Diallo réalise une excellente saison jusqu'à maintenant.

Comment imaginez-vous les débats entre Montpellier et Metz ce mercredi (19h)?

«Ce sera indécis, car, comme je l'ai annoncé auparavant, nos joueurs vont vouloir oublier la défaite à Paris. Je sais que Metz a repris de la confiance et peut s'appuyer maintenant sur plusieurs mois de vie collective. A Montpellier, on table sur le savoir-faire de Michel Der Zakarian pour permettre à l'équipe d'occuper une belle place au général, mais on a aussi laissé filer des points par manque de concentration ou d'agressivité. A Metz, je pense que Bernard Serin souhaiterait installer le club durablement, passer ce cap de cinq ans qui vous permet de stabiliser toute l'organisation de votre structure. Montpellier-Metz va être une partie très intéressante à suivre.»

Toute la joie des Messins lors de la victoire (3-1) contre Saint-Etienne, dimanche
Toute la joie des Messins lors de la victoire (3-1) contre Saint-Etienne, dimanche
Photo: AFP

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (16e, 26 points) a bien redressé la barre depuis trois rencontres mais son déplacement à Montpellier (5e, 33) s’annonce compliqué. Vincent Hognon, logiquement satisfait du bilan comptable récent de sa formation, sait néanmoins que les travaux sont encore en cours au sein de la maison mosellane.

«Face à Saint-Etienne, nous avons débuté timidement, mais nous avons su également être performants dans les zones décisives. On est toujours heureux de gagner.» Le technicien messin ne devrait guère faire évoluer son onze de base même si Nguette (ischio-jambier) est incertain après avoir quitté ses camarades de jeu dimanche dernier (70e). Les Mosellans devraient s'appuyer sur la bonne agressivité de leur charnière centrale (Bronn et Boye), le volume de jeu de Pajot et la forme étincelante de Diallo en attaque pour espérer obtenir un résultat positif ce mercredi soir.

Le «prono» de la rédaction

Les Messins ont le moral en hausse et ont bénéficié d'une efficacité insolente depuis trois parties. Mais, Montpellier est vexé après sa sortie de route face à l’ogre parisien. Metz va-t-il en profiter ou en faire les frais? Notre pronostic: 1-1.



Sur le même sujet

«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»
Les Messins accueillent Lyon ce vendredi (20h45) avec un milieu de terrain à remodeler et la nécessité de s’imposer à Saint-Symphorien. Vincent Hognon et ses hommes aborderont ensuite une série de matchs décisifs pour leur survie en Ligue 1. Denis Balbir présente la partie.
TOPSHOT - Metz' Senegalese forward Ibrahima Niane (R) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bordeaux (FCGB) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 8, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz passe au Vert
Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
«Molinari a été un excellent président au grand cœur»
Le FC Metz reçoit l'ASSE ce dimanche (17h) avec des certitudes défensives supplémentaires après son succès à Reims (1-0). Les hommes de Vincent Hognon doivent pourtant se méfier d’une formation stéphanoise joueuse. Jean-Paul Bernad, une des légendes messines, présente la partie.
Quand Jean-Paul Bernad a quitté Metz en 1985, le président Carlo Molinari lui avait dit qu'il pouvait rester au club
Champagne pour le FC Metz à Reims
Rapidement en tête, le FC Metz a bénéficié de deux opportunités pour faire l’écart à Reims avant d’être solide pour conserver son succès suite à un nouveau but de Diallo. Oukidja a été magnifique, Udol, Boye et Pajot très précieux.
Metz players celebrates a goal during the French L1 football match between Stade de Reims and FC Metz at the Auguste Delaune Stadium in Reims, northeastern France on January 25, 2020. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Oukidja et le FC Metz fouettent Strasbourg
Vincent Hognon et les Messins peuvent remercier Alexandre Oukidja, leur gardien de but. A lui seul, il a repoussé Strasbourg et John Boye a profité d'un corner pour offrir au FC Metz un succès très précieux (1-0). Soulagement.
Metz's Ghanaian defender John Boye (C) celebrates with teammates after scoring during the French L1 football match between FC Metz and Racing Club Strasbourg Alsace at the Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, near Metz, northeastern France on January 11, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz se fait humilier à Rouen
Les Messins ont commencé l’année 2020 de la pire des façons: une élimination sans gloire de la Coupe de France et surtout un contenu désastreux face à Rouen (0-3) leader de National 2. Une prestation honteuse pour un résultat qui va toucher et doucher tout un club.
Opa Nguette (en blanc, au centre) tente de forcer le passage entre les Rouennais Manu Latron (n°3) et Mahamadou Diarra