Changer d'édition

Minsk lance le compte à rebours de Tokyo
Sport 1 3 min. 20.06.2019 Cet article est archivé

Minsk lance le compte à rebours de Tokyo

Les épreuves de tennis de table se tiendront à l'Olympic Tennis Centre.

Minsk lance le compte à rebours de Tokyo

Les épreuves de tennis de table se tiendront à l'Olympic Tennis Centre.
Photo: Minsk European Games Organ
Sport 1 3 min. 20.06.2019 Cet article est archivé

Minsk lance le compte à rebours de Tokyo

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Cracovie accueillera l'édition 2023

Après Bakou en 2015, c'est Minsk qui accueille à partir de ce vendredi la deuxième édition des Jeux européens. Près de 4.000 athlètes sont attendus dans la capitale biélorusse jusqu'au 30 juin dont 24 athlètes luxembourgeois.

Après la parenthèse enchantée des JPPE au Monténégro où le Luxembourg a fait le plein de médailles (76 dont 26 en or, 27 en argent et 23 en bronze), ce sont les Jeux européens qui se profilent à l'horizon pour la délégation du COSL. Un rendez-vous important pour une partie des athlètes luxembourgeois qui ont fait le déplacement.

«En tennis de table, il y a des places directes à décrocher pour les Jeux olympiques. En équipes comme dans la compétition individuelle. Le tir à l'arc offre aussi un passeport pour Tokyo. Gilles Seywert, en Compound, peut tout envisager dans un grand jour. Il y aura aussi des points importants à récolter en vue des Jeux», déclarait en début de semaine Heinz Thews.

Le chef de mission de la délégation luxembourgeoise compte également suivre d'un oeil attentif les prestations de Jenny Warling, Lyndon Sosa, Christine Majerus, Robert Mann ou encore Michel Erpelding. Ce rendez-vous est une bonne occasion de se tester face à une concurrence plus affûtée que lors des JPEE même si chaque délégation n'alignera pas ses meilleurs éléments.

C'est d'ailleurs un souci rencontré par les Jeux européens depuis leur création: leur manque de visibilité. Ce rendez-vous tarde à trouver sa place dans le calendrier mondial des grandes compétitions. Il y a aussi le manque de cohérence d'une discipline à l'autre et d'une organisation à l'autre. Cette année, la natation est absente et un nouveau format appelé DNA (Dynamics New Athletics) va être testé pour l'athlétisme.

«Le problème est qu'il est très difficile de vendre un tel événement sans impliquer les sports majeurs. Les comités olympiques européens ont échoué dans cette mission. La possibilité de se qualifier pour les Jeux olympiques augmente l'attractivité des Jeux européens dans certains sports mais ce n'est pas le cas partout. Or c'est difficile de mobiliser les meilleurs sportifs dans une année pré-olympique puisque des qualifications se jouent ailleurs dans certains sports. C'est l'un des chantiers principaux pour pérenniser les Jeux européens», estime encore Thews.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Des considérations qui ne devraient pas "doucher" l'enthousiasme des citoyens biélorusses. Le président Alexander Lukashenko a fait de cet événement une vitrine pour le pays, histoire de démontrer que la nation peut jouer un rôle de premier plan dans le sport européen. Au niveau des installations, les compétitions vont se disputer dans d'excellentes conditions.

La proximité des différents sites devrait favoriser l'ambiance de fête que les organisateurs ont voulu créer au coeur de la capitale. Les athlètes seront logés dans la résidence universitaire de Minsk entièrement rénovée pour l'occasion et située en plein cœur de la ville. Les choses sérieuses débutent ce vendredi soir avec la cérémonie d'ouverture qui se déroulera ce vendredi soir au Dinamo Stadium où cinquante pays seront représentés.

Sur le plan sportif, quinze sports (23 disciplines) ont été retenus dont les spectaculaires basket et beach soccer 3x3, de quoi animer la curiosité des plus jeunes. Le basket 3x3 et le tir à l'arc lanceront les hostilités dans la matinée. 

Une partie de la délégation de la FSCL. La course sur route dames aura lieu ce samedi.
Une partie de la délégation de la FSCL. La course sur route dames aura lieu ce samedi.
Photo: Christian Kemp

La délégation luxembourgeoise

Badminton: Robert Mann

Boxe (-91 kg): Michel Erpelding

Cyclisme (messieurs): Colin Heiderscheid, Misch Leyder, Pit Leyder, Jan Petelin, Luc Wirtgen

Cyclisme (dames): Claire Faber, Anne-Sophie Harsch, Chantal Hoffmann, Elise Maes, Christine Majerus

Judo (-73 kg): Claudio Nunes dos Santos

Karaté (kumite -55 kg): Jenny Warling

Tennis de table (messieurs): Luka Mladenovic

Tennis de table (dames): Sarah de Nutte, Danielle Konsbruck, Ni Xia Lian

Tir à l'arc: Jeff Henckels, Joé Klein, Pit Klein (Recurve), Gilles Seywert (Compound)

Tir (trap): Lyndon Sosa

Gymnastique: Céleste Mordenti

Les sports

Athlétisme, tir à l'arc, badminton, basket et beach soccer 3x3, boxe, canoë, cyclisme, gymnastique, judo, karaté, sambo, tir, tennis de table, lutte


Sur le même sujet

Pour la première fois, le Comité international olympique (CIO) évoque la possibilité d'un report des prochains Jeux d'été. Les Luxembourgeois déjà qualifiés pour Tokyo ne sont pas tous d'accord avec cette solution.
A man in a face mask walks past a display showing the Tokyo 2020 logo in Tokyo on March 23, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
La lutte s'annonce serrée cette année pour l'attribution des prix de Sportif et Sportive luxembourgeois de l'année 2019. Verdict: ce jeudi 5 décembre en soirée, lors de l'«Awards Night» au Casino 2000 de Mondorf.
Christine Majerus und Bob Jungels / Sportspress Awards Night / Mondorf / 06.12.2018 / Foto: kuva
Le grand-duc Henri assistera durant une semaine l'été prochain aux Jeux Olympiques pour soutenir les athlètes luxembourgeois. Dans un entretien exclusif, le chef de l'État s'épanche aussi sur ses passions, comme le ski ou le kitesurf, qu'il a «découvert l'année dernière.»
A 64 ans, le grand-duc Henri reste un sportif averti
Le chef de mission de la délégation luxembourgeoise aux Jeux Européens de Minsk (21-30 juin) évoque les enjeux d'un rendez-vous qui a du mal à trouver sa place dans le calendrier mondial des grandes compétitions.
Heinz Thews a de l'expérience à revendre, mais à 65 ans, le stress fait toujours partie du jeu.
Jeux européens à Bakou
Longtemps après les autres continents, l'Europe se lance enfin avec les premiers Jeux européens, du 12 au 28 juin à Bakou, réunissant 20 disciplines dans une version mini-format des jeux Olympiques.
Les 1ers Jeux européens auront lieu du 12 au 28 juin.