Changer d'édition

MMA: Mondiaux de Bahreïn: un beau tremplin pour les combattants luxembourgeois
Sport 3 min. 10.11.2017 Cet article est archivé

MMA: Mondiaux de Bahreïn: un beau tremplin pour les combattants luxembourgeois

Issa Isakov, Yann Liasse et José Teixeira (de gauche à droite) vont défendre les couleurs luxembourgeoises.

MMA: Mondiaux de Bahreïn: un beau tremplin pour les combattants luxembourgeois

Issa Isakov, Yann Liasse et José Teixeira (de gauche à droite) vont défendre les couleurs luxembourgeoises.
Photo: FLMMA
Sport 3 min. 10.11.2017 Cet article est archivé

MMA: Mondiaux de Bahreïn: un beau tremplin pour les combattants luxembourgeois

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Du 12 au 19 novembre le Royaume de Bahreïn accueille les Championnats du monde amateurs de Mixed Martial Arts (MMA). Trois athlètes y défendront les couleurs luxembourgeoises.

(DH) -  Du 12 au 19 novembre le Royaume de Bahreïn accueille les Championnats du monde amateurs de Mixed Martial Arts (MMA). Trois athlètes y défendront les couleurs luxembourgeoises.

C'est une petite délégation de six personnes qui va prendre le vol Bruxelles - Istanbul, ce samedi, avant de poser ses bagages dans un hôtel de Manama aux petites heures le lendemain. Le but de l'expédition: une participation aux Mondiaux de MMA organisés dans l'écrin de la Khalifa Sports City Arena dans la capitale de cet archipel de trente-trois îles du golfe Persique.

La Khalifa Sports City Arena accueillera les Mondiaux 2017.
La Khalifa Sports City Arena accueillera les Mondiaux 2017.

Les températures y sont clémentes en cette période de l'année (près de 30° C actuellement), mais pas question pour la troupe conduite par Miomir «Miki» Vujovic de se dorer la pilule. C'est davantage du sang et de la sueur qui attendent le poids léger José Teixeira (70,3 kg) et les deux welters Yann Liasse et Issa Isakov (77,1 kg) lors de ce rendez-vous mondial réservé aux combattants amateurs.

«Miki» Vujovic travaille sur cette escapade depuis le début de l'été dernier. Sur le plan technique pour préparer au mieux ses poulains, mais aussi pour démarcher les sponsors nécessaires pour boucler un budget de plus de 5.000 euros. Pas avare de ses efforts, il n'a pas hésité non plus à mettre la main à la poche pour pouvoir envoyer ses poulains en Asie.

«Le budget est bouclé, c'est fait! Nous avons choisi de partir samedi pour être sur place dimanche car c'est en début de soirée que le tirage au sort sera effectué et que nous connaitrons nos adversaires», indique celui qui occupe un poste d'éducateur de rue et qui, à Manama, sera secondé par Nathalie Dupays et Remy Ferreira.

Quatorze catégories, hommes et dames, sont représentées à ces Mondiaux avec un maximum de deux participants par nation et un maximum de 32 combattants par catégorie de poids. «C'est une compétition individuelle mais les points remportés par les participants servent à calculer le classement par pays», ajoute-t-il encore.

Issa Isakov et ses partenaires ont travaillé dur pour préparer ces Mondiaux.
Issa Isakov et ses partenaires ont travaillé dur pour préparer ces Mondiaux.
Photo: Manu Da Luz

Lors des derniers Championnats d'Europe, Issa Isakov et José Teixeira, qui étaient alors novices à ce stade, s'étaient hissés en quart de finale. Les trois compétiteurs en lice ont pris de la bouteille et, forcément, la délégation luxembourgeoise a des ambitions bien précises. «Après ce qu'ils ont montré aux Championnats d'Europe, nous visons clairement un podium. Mais ce n'est pas seulement le résultat sec qui m'intéresse en tant que coach. Je veux aussi qu'ils acquièrent un maximum d'expérience. L'expérience du combat bien entendu, mais aussi l'expérience de l'environnement qui entoure ce type de grands événements. Après cet événement, je veux qu'ils sachent ce qu'on retrouve dans les grands galas professionnels

Professionnel: le mot est lâché. Les trois athlètes luxembourgeois en lice au Royaume de Bahreïn, en cas de bon parcours, pourraient en avoir un bel avant-goût puisque les derniers tours avant les finales, le 17 novembre, serviront d'avant-première aux combats pros de la Brave Combat Federation. Aux Luxembourgeois de saisir leur chance.

Leurs aventures dans le golfe Persique seront retranscrites par après sur grand écran puisque Lucie Bertaud, journaliste pour Kombat Sport et aujourd'hui sur SFR Sport 5, ancienne boxeuse et spécialiste de MMA, suivra la délégation luxembourgeoise tout au long de la semaine pour un documentaire qui sera diffusé au printemps prochain.

 



Sur le même sujet