Changer d'édition

Manchester City signe un triplé historique, un 37e titre pour Benfica
Sport 3 min. 18.05.2019

Manchester City signe un triplé historique, un 37e titre pour Benfica

Premier League, FA Cup et Coupe de la Ligue, les joueurs de Manchester City ont tout gagné en Angleterre cette saison.

Manchester City signe un triplé historique, un 37e titre pour Benfica

Premier League, FA Cup et Coupe de la Ligue, les joueurs de Manchester City ont tout gagné en Angleterre cette saison.
Photo: AFP
Sport 3 min. 18.05.2019

Manchester City signe un triplé historique, un 37e titre pour Benfica

L'équipe dames Lyon remporte sa 6e Ligue des champions

(AFP) - Vainqueur de Watford (6-0) samedi en finale de la Coupe d'Angleterre, Manchester City a remporté son troisième trophée de la saison sur le plan national. Du jamais-vu en Angleterre.

Cette coupe, soulevée six jours après avoir assuré un deuxième titre de champion consécutif, et trois mois après une victoire en Coupe de la Ligue, ne permettra jamais de savoir qui a vraiment été la meilleure équipe anglaise cette saison, en tout cas pas avant la finale de Ligue des champions entre Liverpool et Tottenham.

Mais elle confirme que Pep Guardiola va bien laisser une trace durable dans l'histoire du football anglais, où il a gagné toutes les compétitions domestiques, comme en Espagne et en Allemagne. Ce trophée, qui échappait aux Citizens depuis huit ans, était le dernier qui manquait au palmarès de l'entraîneur catalan en Angleterre.

«C'est la meilleure équipe du monde, a réagi le capitaine Vincent Kompany au coup de sifflet final. Maintenir un tel standard de jeu sur une aussi longue période. Je ne parle pas seulement sur une seule saison, mais sur deux déjà... C'est un privilège d'évoluer dans cette équipe.»

Triplé de Sterling

Samedi, Manchester City a pourtant raté son entame de match, avec vingt-cinq minutes assez brouillonnes. Watford s'est même créé les deux principales occasions. A la onzième minute, une contre-attaque amorcée par le Français Abdoulaye Doucouré a abouti sur Robert Pereyra, dont la frappe a été stoppée par l'efficace Ederson. Dix minutes plus tard, Doucouré a frappé à bout portant sur le bras décollé mais jugé involontaire de Vincent Kompany, alors que le ballon filait vers le but.

Gêné dans la construction, Manchester City a pourtant trouvé l'ouverture quatre minutes plus tard. Une dangereuse tergiversation de Doucouré dans l'axe, puis une série de mauvaises relances, ont finalement profité à David Silva (26e, 1-0). Les Citizens ont ensuite pu étendre leur emprise, et n'ont laissé que des miettes à Watford, onzième de Premier League cette saison, et qui disputait sa seconde finale de FA Cup, trente-cinq ans après celle perdue face à Everton (2-0). Une ouverture lumineuse de Bernard Silva a trouvé Gabriel Jesus au second poteau, qui a vu Raheem Sterling totalement seul devant le but vide (38e, 2-0). Ce deuxième but annonçait le pire.

Egalement mené à la pause en demi-finale, face à Wolverhampton (victoire finale 3-2), le club ouest-londonien n'a cette fois pas réussi à renverser la vapeur.

Manchester City a définitivement clos l'affaire par Kevin de Bruyne, qui venait d'entrer en jeu (61e, 3-0). Le Belge a ensuite adressé une passe décisive à Gabriel Jesus (68e, 4-0). Puis Raheem Sterling y est allé de son triplé (81e et 87e, 6-0).

Haris Seferovic s'est offert un doublé pour célébrer le titre de champion de Benfica.
Haris Seferovic s'est offert un doublé pour célébrer le titre de champion de Benfica.
Photo: AFP

Benfica décroche son 37e titre

Le Benfica a remporté samedi soir à Lisbonne son 37e titre de champion du Portugal, en battant sans grande difficulté Santa Clara 4 à 1 lors de la dernière journée du championnat dans un stade de la Luz euphorique.

Les Aigles du Benfica ont frappé fort dès les premières minutes. Les hommes de Bruno Lage ont fait le plein de buts grâce à un doublé de Seferovic (16e et 56e) et aux réalisations de Joao Felix (23e et Rafa (39e). Santa Clara a tenté de réagir mais le but de Cesar (59e) n'a pas permis au club des Açores de rattraper son retard face à un Benfica gonflé à bloc et encouragé par des milliers de supporteurs dans le stade.

Un match nul suffisait à l'équipe la plus populaire du pays pour s'adjuger un nouveau titre. Benfica partait donc favori face au FC Porto, son rival du nord du Portugal et tenant du titre, qui rencontrait au même moment le Sporting Portugal (2-1). Dès le coup de sifflet final, les supporters du Benfica ont commencé à fêter le titre dans les rues.

Et de six pour les Lyonnaises

Ce sont bien les reines d'Europe: les filles de Lyon ont remporté leur 6e Ligue des champions, leur 4e d'affilée, un record, en rossant le Barça (4-1), avec un triplé de la Ballon d'Or Ada Hegerberg, samedi à Budapest.

Les internationales françaises de Lyon, Sarah Bouhaddi, Amel Majri, Wendie Renard, Griedge M'Bock Bathy, Amandine Henry et Eugénie Le Sommer, ne pouvaient pas mieux préparer la Coupe du monde féminine cet été en France (7 juin-7 juillet).


Sur le même sujet

Football: Benfica, objet de tous les désirs
Les utilisateurs des réseaux sociaux regorgent d'ingéniosité et d'humour, c'est bien connu. A la veille du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions (vendredi midi à Nyon), un photomontage circule sur la Toile, faisant passer le Benfica Lisbonne comme l'adversaire ardemment désiré par les sept autres clubs qualifiés.