Changer d'édition

Monaco était pressé, la Juve contient le Barça
Sport 2 min. 19.04.2017 Cet article est archivé
Quarts de finale retour de la C1

Monaco était pressé, la Juve contient le Barça

A l'image de Sami Khedira qui dégage un ballon de la tête, la Juventus a défendu bec et ongles son avantage du match aller.
Quarts de finale retour de la C1

Monaco était pressé, la Juve contient le Barça

A l'image de Sami Khedira qui dégage un ballon de la tête, la Juventus a défendu bec et ongles son avantage du match aller.
Photo: AFP
Sport 2 min. 19.04.2017 Cet article est archivé
Quarts de finale retour de la C1

Monaco était pressé, la Juve contient le Barça

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Dans un fauteuil après leurs larges victoires à l'aller, Monaco et la Juventus ont fait le travail pour faire partie du carré d'as en compagnie des deux clubs madrilènes. Le club princier a rapidement éteint Dortmund (3-1) alors que la Vieille Dame a neutralisé le Barça (0-0).

(AFP) - Cette fois, pas de «remontada» à Barcelone! Miraculeusement rescapé au tour précédent, le Barça s'est laissé étouffer et éliminer par l'implacable Juventus Turin (0-0) en quart de finale retour de Ligue des champions, laissant les Italiens, victorieux 3-0 à l'aller, filer en demi-finales.

Le propre des miracles, c'est qu'ils n'arrivent qu'une fois. Et après avoir ébloui l'Europe du football en renversant le Paris SG en huitièmes (0-4, 6-1), le Barça s'est heurté sans réussite à la muraille défensive turinoise, impressionnante de rigueur et d'organisation au Camp Nou.

Même si le trident «MSN» (Messi-Suarez-Neymar) a eu de multiples occasions de marquer, c'est le trio défensif «BBC» (Bonucci-Buffon-Chiellini) qui a prévalu, enterrant l'âge d'or du Barça pour offrir à la Juve sa deuxième demi-finale de C1 en trois ans.

En 2015, la «Vieille Dame» était allée jusqu'en finale, perdant le trophée au profit d'un Barça triomphant (3-1). Deux ans plus tard, la revanche est belle et la fin de mandat s'annonce compliquée pour l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, sur le départ en juin prochain.

Le technicien a perdu mercredi soir son troisième trophée sur onze possibles depuis son arrivée en 2014, ce qui est très, très loin d'être déshonorant. Mais ses dernières semaines s'annoncent pénibles: il risque de dire adieu à un quatrième titre dimanche si son Barça ne gagne pas le clasico au sommet du Championnat d'Espagne contre le Real Madrid.

Kylian Mbappé à nouveau décisif.
Kylian Mbappé à nouveau décisif.
Photo: AFP

Impitoyable, Monaco a confirmé sa supériorité sur Dortmund (3-1) pour offrir à la France sa première demi-finale de Ligue des champions depuis 2010 au bout d'un nouveau superbe match de football, rien que de football, mercredi.

Cette double confrontation restera dans l'histoire comme celle de l'attentat contre le bus du Borussia, avant le 3-2 de l'aller, mais cette équipe de Monaco pourrait bien rester dans l'histoire du foot, avec son «Tigre» et son bébé-tigre.

Kylian Mbappé a réussi son cinquième but (3) en quatre matches de phase à élimination directe, à seulement 18 ans, et Radamel Falcao a enfoncé Dortmund (17).

Pas même le temps de jauger comment allaient les Jaunes et Noirs huit jours après l'attaque, qu'ils étaient déjà le nez dans le gazon.

Le BVB a bien réagi après la pause, réduisant le score par Marco Reus, sur un centre d'Ousmane Dembélé (48). Au bout d'un festival d'occasions des deux côtés, le dernier mot est revenu à Valère Germain (81), qui venait tout juste de remplacer Mbappé.


Sur le même sujet

Barcelone trente fois roi! Pour la probable dernière finale d'Andrés Iniesta en blaugrana, le Barça a giflé Séville 5-0 samedi et remporté sa 30e Coupe du Roi, la quatrième consécutive, jetant les bases d'un doublé Coupe-Liga cette saison...
Andres Iniesta reprend une nouvelle coupe. La dernière sans doute avec le Barça.
L'AS Rome tient sa «salita», sa folle remontée, et il a fait vivre ce scénario cruel au grand FC Barcelone, battu 3-0 au Stade olympique alors qu'il était jusque-là invaincu cette saison en Ligue des champions, pendant que Liverpool a assuré contre Manchester City (2-1).
AS Roma's Greek defender Kostas Manolas (R) celebrates after scoring a goal  during the UEFA Champions League quarter-final second leg football match between AS Roma and FC Barcelona at the Olympic Stadium in Rome on April 10, 2018. / AFP PHOTO / Isabella BONOTTO
Tirage au sort en Ligue des champions
Les demi-finales de la Ligue des champions, dont le tirage au sort a été effectué ce vendredi midi au siège de l'UEFA à Nyon (Suisse), opposeront, d'une part, le Real Madrid à son voisin de l'Atletico, et d'autre part, l'AS Monaco et la Juventus Turin. Matches aller les 2 et 3 mai, retour les 9 et 10 mai.
Football Soccer - UEFA Champions League Semi-Final Draw - Nyon, Switzerland - 21/4/17 A screen displaying the order after the draw of the UEFA Champions League semi-finals Reuters / Pierre Albouy Livepic
Le Real Madrid s'est qualifié pour le dernier carré de la Ligue des champions dans la douleur. Poussés à la prolongation par le Bayern, les Merengue n'ont dû leur salut (4-2) qu'à Ronaldo et aux approximations du corps arbitral. Le club castillan côtoiera son voisin de l'Atletico au tirage au sort des demies.
Boateng tente d'arrêter un Marcelo intenable ce mardi soir.
Football / Ligue des champions
Le Bayern et le Barça sont les deux premières équipes qualifiées pour les demi-finale de la Ligue des champions. Les Allemands ont surclassé Porto (6-1) alors que les Catalans ont fait le travail face au PSG (2-0).
Jérôme Boateng s'élève plus haut que Casemiro pour doubler les chiffres