Changer d'édition

Michel Ettore: «Je vois le FC Metz s’imposer largement face au Red Star»
Sport 3 min. 04.12.2018 Cet article est archivé

Michel Ettore: «Je vois le FC Metz s’imposer largement face au Red Star»

Michel Ettorre: «Le FC Metz donne l’impression d’être moins bien offensivement, mais tous ses adversaires savent que cette équipe peut planter un but à tout instant».

Michel Ettore: «Je vois le FC Metz s’imposer largement face au Red Star»

Michel Ettorre: «Le FC Metz donne l’impression d’être moins bien offensivement, mais tous ses adversaires savent que cette équipe peut planter un but à tout instant».
Photo privée
Sport 3 min. 04.12.2018 Cet article est archivé

Michel Ettore: «Je vois le FC Metz s’imposer largement face au Red Star»

Après avoir ramené un bon point (1-1) de Grenoble samedi, les Messins accueillent le Red Star ce mardi (21h) avec les faveurs du pronostic. L’ex-gardien mosellan, Michel Ettorre (61 ans) présente le rendez-vous qui, selon lui, s’annonce déséquilibré.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Michel, vous vous occupez de l’équipe de France U16. Les Messins y sont-ils bien représentés? Le football professionnel chez les seniors vous manque-t-il?

Le Messin Lenny Lacroix (15 ans) a été élu meilleur joueur lors de notre tournoi du Val-de-Marne. Nous sommes dans une année de «brassage», car nous travaillons sur une période de deux ans. Est-ce que le football professionnel me manque? Non, je suis amoureux des clubs où je suis passé, mais je pense que sur la fin, j’agaçais certains professionnels. Quand la Fédération française de football m’a tendu la main, j’ai dit oui immédiatement. J’étais dernièrement à Amnéville pour une soirée très sympathique organisée par le District mosellan de football et j’ai vraiment apprécié ce moment.

Que pensez-vous du parcours du FC Metz en Ligue 2?

Metz est une équipe solide, qui a même l’intelligence de l’emporter quand ça ne marche pas forcément bien. Frédéric Antonetti dispose d’une formation sûre dans toutes les lignes. Il est rare de voir un club de Ligue 2 avoir autant d’ambitions et porter autant de projets: rénovation du stade Saint-Symphorien, nouveau camp d’entraînement. Je suis tous les matches des Mosellans, je regarde aussi les prestations des Lensois. Le FC Metz donne l’impression d’être moins bien offensivement, mais tous ses adversaires savent que cette équipe peut «planter» un but à tout instant.

Apparemment, le public grenat n’apprécie pas les matches du lundi soir à Saint-Symphorien. Pourquoi?

C’est vrai que les dernières affluences ne sont pas excellentes. Pourtant, il faut vraiment que les supporters soient derrière leur équipe, c’est très important à ce moment de la compétition. Je suis surpris de voir aussi peu de monde dans les tribunes du stade. A Bollaert, la ferveur est toujours autant présente.

Alexandre Oukidja, le gardien messin, est actuellement le meilleur homme de sa formation. Partagez-vous notre avis?

Oui, il est solide et il est maintenant en pleine possession de tous ses moyens après avoir été blessé la saison dernière. Je suis en contact permanent avec Christophe Marichez et tout le monde au club est certainement ravi des prestations d’Alexandre.

Peut-on connaître votre pronostic pour le match de ce mardi?

Il faut toujours respecter l’adversaire, mais je vois le FC Metz s’imposer largement face au Red Star. Il reste trois rencontres à disputer avant la trêve, et j’estime que les coéquipiers de Cohade ont fait le plus dur en ramenant un point de Grenoble. Ensuite, il faudra aller à Valenciennes (17 décembre) avant de recevoir Nancy avant les fêtes (21). Metz finira au premier rang après le cycle aller et occupera cette position en mai 2019.

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (1er, 35 points) reçoit le Red Star de Faruk Hadzibegic (20e, 9 pts). Sur le papier, l’écart de points et de niveau joue en faveur de coéquipiers de Boye et Sunzu.

«Oui, mais nous devons nous concentrer sur notre jeu, et ça passe aussi par de la patience et des accélérations», précise Frédéric Antonetti. Le technicien corse devra se passer des services de Rivierez et Udol, tous deux touchés au genou face aux Isérois. L’entraîneur grenat redoute-t-il la fatigue qui gagnerait certains de ses joueurs? «Certains sont capables de jouer tous les trois jours et d’autres sont un peu plus émoussés». Les Mosellans se rendront ce dimanche (13h30) à Oissel (National 2) pour le compte du 8e tour de la Coupe de France.

Le «prono» de la rédaction

Il reste trois parties à disputer avant un repos bien mérité. Les Messins ne devraient pas trébucher devant le Red Star, qui est sur une très mauvaise pente (quatre défaites et deux nuls au cours des six dernières journées). Notre pronostic: 3 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Après avoir facilement pris le dessus sur Nancy (3-0), les Messins accueillent Troyes, privé de Christopher Martins, suspendu, ce vendredi (20h). Une partie qui s’annonce plus compliquée. David Fanzel, l’ex-entraîneur des filles du FC Metz, préface la rencontre.
Deux matches par semaine? Pas un problème pour David Fanzel qui voit davantage l'hiver comme un perturbateur d'organisme.
Luc Sonor porte fortement le FC Metz dans son cœur et ce qu’il a pu voir face à Guingamp et Bordeaux ne plaît pas à l’ex-latéral grenat. Les hommes de Philippe Hinschberger accueilleront Monaco ce vendredi (20h45) avec la peur de recevoir une démonstration de football et de subir un score élevé.
Luc Sonor demande de la mansuétude au peuple grenat envers Philippe Hinschberger.
Le FC Metz se rend à Lens (L2), ce dimanche (14h15) pour y disputer son 32e de finale de la Coupe de France. L’ancien Messin et Lensois, Philippe Piette (58 ans), meilleur buteur du FC Metz (12 buts) lors de la saison 1980/1981, présente l’évènement.
Chris Philipps, ici au côté de David Oberhauser, pourrait à nouveau recevoir sa chance ce dimanche à Lens.
Toujours passionné par le parcours du FC Metz et de l’OGC Nice, Roby Langers se régale à chaque fois que ses deux anciens clubs se rencontrent. Ce dimanche (17h), les Messins seront très motivés pour faire chuter le leader de la Ligue 1 à Saint-Symphorien. En ont-ils les moyens?
Interview Roby Langers, Foto Lex Kleren
Ecarté du FC Metz en juin dernier, Albert Cartier a depuis rebondi au sein du FC Sochaux que les Messins (6e, 30 points) accueillent ce lundi (20h30) en championnat. Très proche de Philippe Hinschberger qu’il apprécie énormément, l’ex-entraîneur grenat et les Sochaliens arrivent en Moselle avec beaucoup d’humilité. La partie promet d’être disputée.
Metz's French coach Albert Cartier looks on during the French L1 football match between Lorient (FCL) and Metz (FCM) on December 13, 2014 at the Moustoir stadium in Lorient, western France. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD