Changer d'édition

Maurice Deville fait couler la Macédoine
Sport 3 min. 29.02.2012

Maurice Deville fait couler la Macédoine

Chris Philipps a été aligné d'emblée en défense centrale

Maurice Deville fait couler la Macédoine

Chris Philipps a été aligné d'emblée en défense centrale
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 29.02.2012

Maurice Deville fait couler la Macédoine

Deux buts de Maurice Deville ont permis au Luxembourg de s'imposer 2-1 face à la Macédoine mercredi soir en match amical.

Le stade Josy Barthel sonnait à nouveau le creux pour la venue de la Macédoine mercredi soir à l'occasion de la reprise des matches internationaux.

Certes, l'affiche proposée n'incitait pas à un fol engouement à 100 jours de l'ouverture de l'Euro, mais Luc Holtz avait trouvé le contexte fort à-propos pour lancer Chris Philipps dans le grand bain.

Le jeune arrière central (17 ans, 11 mois et 21 jours) avait obligé Eric Hoffmann à faire banquette et s'illustrait dès le coup d'envoi en reprenant Hasani parti défier Jonathan Joubert (2e).

Une bonne entrée en matière pour le sociétaire du centre de formation du FC Metz qui touchait ensuite du bout des doigts, mais en spectateur, le haut niveau lorsqu'il ne pouvait que suivre des yeux le subtil coup de patte (gauche) de Pandev. L'attaquant du Napoli servait idéalement Hasani qui n'avait plus qu'à placer le ballon hors de portée de Joubert (0-1, 24e).

Le capitaine macédonien aurait même pu doubler la mise en jonglant avec la défense des Lions Rouges, suite à une louche de Hasani, mais il croisait trop sa frappe (32e).

Auparavant, Tom Schmell avait dû quitter ses partenaires, victime d'un coup involontaire de Lazevski sur le genou gauche. sortie du solide défenseur du Fola profitait à Charles Leweck (15e). L'Ettelbruckois, qui avait débuté les treize dernières rencontres de la sélection, entrait en milieu de terrain et Tom Laterza glissait en défense.

Deville signe son entrée...

Si la sélection s'était montrée appliquée sur le plan défensif en première période, son bloc ne s'était pas positionné assez haut pour récupérer le ballon dans la moitié de terrain macédonienne et ainsi porter rapidement le danger devant la cage de Nuredinoski.

Lars Gerson avait bien hérité d'une belle opportunité mais il s'était montré trop emprunté pour en tirer profit (27e). Pas de quoi ravir le maigre public (787 spectateurs), ni satisfaire un coach qui avait demandé à ses hommes de produire du jeu.

Les six changements effectués avant la reprise vitaminaient une rencontre devenue soporifique en fin de première période.

Sous le regard avisé de son père Frank, dans la tribune, Maurice Deville (19 ans) ne manquait pas l'occasion de briller. Pour sa deuxième apparition chez les A, il ouvrait son compteur-buts d'une frappe tendue, des 20m, qui heurtait le poteau droit de Pacovski (1-1, 55e).

L'attaquant d'Elversberg avait bien fait de na pas attendre le coup de sifflet de l'arbitre pour une faute sur Mario Mutsch.

...et Deville enfonce le clou

A une frappe, côté fermé de Leweck, les visiteurs répliquaient par un jeu plus musclé et des coups francs mal ajustés. Guy Blaise passait toutefois tout près de la correctionnelle face à Pandev avant de prendre un carton jaune (74e).

Le feu couvait dans la défense luxembourgeoise. Philipps était à l'ouvrage, Da Mota répondait au duel physique et c'est Joubert, admirable de sang froid, qui gagnait son face à face avec Pandev (83e).

Mais il était écrit que cette soirée serait l'apanage des jeunes espoirs du football luxembourgeois. Bien aidé par Leweck, qui remportait un duel de la tête, Deville s'en allait défier le portier macédonien pour offrir la victoire aux siens. Des soirées comme celle-ci on en redemande. Merci messieurs!

Macédoine - Luxembourg 2-1

Stade Josy Barthel, pelouse correcte, arbitrage de M. Crangle assisté de MM. Storey et Eakin (Irlande du Nord), 787 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Hasani (14e), 1-1 Deville (55e), 2-1 Deville (2-1).

Corners: Luxembourg 1 (1+0); Macédoine (1+4).

Cartons jaunes: Blaise (74e, antijeu sur Pandev), Da Mota (79e faute sur Lazevski) pour le Luxembourg; Georgievski (82e plaquage sur Da Mota) pour la Macédoine.

LUXEMBOURG: Joubert; Schnell (15e Ch. Leweck), Philipps, Blaise, Jänisch (45e Da Mota); Laterza, Peters (cap.) (90+1 Hoffmann), Gerson (45e Pedro), Bettmer (77e Bensi), Mutsch; Joachim (45e Deville).

Joueurs non utilisés: Bukvic, Collette, Hoffmann.

Sélectionneur: Luc Holtz.

MACÉDOINE: Nuredinoski (45e Pacovski); Grncarov (45e Georgievski), Sikov, Todorovski (45e Mojsov), Gligorov; Demiri (45e Despotovski), Lazevski, Ibraimi (62e Ivanovski), Hasani; Naumoski, Pandev (cap.).

Joueurs non utilisés: Trickovski, Dimitrovski, Ivanovski.

Sélectionneur: John Toschaak (PdG).