Changer d'édition

Mike Schneider: «Ce n'est pas le Fola de la saison dernière»
Sport 2 min. 05.04.2019 Cet article est archivé

Mike Schneider: «Ce n'est pas le Fola de la saison dernière»

Mike Schneider, ici aux prises avec Kevin Malget, espère avoir laissé définitivement ses pépins physiques derrière lui.

Mike Schneider: «Ce n'est pas le Fola de la saison dernière»

Mike Schneider, ici aux prises avec Kevin Malget, espère avoir laissé définitivement ses pépins physiques derrière lui.
Photo: Yann Hellers
Sport 2 min. 05.04.2019 Cet article est archivé

Mike Schneider: «Ce n'est pas le Fola de la saison dernière»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Plombé par des blessures récurrentes, Mike Schneider est enfin revenu aux affaires pour apporter son écot à la qualification du Progrès à Muhlenbach en quart de finale de la Coupe. Dimanche, l'ailier s'attend à un tout autre défi face à un Fola meilleur qu'il y a un an.
  • Mike, vous avez enfin vu le bout du tunnel. De quoi souffriez-vous exactement?

J'ai d'abord eu deux déchirures d'affilée puis j'ai souffert des adducteurs avant d'être arrêté par une nouvelle déchirure. Au moment de revenir, les adducteurs ont encore lâché. Au bout d’une demi-année d’examens, on a trouvé un truc au niveau des adducteurs. Mais pour l’instant c’est OK. Même les kinés n’ont pas compris ma rechute. J’ai joué le dimanche, je me suis entraîné le lundi et le mardi ça n’allait plus.

  • Quelle est la plus grande difficulté lorsqu’on retrouve la compétition?

Retrouver le rythme. J’ai mis un quart d’heure pour rentrer dans mon match mercredi à Muhlenbach. C’est différent d’une rencontre de préparation. Avant le déplacement à Differdange, c’était un peu trop tôt. Puis Yannick (Bastos) s’est blessé et la chance s’est présentée. Je suis presque à 100 %.

  • Vous voilà qualifié pour les demi-finales de la Coupe. Que retenez-vous dans le contenu de ce match à Muhlenbach?

On a mis beaucoup de rythme. C’est ce qui nous a manqué ces dernières semaines. On savait que Muhlenbach nous rentrerait dedans. On a su répondre par une bonne agressivité. Il fallait marquer le plus tôt possible sur un tel terrain car quand l'adversaire parvient à garder le nul vierge le plus longtemps possible, ça peut devenir compliqué.  Mercredi, après le 2-0, ils étaient cuits.

  • Avez-vous un souhait pour le tirage des demi-finales?

Aucun. On peut battre n'importe qui !

  • Quelle est l’ambition du Progrès pour cette fin de saison?

Remporter la Coupe et décrocher un billet pour la Coupe d'Europe.

  • Avez-vous fait une croix sur le titre?

Non, on n'est pas loin du trio de tête.

  • Face au Fola, c'est trois points sinon rien?

Oui c'est clair. Je sais qu'on est prêt. On n'a pas encore perdu chez nous cette saison.

  • Il y a tout de même eu ce couac à Differdange samedi dernier...

Oui, il fallait réagir après ça. Ce n’était peut-être «que» Muhlenbach mais on a fait un bon match.

  • Que vous inspire cette équipe du Fola?

Ce n’est pas le Fola de la saison dernière. Ils sont meilleurs. Il faudra marquer rapidement. Comme en Coupe. Et ça ira...

  • Ce sera un match au parfum particulier pour Cyril Serredszum qui retrouve son ancien club. Vous en a-t-il déjà parlé?

Il nous a juste dit qu’il voulait absolument gagner.

  • Vous épanouissez-vous dans cet environnement concurrentiel du Progrès ou comptez-vous aller chercher plus de temps de jeu ailleurs?

C'est vrai que je me blesse souvent et que je pourrais m'interroger sur ma capacité à rester sur ce rythme. Mais le club me fait confiance. Je suis bien ici. La concurrence est là mais je suis prêt à revenir à 100 % pour regagner ma place.

  • Peut-on connaître vos pronostics pour cette 19e journée?

Dimanche à 15h

Progrès - Fola 2-0

Dimanche à 16h

Rosport - Hostert 1-1

Titus Pétange - F91 0-2

Etzella - RM Hamm Benfica 0-1

Jeunesse - Strassen 1-1

Racing - Mondorf 2-1

Rumelange - Differdange 0-2



Sur le même sujet

Kevin Sommer (Jeunesse): «Efficace avant d'être propre»
La Jeunesse a beaucoup encaissé depuis le début de saison, mais Kevin Sommer ne s'en formalise pas. Le gardien français souligne les progrès effectués par les Bianconeri dans ce secteur. La finalité reste la victoire et une troisième place qualificative pour l'Europe.
Kévin Sommer et Milos Todorovic restent sur un 15/15 en championnat. Qu'importe les clean sheet!