Changer d'édition

Miguel Meireles: «le début d'une plus grande régularité»
Sport 6 min. 09.09.2014 Cet article est archivé
Football / Division 2

Miguel Meireles: «le début d'une plus grande régularité»

L'entraîneur de Diekirch Miguel Meireles espère sopn équipe lancée sur la voie d'une plus grande régularité
Football / Division 2

Miguel Meireles: «le début d'une plus grande régularité»

L'entraîneur de Diekirch Miguel Meireles espère sopn équipe lancée sur la voie d'une plus grande régularité
Photo: Yann Hellers
Sport 6 min. 09.09.2014 Cet article est archivé
Football / Division 2

Miguel Meireles: «le début d'une plus grande régularité»

Artur Marques (Moutfort) se réjouit de la largeur de son banc, Joël Hausman (Pratz/Redange) s’inquiète des largesses de sa défense. Claude Leogrande (Munsbach) peste contre l’arrogance de ses joueurs et Laurent van Goidsenoven (Sanem) des bavardages inutiles des siens avec l’arbitre.

Artur Marques (Moutfort) se réjouit de la largeur de son banc, Joël Hausman (Pratz/Redange) s’inquiète des largesses de sa défense. Claude Leogrande (Munsbach) peste contre l’arrogance de ses joueurs et Laurent van Goidsenoven (Sanem) des bavardages inutiles des siens avec l’arbitre.

Dany Duarte (Aspelt): «On a pris le match en main dès le début de la partie pour mener 1-0 à la pause, alors que l’on a hérité de bien d'autres possibilités et que le CeBra n'en a pas obtenu une seule. Dés la reprise, on a essayé de marquer le second but  au plus vite pour tuer le match. Après de nombreuses belles occasions à nouveau manquées, et après le carton rouge du CeBra, on a déroulé.» Buts de Fabio Maia Marques, Albertino Avares Da Veiga, Dejan Rafailovic et Christophe Berlemont. CeBra - Aspelt 0-4

• Artur Marques (Moutfort): «Notre victoire qui aurait pu être plus lourde, malgré l'absence de cinq titulaires. Une preuve que l'effectif est mieux équilibré cette saison. Dans ces circonstances, j'ai osé lancer un jeune de 16 ans, Liam Schiltz, qui a donné une belle satisfaction. J'aurai récupéré tout mon effectif d'ici fin de la semaine. De quoi me donner plus de flexibilité.» Buts d'Adams Diarrassouba (68e, 1-3), Miguel Pereira (88e, 2-5) pour Gasperich; de Pit Lacoste (2), Dani Do Reis et Jean Lahaie pour Moutfort. Gasperich - Moutfort 2-5

Joël Hausman (Pratz/Redange): «Nous subissons un penalty et notre premier carton rouge dès la 20e minute. Et Gilsdorf mène 2-1 à ce moment-là! Mais on continue notre rencontre pour mener 2-6 à la 60e minute! La sortie de Tom Hoffmann, blessé, a sonné le début de cet incroyable retour. Félicitations à leur capitaine, auteur de trois penalties, et du n° 7, de deux buts et un assist. Notre attaque, même quand on a été réduit à dix, a été très complémentaire et très efficace, notre milieu très solidaire et bon récupérateur, par contre notre défense (ce n'est pas dans mes habitudes de montrer du doigt), a fait preuve d'une faiblesse technique et mentale. Trois penalties justifiés et deux cartons rouges contre nous. M Briganti, l'arbitre du match, a été logique avec lui-même durant toute la rencontre, j'ai trouvé son arbitrage "bon",  voire "très bon", toujours fort près des actions.» Buts de Elmar (3), Oliveira (2), Matias pour Gilsdorf. Gilsdorf - Pratz/Redange 6-6

Paul Hunnewald (Useldange): «Nous avons dû constater dimanche que physiquement, il nous manque encore quelque chose pour disputer deux matches en quatre jours. Après 20 minutes équilibrées, nous réussissons à prendre l'avantage et à deux reprises, nous ratons le 2-0. Après l'égalisation, Hosingen a pris les commandes. Après un peu plus d'équilibre dans le jeu, les dernières vingt minutes d'Hosingen furent meilleures avec le but à la 80e. Hosingen mérite sa victoire. Je ne suis pas déçu de notre prestation.» Buts de Sacha Biwer (2) pour Hosingen. Useldange - Hosingen 1-2

Jhemp Almeida (Red-Black Egalité): «Je voulais six points sur les trois premiers matches. On les a déjà. On a bien commencé avec le tir des 22 mètres de Jonathan Cacador qui a fait mouche. Puis, nous avons doublé la mise de la tête sur corner. Notre victoire est largement méritée.» Buts de Jonathan Cacador (2e) et Jhemp Almeida (65e). Red-Black Egalité - Merl-Belair 2-0

George Fernandes (Feulen): «Nous avons été rejoints à une minute de la pause. Au second acte,  nous avons réussi à prendre l'avance grâce à un autobut. Mais franchement, on aurait dû tuer le match déjà en première mi-temps! Vu le nombre d'occasions, je pense nous avons mérité cette victoire» Feulen - Colmar-Berg 2-1

Miguel Meireles (Diekirch): «Après avoir perdu  3-2 à Colmar-Berg sur une pelouse difficile avec  six joueurs absents et deux blessés qui se sont ajoutés pour une période plus longue, on a réussi à accrocher une victoire importante dimanche et j'espère que c'est le début d'une plus grande régularité.» Buts de Rafael Delgado (2), Ivan Escolastica, Jon Becker pour Diekirch. Diekirch - Christnach-Waldbillig 4-1

Yvo Martins (Mertzig): «Ce fut un de nos plus mauvais matches joués depuis longtemps. La partie était pliée dès la 30e minute, avec un score déjà de 3-0, marque acquise à la pause. En seconde période, le rythme a disparu malgré le 4-0 marqué à la 75e. Le score aurait pu être bien plus lourd.» Buts de Daniel Oliveira, Ben Biwer (2), Paulo Mendes. Mertzig - Medernach 4-0

Claude Leogrande (Munsbach): «C’est le résultat d’une certaine arrogance de mon équipe après un.début de saison trop facile (7-1 en Coupe et 5-1 face au CeBra ). Ca ne suffit pas de faire des dribbles, encore des dribbles, un crochet par-ci, un crochet par-là, un petit-pont par ici, dans le foot, il faut jouer en équipe. Au contraire, Mensdorf, qui affiche un niveau de jeu et technique bien inférieur, s’est battu avec onze lions, tout en sachant resté défensif pendant 90 minutes. Et  avec pratiquement une occasion sur le match, le ballon finit dans le but. J’avais averti mes joueurs avant ce match: Mensdorf est un équipe capable du meilleur comme du pire! Mais que cette leçon nous apprenne que seul le collectif est important.» Mensdorf - Munsbach 1-0

Laurent van Goidsenoven (Sanem): «Nous avons trois belles opportunités et un penalty en première mi-temps, et identiquement le même scénario en seconde, sans le penalty. Itzig fait bien circuler le ballon, mais on s'est tenu trop loin de l'adversaire. Au lieu de jouer, on s'est mis hors-jeu avec des discussions permanentes sur le terrain avec l'arbitre. Un beau retour à souligner, celui de Kevin Straus. C'est la victoire de la maturité pour Itzig.» Sanem - Itzig 0-1

Georges Menster (Itzig): «En première mi-temps, on a manqué de rythme, mais notre gardien Joe Reuter a veillé au grain. En seconde mi-temps, on a eu une meilleure circulation de balle et on a su se créer plusieurs belles occasions. Je suis content de terminer cette première semaine anglaise avec 4 points sur 6.» But de Charles Etonde. Sanem - Itzig 0-1

Propos recueillis par Daniel Pechon

Lire aussi: Itzig en rêvait depuis longtemps


Sur le même sujet

Artur Marques (Moutfort-Medingen) attend toujours un but de son équipe, là où Jean-Marie Reichling (AS Hosingen) a eu le bonheur d’en savourer quatre en un quart d'heure, tandis que Carlos Pereira (Gilsdorf) n’a rien compris sur un but annulé qui devait être décisif.
Carlos Pereira coach Gilsdorf / Football Coupe FLF Luxembourg, 32ème de finale, Saison 2016-2017 / 30.10.2016 / Racing Heiderscheid - Eschdorf vs Jeunesse Gilsdorf  /Stade Um Quatre Vents, Eschdorf / Photo : Michel Dell'Aiera
L'entraîneur de Moutfort, Artur Marques, réclame un peu plus d'efficacité alors que Jean-Marc Gattullo (Bettembourg) regrette deux décisions arbitrales. Quant à Carlo Pereira (Gilsdorf), cela faisait longtemps qu'il n'avait plus vu un si mauvais match.
Ronny Thill se félicite de la discipline de ses troupes.
Le jeu des deux ballons derrière le but de Biwer a irrité Artur Marques (Moutfort). Neil Pattison (Mertzig), Joao Pereira (Berdorf-Consdorf) et Johann Bourgadel (CS Sanem) ont vécu un vrai match de Coupe. Fabio Ianelli (Noertzange) aurait voulu voir le match plié après 45 minutes à Walferdange.
SPORT,Yann Hellers,FUSSBALL REMICH BOUS - BERTRANGE 23.05.2015 Sebastien Marasco (Remich)
George Fernandes (US Feulen) a failli être déçu, comme Filipe Vila Verde (Steinsel). Carlos Pereira (Gilsdorf) est dans un tunnel noir, alors que Johann Bourgadel (Sanem) félicite l’arbitre et a de la compassion pour ses adversaires.
Fernand Alff, le cornac d'Ell, estime la victoire de son équipe sur Larochette méritée, même si l'adversaire a montré des qualités