Changer d'édition

«Mieux vaut une Kulturlaf virtuelle que rien du tout»
Sport 1 3 min. 26.08.2020 Cet article est archivé

«Mieux vaut une Kulturlaf virtuelle que rien du tout»

Malgré le mode virtuel de la course cette année, un stand «Kulturlaf» sera mis en place à Belval

«Mieux vaut une Kulturlaf virtuelle que rien du tout»

Malgré le mode virtuel de la course cette année, un stand «Kulturlaf» sera mis en place à Belval
Photo: Yann Hellers
Sport 1 3 min. 26.08.2020 Cet article est archivé

«Mieux vaut une Kulturlaf virtuelle que rien du tout»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Crise sanitaire oblige, la traditionnelle course musicale eschoise est contrainte de s'adapter. Le 5 septembre de 15h à 19h, les organisateurs proposent ainsi un rendez-vous totalement innovant et inédit aux coureurs à pied.

Qui l'aurait cru au soir de ce 9 septembre 2019 lorsque les 1.500 coureurs participants venaient de boucler les 10 km de la 13ème «Escher Kulturlaf»? La 14ème édition n'aura pas lieu. Ou plutôt si, mais en mode virtuel. C'est que depuis le monde a changé, la pandémie de covid-19 a envahi nos vies et a bouleversé la donne. Face à ces contraintes, les organisateurs du traditionnel rendez-vous sportivo-culturel de la rentrée dans la Métropole du Fer ont réagi en proposant une édition virtuelle inédite.

Pour les organisateurs, il était vital que cette édition puisse avoir lieu coûte que coûte, même dans des conditions «différentes». Car «l'événement reste vivant, tant pour les participants que pour nos sponsors», souligne Marc Willière, porte-parole de l'organisation. «Il n'y a rien de pire qu'une année de pause, car alors l'événement risque de sombrer dans l'oubli», d'autant plus que «nous avions déjà engagé une certaine somme d'argent dans cette édition» ajoute celui qui espère «repartir l'an prochain sur une nouvelle dynamique».

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

«Il est évident que nous n'atteindrons pas une participation équivalente aux années précédentes», concède Marc Willière. «Pour le moment, nous avons recueilli une bonne centaine d'inscriptions, mais les gens se décident souvent en dernière minute et il reste encore une petite dizaine de jours». Qui dit événement virtuel, dit forcément moins de contraintes organisationnelles autour d'un site et le long d'un parcours balisé. «C'est en effet un travail plus léger», fait remarquer l'organisateur.

Concrètement, la date du samedi 5 septembre initialement prévue a été conservée. Comme d'habitude, les participants pourront courir sur une distance de 10 km ou 10 miles dans une fenêtre de quatre heures, entre 15 et 19 heures. La différence réside dans le fait que les coureurs ne se déplaceront pas nécessairement à Esch-Belval: au lieu de courir sous les hauts-fourneaux restaurés, ils pourront cette fois s'adonner à la course chez eux ou n'importe où sur leur lieu de vacances.  

Capture d'écran www.kulturlaf.lu

Mais celles et ceux qui ne voudraient à aucun prix manquer l'ambiance de l'événement peuvent aussi intégrer dans leur parcours un passage au stand «Kulturlaf» à Belval, dans le respect bien sûr des règles sanitaires en vigueur. Et afin qu'aucun coureur ne soit privé de l'accompagnement musical habituel,  les organisateurs ont prévu un flux en direct sur leurs médias sociaux. Le programme sera présenté par différents musiciens en live depuis Esch-Belval. Chaque coureur qui communiquera son chrono recevra un t-shirt «collector» en souvenir de cette édition unique.

Cette édition particulière pourrait-elle transmettre un héritage aux organisations futures? S'il reste dubitatif et «attend de voir» comment va se dérouler le millésime 2020, Marc Willière «ne rejette pas l'idée» d'organiser chaque année une course virtuelle à côté de la course in situ, même s'il avoue «ne pas encore y avoir pensé». Tout en ajoutant que «le contrôle impossible des coureurs virtuels (chrono, distance, voire même... dopage) leur interdirait l'entrée dans le classement final».


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Président du Comité olympique et sportif luxembourgeois depuis 2012, André Hoffmann se réjouit du retour de la pratique sportive au pays mais il regrette la manière dont le projet «Restart Sport» a été mis en place.
Tennis,Jugendliche,Jeunes jouant au Tennis, Cours de Tennis,Foto:Gerry Huberty
La panoplie des lieux ouverts aux sportifs se muscle à compter du 29 mai. Mais clubs, patrons de salles de fitness ou communes en charge des infrastructures sportives devront faire l'effort d'assurer la sécurité sanitaire des pratiquants ou du public.
dg
Nouveau succès pour la Kulturlaf d'Esch-sur-Alzette qui a réuni cette année près de 3.000 coureurs ce samedi. Notre photographe s'est rendu sur place pour immortaliser l'évènement.
Die elfte Auflage des Kulturlaf fand am Samstagabend statt.
Record battu. Pour sa 10e édition le Sudstroum escher Kulturlaf a passé la barre des 2.000 participants samedi dans les rues d'Esch-sur-Alzette. Un certain Yonas Kinde a remporté l'épreuve-reine des 10 miles.
10e Escher Kulturlauf